Outils de storytelling-Tools : la voie du succès

Les outils de storytelling constituent une aide précieuse pour les spécialistes du marketing en ligne, car les histoires attirent l’attention et suscitent des émotions. Le conte accompagne l’humanité depuis des milliers d’années. Que ce soit dans les mythes, les romans ou les conversations de tous les jours, les histoires sont omniprésentes et les gens les adorent parce qu’elles génèrent toute une palette de sentiments qui nous permettent de nous identifier. Cela signifie qu’il existe aussi une demande pour les bonnes histoires dans le marketing : après tout, les produits se vendent plus efficacement grâce à la fidélité émotionnelle. Il n’est donc pas surprenant que le storytelling digital soit depuis longtemps au centre des nouvelles stratégies de marketing en ligne. Cela ne signifie pas pour autant que tous les spécialistes du marketing soient des conteurs nés : c’est pour cette raison qu’existent les outils de storytelling.

Le storytelling digital est également un sujet d’actualité pour les concepteurs de contenu, car les défis de leur travail sont de plus en plus nombreux : la quantité du contenu augmentant constamment, les utilisateurs sont obligés de le sélectionner en fonction de leurs intérêts. Dans ce contexte, comment se démarquer de l’abondance du contenu disponible sur le réseau? Comment rendre son contenu encore plus attractif ? L’une des réponses réside dans le succès de la narration numérique. Pour ce faire, les outils de storytelling représentent une aide considérable.

Ces programmes aident en effet à raconter des histoires numériques de toutes sortes de façon attrayante. Le choix des outils de narration est aussi varié que le contenu lui-même : qu’il s’agisse de raconter des histoires dans les fils d’actualité, de faire cliquer l’utilisateur ou d’utiliser des images impressionnantes, il y en a pour tous les goûts. Voici un aperçu des différents outils de storytelling disponibles, et leurs utilisations respectives.

Texte et multimédia, les composantes des outils de storytelling

Qu’est-ce qui est important pour un bon storytelling, et comment les outils en ligne peuvent-ils y contribuer ? Voyons d’abord quelles sont les formes de narration disponibles, avant de présenter une gamme d’outils adaptés.

Toutes les étapes pour construire une bonne histoire

Le storytelling repose sur des sujets efficaces et une bonne structure de récit. Pour ce faire, il y a quelques règles utiles à suivre. Si l’on ne prend en compte que quelques éléments du conte classique, il est plus facile de transmettre efficacement un message, sans aucun langage publicitaire intrusif.

La structure en trois actes, qui remonte au temps de la tragédie grecque, se compose des étapes suivantes : exposition, conflit, résolution. C’est encore aujourd’hui la structure de base de nombreux longs métrages à succès, et elle convient également à la narration sur le Web. Le voyage du héros, défini par Joseph Campbell est également un autre schéma narratif récurrent. Il comprend 12 étapes, au cours desquelles le héros aboutit à une victoire, traversant une série de défis et de rencontres visant à surmonter un conflit à la base de l’action. En lisant certaines histoires de créations de grandes entreprises, on découvre parfois des parallèles étonnants avec cette structure narrative, autant d’éléments qui peuvent inciter tout un chacun à modifier la façon dont il raconte sa propre histoire.

Remarque

Il existe de nombreuses autres structures narratives, dont on peut se servir pour construire ou dramatiser un récit.

La narration multimédia

Mais la narration numérique va bien au-delà du texte : l’aspect multimédia est indispensable pour  une narration réussie sur Internet. En effet, les médias numériques ouvrent de toutes nouvelles possibilités pour la narration d’histoires : dans une combinaison vivante d’images à 360°, de cartes, de fils d’actualités interactifs et de graphiques d’information dynamiques, l’utilisateur peut s’immerger complètement dans l’histoire racontée de façon visuelle.

Les journalistes de la BBC et du New York Times ont commencé par utiliser des outils de storytelling pour créer d’impressionnants reportages multimédias. Mais il existe maintenant des outils de narration abordables qui permettent aux journalistes indépendants, aux petites entreprises et aux concepteurs de contenu de raconter des histoires visuelles impressionnantes, sans avoir besoin de connaissances techniques approfondies ou de ressources financières importantes.

En général, les outils de storytelling offrent la possibilité de choisir parmi différents modèles de design, grâce auxquels les contenus multimédias sont présentés efficacement. Selon les différents programmes, on peut intégrer différents médias et adapter le design à leurs spécificités. Les créateurs d’histoires ont donc à leur disposition une gamme d’outils variée dans laquelle ils peuvent choisir le mieux adapté à leur propre histoire multimédia.

Remarque

Il existe une forme particulière de narration multimédia, que l’on appelle le scrollytelling, car le lecteur fait défiler les images d’une histoire. La chronique Snow Fall a rendu ce type de récit numérique populaire en 2012. Au début, ce sont uniquement de grandes entreprises qui ont suivi, mais le scrollytelling est maintenant possible à plus petite échelle

Les éléments standard d’un outil de storytelling

En comparant les outils de storytelling, on constate que la plupart d’entre eux fonctionnent selon des principes très similaires.

Les contenus principaux qui peuvent être intégrés par des outils de storytelling sont les suivants :

  • texte
  • images et diaporamas
  • audio
  • vidéo
  • intégration sur les médias sociaux
  • intégration sur YouTube ou Vimeo
  • infographies

La manipulation d’un outil de storytelling inclut, entre autres, les éléments suivants :

  • Glisser-déposer : la plupart des outils de storytelling fonctionnent selon le principe du glisser-déposer. Avec la souris, vous placez ainsi l’élément de votre choix facilement à l’emplacement souhaité.
  • CSS (Cascading Style Sheets) et CSS personnalisé : de nombreux outils de storytelling fonctionnent avec des modèles que chacun peut utiliser pour sa mise en page. Avec certains outils, les utilisateurs ont plus de liberté créative, car ils peuvent continuer à éditer les mises en page ou les créer eux-mêmes. Cependant, cela nécessite parfois une plus grande connaissance technique.
  • Prévisualisation : la plupart des outils de storytelling ont une fonction de prévisualisation, afin que vous puissiez vérifier au cours du processus de travail à quoi ressemblera l’histoire multimédia pour l’utilisateur, et comment il pourra interagir avec elle.
  • Travail en équipe : de nombreux outils ne sont pas seulement adaptés à un usage individuel, mais peuvent être utilisés par plusieurs personnes en même temps, travaillant sur le même projet à partir de comptes différents.

Il existe deux formats pour les programmes de storytelling :

  • Version de bureau : un programme de storytelling pour le bureau est téléchargé sur l’ordinateur comme d’habitude et utilisé comme un programme informatique conventionnel. Les histoires peuvent être créées hors ligne.
  • Version cloud : si un outil de storytelling est disponible en version cloud, connectez-vous à l’outil en ligne avec un compte pour créer l’histoire. D’une part, ceci vous permet d’accéder au projet depuis n’importe quel ordinateur ; d’autre part, vous ne pouvez travailler avec l’outil que si une connexion réseau est disponible.

Vue d’ensemble des outils de storytelling les plus importants

Les outil de storytelling ont un large éventail d’applications : par exemple, les journalistes préparent leurs reportages avec des images à 360° ou des infographies interactives, et les blogueurs intègrent le contenu des médias sociaux. Dans le marketing en ligne, les entreprises peuvent raconter l’histoire de leur fondation d’une façon plus mémorable, préparer leur site Web dans un format multimédia ou même relancer leur présence dans les médias sociaux en affichant régulièrement de petites histoires multimédias.

Quels sont les différents outils de storytellinget à quels objectifs sont-ils le mieux adaptés ? Voici une comparaison des outils de storytelling les plus importants et de leurs propriétés respectives. Selon les projets que vous voulez préparer à l’aide de la narration numérique, vous choisirez différents outils.

Storify

Storify est l’un des outils de storytelling les plus populaires. Il présente un avantage particulier dans les histoires sur les médias sociaux : en effet, Storify permet d’intégrer le contenu d’une variété de médias sociaux dans l’histoire numérique. Il recherche les plateformes sociales telles que Twitter, Google+, Flickr ou SoundCloud pour les sujets souhaités ; le contenu approprié est ensuite intégré de façon intuitive dans votre propre histoire numérique. Le succès de Storify a commencé avec la documentation d’événements en direct. C’est maintenant une plateforme de blog populaire pour des histoires en temps réel de toutes sortes.

