RAID 0 : mais qu’est-ce qu’un niveau RAID ?

RAID 0 fait partie des niveaux RAID les plus courants, même si sa forme standard ne constitue pas à proprement parler un réseau redondant de disques indépendants (« RAID »). Le principe de base qu’est le stockage de données redondant ne s’applique pas à ce type de disques durs couplés entre eux. Un seul lecteur logique est créé dans une matrice RAID 0 (toujours composée d’au moins deux solutions de stockage aussi similaires que possible), uniquement pour optimiser les accès en lecture et écriture. Cela n’améliore pas la sécurité des données, comme c’est le cas avec les autres niveaux RAID.

Domaine Internet pas cher

Bien plus qu'un simple domaine !

Personnalisez votre présence en ligne avec un nom de domaine pertinent.

Email
Certificat SSL
Assistance 24/7

Qu’est-ce que le niveau RAID 0 ?

RAID 0 est un niveau RAID standardisé obtenu en combinant au moins deux disques durs, et qui a pour but d’optimiser vos performances. Pour ce faire, toutes les données sont uniformément réparties en « bandes » (de l’anglais « stripes ») ou en blocs sur les différentes solutions de stockage impliquées. Par conséquent, la technologie qui sous-tend à ce niveau est également connue sous le nom de « striping ». Par exemple, si le disque dur 1 reçoit le bloc de données « A1 » pendant une opération d’écriture, le disque dur 2 stocke le bloc de données « A2 » dans le même temps. Les deux blocs ainsi combinés représentent alors l’ensemble de données « A » ou une partie de celui-ci (en fonction de sa taille). Si cet ensemble de données fait l’objet d’une requête ultérieure, il peut, étant donné qu’il est déjà enregistré sur le disque dur, être lu en parallèle.

Note

Les spécialistes de ces systèmes parlent également de la « granularité des bandes » ou de la « taille des morceaux » pour faire référence au volume des blocs individuels. Celui-ci est généralement égal à 64 kilobytes (KB).

Le système RAID 0 utilise la méthode dite de « striping » pour optimiser à la fois votre vitesse d’écriture et de lecture. Cependant, si l’un de vos disques durs tombe en panne, vos données sont généralement perdues, les disques durs encore en fonctionnement ne stockant en effet que leurs « bandes » respectives.

Définition

Un concept RAID (Redundant Array of Independent Disks) désigne l’action de créer une matrice contenant un minimum de deux solutions de stockage différentes et formant un seul grand disque logique. Les différentes configurations de disque dur (définies par les niveaux RAID, comme RAID 0) en déterminent la fonction spécifique. La sécurité des données et l’amélioration de leur débit comptent parmi les points essentiels de ces systèmes.

Schéma du principe de fonctionnement du niveau RAID 0

En principe, le nombre de disques durs qui composent une matrice RAID 0, c’est-à-dire un réseau de plusieurs disques durs sous la forme d’un système RAID 0 standard, n’est pas important. Bien sûr, plus ils sont nombreux, plus la complexité et la charge administrative associées à votre système augmentent. Pour chaque composant supplémentaire, vous avez en outre besoin d’un logiciel d’exploitation capable de relier tous vos supports de données à un même lecteur logique.

Dans le schéma suivant, quatre disques durs sont utilisés à titre d’exemple. Les ensembles de données « A », « B » et « C », de volume égal, sont répartis uniformément ; un quart de chaque bande de données se trouve donc sur chaque support de stockage.

Présentation rapide des avantages et inconvénients du système RAID 0

Par rapport à un disque dur unique, une matrice RAID 0 permet d’accéder aux données en parallèle. Elle fournit davantage de bande passante, mais elle augmente aussi automatiquement le potentiel du nombre d’opérations d’entrée et de sortie par seconde (Input/Output Operations per Second, « IOPS »). Comme le stockage SSD d’une matrice RAID perd essentiellement ses performances, cet avantage n’est plus disponible pour la nouvelle génération de solutions de stockage, ou alors de manière nettement plus faible. Le système RAID 0 est donc encore plus orienté vers l’utilisation de disques durs HDD que les autres types de niveaux RAID.

Comparativement à un support de stockage unique, la probabilité plus élevée d’une panne constitue le principal inconvénient : tous les disques durs de la matrice sont susceptibles de tomber en panne à cause de problèmes matériels ou logiciels, mais si cela se produit, l’ensemble du système tombe lui aussi en panne. Vous devez également prendre en compte ce qui suit : plus vous avez de supports de données liés les uns aux autres, plus le risque qu’une panne totale se produise augmente.

Cet inconvénient est exacerbé par le fait qu’un tel scénario est presque invariablement lié à une perte de la majorité des données stockées lors de l’adoption d’une stratégie de sauvegarde séparée. Comme indiqué, le système RAID 0 n’offre aucune redondance par rapport aux autres systèmes RAID. Si vous décidez de restaurer des bandes de données plus importantes réparties sur tous les composants de votre système RAID, il manquera forcément certaines parties du disque défectueux après la panne. Seuls les fichiers plus petits se trouvant sur les solutions de stockage encore intactes du système RAID 0 peuvent faire l’objet d’une restauration.

Avantages du système RAID 0 Inconvénients du système RAID 0
Bande passante plus élevée que les disques uniques Probabilité de panne plus élevée que les disques uniques
Nombre plus élevé d’opérations d’entrée et de sortie par seconde qu’avec les disques uniques (HDD) Absence de redondance, ce qui signifie qu’une grande partie des données peut être perdue en cas de panne de l’un des disques
Conseil

Il est essentiel de réaliser des sauvegardes régulières pour protéger vos données sensibles et personnelles sur le long terme. Avec Backup Cloud, une solution développée par IONOS, vous pouvez sauvegarder vos données sur votre infrastructure informatique, votre smartphone ou votre PC ; elles sont ensuite cryptées et stockées dans des centres de données IONOS certifiés.

Quels sont les cas d’utilisation les plus courants pour les systèmes RAID 0 ?

Les forces et faiblesses des systèmes RAID 0 indiquent que cette approche est adaptée à des projets particuliers. Les disques durs couplés entre eux selon la méthode RAID 0 offrent des performances largement supérieures à celles enregistrées individuellement, particulièrement intéressantes pour les applications non critiques, nécessitant la lecture et l’écriture rapides de données (comme les logiciels de traitement audio ou vidéo). Le système RAID 0 peut alors être envisagé comme une alternative peu coûteuse aux disques SSD. Pour une configuration spécifique aux informations sensibles (données client, fichiers privés…), ce concept ne convient pas, car il manque de redondance.

Quels sont les autres niveaux RAID les plus courants ?

L’absence de mécanisme de sécurité est la seule véritable marque distinctive du système RAID 0. Tous les autres niveaux RAID standardisés sont basés sur des méthodes permettant d’éviter toute perte de données. Certaines approches, comme celles de niveau RAID 1 ou encore la combinaison RAID 10 reposent sur des données mises en miroir : chaque fichier est systématiquement enregistré sur au moins deux disques durs différents. D’autres modèles, comme ceux de niveau RAID 5 et RAID 6, utilisent les informations de parité générées par le processus d’écriture pour reconstruire les données en cas de panne matérielle.

Conseil

Dans notre document de comparaison des niveaux RAID, nous détaillons les différences et les similitudes entre les principaux concepts RAID.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !