Logiciels on-premise ou Cloud

De nos jours, vous n’avez pas besoin d’installer tous les programmes nécessaires à votre activité. De nombreuses applications sont en effet disponibles en ligne, via le Cloud et ce parfois même exclusivement. Beaucoup s’en servent d’ailleurs de facto sans s’en rendre compte. Les personnes qui travaillent avec Google Docs ou Office 365, par exemple, utilisent déjà un logiciel basé Cloud. Les avantages sont évidents, mais pour autant, les solutions de Cloud computing sont-elles toujours le meilleur choix ? Nous présentons les avantages et les inconvénients des deux options.

Logiciels on-premise

On ne change pas une équipe qui gagne ? De nombreux utilisateurs sont habitués depuis des décennies aux logiciels de leurs systèmes informatiques et n’ont jamais eu de problèmes avec ces derniers. On achète un produit, puis l’installe sur son ordinateur personnel pour l’utiliser ensuite pendant de nombreuses années. L’avantage réside ici dans la possession du logiciel : une fois l’achat du produit effectué, il est possible de l’utiliser indéfiniment. Les coûts sont donc ponctuels. Mais est-ce que cela en vaut la peine ? En entreprise en particulier, on travaille avec des licences. Les programmes ne peuvent pas être utilisés pour un nombre infini de postes de travail. Dans certaines circonstances, une licence distincte doit être achetée pour chaque employé - ou plusieurs licences peuvent être achetées directement sous forme de forfait. La solution on-premise finit par coûter cher.

Les bons logiciels doivent constamment être mis à jour. Ces mises à jour peuvent améliorer les fonctions du programme, la stabilité du logiciel ou combler les lacunes de sécurité. Elles nécessitent donc une installation régulière de la part des utilisateurs, ce qui demande du temps. Surtout dans les grandes entreprises, l’installation de mises à jour et de corrections peut représenter un effort considérable. De plus, ces mises à jour ne sont en généralement pas infinies. À un certain moment, les éditeurs de logiciels peuvent cesser le développement du logiciel pour développer un nouveau produit. Deux options s’offrent alors à vous : soit vous continuez à travailler avec une version dépassée, soit vous investissez dans le nouveau produit.

Cependant, un grand avantage ne doit pas être négligé : toutes les données restent avec vous. Alors que les solutions Cloud nécessitent la transmission d’informations à un serveur distant dans un centre de données, les logiciels on-premise conservent toutes les données avec vous (sauf si le logiciel est combiné à un hébergement Cloud). En tant qu’utilisateur de solutions on-premise, vous avez un contrôle total. Vous décidez toujours vous-même comment utiliser le logiciel.

Avantages

Inconvénients

Achat : avec les logiciels on-premise, vous n’avez pas de frais continus.

Hardware : les appareils utilisés doivent être compatibles avec le logiciel.

Contrôle : l’utilisateur peut décider de ce qu’il fait avec le logiciel.

Travail supplémentaire : la maintenance du logiciel demande du travail.

Protection des données : les données sensibles ne quitte en principe pas votre système et ne sont pas nécessairement transmises à des tiers.

Peu évolutif : les licences sont coûteuses et doivent être pensées pour le long terme.

Accès : comme vous utilisez le logiciel sur votre propre PC, vous pouvez accéder au programme à tout moment sans restriction.

Support limité : les développements des logiciels finissent en général par être abandonnés.

Hébergement Cloud puissant et flexible pour vos stacks personnalisés

Modulable et rapide à partir de seulement 15€ HT/ mois!

Stack personnalisable
Trafic illimité
Assistance 24/7
CTA-Image

Logiciel sur Cloud

Avec le Cloud-computing et le SaaS, les utilisateurs ont maintenant d’autres possibilités pour utiliser un logiciel : au lieu de faire un achat unique du programme, de l’installer sur son PC et de l’utiliser, vous pouvez opter pour un principe d’abonnement. Un fournisseur héberge ainsi le logiciel dans un centre de données et donne des accès à ses utilisateurs. L’ordinateur établit alors simplement une connexion via le navigateur, et la puissance de calcul réelle est exercée dans un centre de données parfaitement adapté. Ainsi, tout ce dont vous avez besoin est un accès Internet.