L’outil de storytelling convainc également grâce à son maniement simple et intuitif, puisqu’il suffit de glisser-déposer le contenu multimédia aux emplacements désirés. L’histoire finie est ensuite publiée sur un site Web, un blog ou directement sur storify.com.

Storify aide aussi l’utilisateur à construire l’histoire numérique de façon théâtrale : l’outil offre en effet un ensemble de titres, de texte continu et de contenu médiatique, qui permet de structurer efficacement l’histoire. Le texte continu entre les fichiers multimédias est limité à 300 caractères. Ce qui ressemble d’abord à une restriction est en fait un avantage pour une story : après tout, les histoires multimédias deviennent attrayantes précisément à cause grâce à la brièveté et la concision du texte. Le texte lui-même peut être formaté, afin de personnaliser l’apparence de chaque histoire.

Avantages :

  • Intègre de nombreux médias sociaux et fonctionnalités : Twitter, Facebook, Google+, App.net, YouTube, Flickr, Instagram, Chute, SoundCloud, Disqus, StockTwits, Tumblr et RSS
  • Les modules sur le live blogging sont particulièrement réussis
  • La version basique est gratuite

Inconvénients :

  • Pour l’application payante, le prix est seulement sur demande

Particulièrement adapté pour :

  • La couverture d’évènements en direct
  • Les blogueurs et les journalistes

Shorthand

Shorthand est l’une des plateformes les plus utilisées pour le scrollytelling. Cet outil permet d’enrichir son contenu visuel d’une théâtralisation particulière. Il est utilisé dans des reportages de haute qualité comme ceux de la BBC, ou par des ONG qui mettent l’accent sur l’émotion dans leurs campagnes.

L’une des particularités de cet outil de storytelling réside dans ses impressionnantes pages d’atterrissage, comprises dans chaque histoire. Le lecteur fait ensuite défiler les chapitres, qui sont présentés sur des pages conçues de façon autonome. Le contenu multimédia est organisé simplement grâce à la technique classique du glisser-déposer. Différents médias (photos, diaporamas, vidéos, cartes, cartes, graphiques d’information) peuvent ainsi être mis en page de façon dynamique. Pour que le lecteur garde toujours le contrôle de l’expérience utilisateur, il existe une barre de menu supérieure, grâce à laquelle il peut accéder directement aux différents chapitres de l’histoire numérique.

Shorthand n’est pas un outil gratuit, même si l’inscription l’est. Une fois inscrit, on peut créer ses projets, puis l’on reçoit une facture par article publié, ou l’on peut choisir de souscrire à un abonnement annuel. Comme beaucoup d’autres outils de storytelling, Shorthand fonctionne selon un modèle de coût individualisé, ce qui signifie que l’entreprise peut faire des offres individuelles aux clients potentiels sur demande. Ces modèles de coûts flexibles peuvent parfois être avantageux, mais font globalement de Shorthand un outil assez cher.

Avantages :

  • Design moderne et de haute qualité
  • Nombreux modules et options de design à disposition

Inconvénients :

  • Si l’on ne dispose pas des droits sur les bonnes images, l’outil est relativement limité
  • Prix relativement élevés et non transparents

Particulièrement adapté pour :

  • Les stories avec de nombreuses images de qualité
  • Les projets professionnels disposant d’un budget important

Keeeb

Keeeb est un outil de storytelling petit mais très performant, particulièrement adapté à la phase de planification. Grâce à cet outil, les histoires peuvent se développer de façon organique à partir du matériel de recherche recueilli.

Keeeb est principalement conçu pour mieux organiser les favoris dans le navigateur. L’outil vous permet non seulement d’enregistrer des pages entières, mais aussi de connecter des passages de texte, des images ou des titres. De plus, l’interface utilisateur présente une caractéristique intéressante : le contenu est stocké dans une collection visuelle, à partir de laquelle il peut être et organisé et édité.

Ces deux caractéristiques font de Keebs l’outil de recherche idéal pour le storytelling, dans la mesure où les premières ébauches pour sa mise en œuvre visuelle sont déjà créées pendant la recherche. En organisant visuellement et en éditant le matériel de recherche, l’histoire numérique se développe parfois de manière autonome. Le processus créatif ainsi libéré grâce à cet outil particulièrement utile dans la phase de planification de la narration.