Non seulement le matériel est entretenu par du personnel qualifié, mais le logiciel est aussi toujours maintenu à jour. Les mises à jour sont installées sans que cela nécessite de travail de la part de l’utilisateur et sont disponibles immédiatement. Comme le logiciel est indépendant du PC, vous pouvez accéder au programme de n’importe où ; vous n’êtes pas limité à votre appareil ou votre emplacement. Par contre, sans accès à Internet - et c’est le gros inconvénient des logiciels basés Cloud - rien ne fonctionne. Cela peut être particulièrement critique pour les professionnels : si l’efficacité du logiciel peine en raison d’une mauvaise connexion Internet, vous pouvez vous retrouver dans des situations très inconfortables.

Les programmes professionnels on-premise peuvent être coûteux. Il n’est alors pas toujours possible pour les petites entreprises et entrepreneurs de réaliser un investissement aussi important. De plus, si l’entreprise évolue et les besoins augmentent, le programme acheté pourrait ne pas s’adapter aussi rapidement que vous ne le pensiez au moment de l’achat. Avec la plupart des fournisseurs de SaaS en revanche, les utilisateurs peuvent choisir entre un paiement mensuel ou annuel et passer à un autre produit dans un délai relativement court. Les fonctions supplémentaires ou des accès additionnels pour les employés peuvent être configurés facilement et souvent à peu de frais.

Opter pour un logiciel basé Cloud, c’est faire confiance au fournisseur qui propose le programme et le contrôle. Ce rapport de confiance est primordial, car vous serez certainement amené à transmettre des informations sensibles. Ces dernières seront alors stockées dans les centres de données du fournisseur. Si le fabricant du programme Cloud ne prend pas la protection des données au sérieux, cela devient critique. D’autre part, si le fournisseur décide (par choix personnel ou par contrainte) de mettre fin à l’offre ou de faire une pause pour des travaux de maintenance, ces arrêts peuvent avoir des conséquences négatives pour les utilisateurs.

Avantages

Inconvénients

Exigences en termes de matériel : le PC ou autre appareil utilisé ne nécessite pas de hautes performances car le service s’exécute dans un centre de données externe.

Accès Internet : si vous n’avez pas de connexion Internet ou seulement de mauvaise qualité, vous ne pouvez pas travailler avec le logiciel.

Maintenance : l’installation des mises à jour est effectuée par le personnel spécialisé du fournisseur et ne nécessite donc pas d’effort supplémentaire pour l’utilisateur.

Protection des données : il est important de s’assurer que le fournisseur traite consciencieusement les données de ses utilisateurs.

Évolutivité : des fonctions ou comptes peuvent être ajoutés ou supprimés assez rapidement.

Dépendance : si le fournisseur du logiciel cesse son activité, le logiciel ne peut plus être utilisé.

Coûts : le SaaS étant un modèle d’abonnement, les coûts de départ sont relativement faibles.

 

Logiciel Cloud vs. logiciel on-premise : comparaison des solutions

Les fonctions des logiciels sur Cloud ne diffèrent pas nécessairement des offres on-premise installées sur ordinateur, mais les deux solutions présentent encore des différences considérables sur d’autres points.

 

On-Premise

Cloud

Coûts

Prix unique, relativement élevé par licence.

Le modèle d’abonnement génère des coûts réguliers mais relativement faibles.

Mise à disposition

Installation du logiciel sur son matériel propre.

Accès via Internet - en tant que SaaS.

Maintenance

Les utilisateurs doivent installer eux-mêmes les mises à jour si le fournisseur en publie.

Les mises à jour sont installées en arrière-plan par le fabricant directement.

Evolutivité

Il est parfois possible d’acheter un logiciel d’extension du produit, mais dans la plupart des cas, vous devez acheter un produit complètement nouveau.

Les fonctions et les accès peuvent dans la plupart des cas être ajustés sans grand problème.

Matériel

L’utilisateur doit s’assurer que le logiciel fonctionne sur son appareil.

Chaque utilisateur n’a besoin que d’un accès Internet fonctionnel ; le logiciel est hébergé sur des serveurs spécifiques.

Protection des données

Toutes les données restent sur son PC et ne sont conservées que sur demande.

Le fabricant doit veiller à ce que des tiers non autorisés ne puissent pas accéder aux données ou les intercepter.