Avantages :

  • Outil collaboratif, pour développer des idées de bonnes histoires et leur visualisation
  • Conçu non seulement au storytelling, mais également pour l’organisation de son contenu Web personnel
  • Gratuit

Inconvénients :

Ne peut être utilisé que pour la planification

Particulièrement adapté pour :

  • Les phases initiales d’un projet
  • Générer des idées et créer des ébauches de visualisation

TimelineJS

Sur TimelineJS, le contenu est affiché dans des fils d’actualité. Le fil se situe dans la moitié inférieure de l’écran ; au-dessus sont présentés des détails supplémentaires (texte, images et matériel vidéo) sur chaque événement, dans de grandes fenêtres d’information. On peut ainsi se déplacer à travers les fenêtres jusqu’à chaque évènement, comme pour un diaporama. Cet outil de storytelling propose donc une approche très particulière de la visualisation des données : leur suivi dans le temps.

Bien que les options de cet outil soient limitées, les fils d’actualité offrent plus de variété que ce que l’on pourrait penser puisque, outre les images, les vidéos et les textes, les fichiers audio, les lieux, le contenu des médias sociaux ou les liens peut également être intégré dans la narration. Ceci contribue à faire de la présentation chronologique des événements une expérience variée : l’histoire de votre propre entreprise, par exemple, obtient une haute valeur de reconnaissance avec TimelineJS. De plus, les délais peuvent être constamment allongés, de sorte que les visiteurs d’un site Web peuvent participer à l’élaboration des projets en cours. Ceci demande relativement peu d’efforts, car les options claires de l’outil le rendent facile à utiliser. Cet outil de storytelling permet donc de raconter des histoires de façon convaincante même sans longue phase de formation.

Avantages :

  • Importante valeur ajoutée à l’histoire
  • Outil facile à utiliser
  • Open source

Inconvénients :

  • Possibilités d’application limitées : une seule forme de visualisation des données

Particulièrement adapté pour :

  • Le traitement chronologique des événements
  • Les contenus journalistiques (reportages, présentations historiques), mais aussi pour les entreprises (histoire de l’entreprise, développement de projets)

StoryMapJS

Beaucoup d’histoires sont indissociables des lieux géographiques sur lesquelles elles se déroulent : c’est le point de départ de StoryMapJS, un outil de storytelling qui s’appuie sur la narration géographique des histoires en utilisant la diversité visuelle des cartes, des plans de ville et des cartes historiques. Les emplacements sont reliés entre eux par des marquages, et chacun fait l’objet d’informations détaillées. Le lecteur clique sur les pixels de la carte et reçoit ensuite l’information multimédia. C’est ainsi qu’a été créée une carte fictive inspirée de la série télévisée Game of Thrones, sous forme d’histoire numérique divertissante.

À l’instar de TimelineJS, StoryMapJS est un outil développé par la Fondation Knight Lab de l’Université Northwestern. Le programme est open source, et comprend une grande variété de modèles de cartes pour la conception d’une histoire. Vous pouvez également télécharger vos propres photos ou créer vos propres cartes. Ceci fonctionne grâce à Gigapixel, qui élargit considérablement les options de l’outil puisqu’il permet de travailler des cartes avec des gigapixels, mais également des photographies ou des peintures. Visuellement, les réalisations avec StoryMapsJS se présentent sous forme d’une image unique cliquable qui sert de toile de fond, et dont chaque pixel contient des informations supplémentaires.

Avantages :

  • Nombreux modèles
  • Différents types d’histoires numériques possibles : récits géographiques et "clics" de photographies ou de peintures
  • Open source

Inconvénients :

  • Utilisation compliquée
  • Seulement disponible avec un compte Google

Particulièrement adapté pour :

  • Les histoires numériques qui se déroulent dans de nombreux endroits différents
  • Les histoires numériques longues, qui requièrent une haute qualité esthétique
  • Les images cliquables

Comparatif des outils de storytelling

  Fonction essentielle Travail en équipe Version bureau ou cloud Version gratuite
Storify Intégration de nombreux médias sociaux Version bureau et cloud Version de base gratuite
Shorthand Scrollytelling Version Cloud Payant pour la publication des histoires
Keeeb Organisation du matériel visuel Les résultats peuvent être partagés à des collaborateurs Version Cloud
TimelineJS Création de fils d’actualités interactifs Version Cloud
StoryMapJS Création d’histoires géographiques interactives Version Cloud

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !