Le microblogging : une nouvelle manière de bloguer

Le concept de microblogging ou microblogage en français, est une combinaison du blogging et de la messagerie instantanée. Le microblogging permet en effet aux utilisateurs d’écrire et de publier des mises à jour et des messages courts et ainsi de les partager en ligne à un public. Le format classique du blog reste toujours populaire et il est le précurseur du microblogging. Le contenu du microblogging est cependant beaucoup plus concis.

Le blogging, avec le développement du monde d’Internet dans les années 1990, est rapidement devenu un moyen très populaire de partager des expériences, d’exprimer une opinion, de diffuser des nouvelles ou d’autres informations. Au fil du temps, de nombreux blogueurs sont devenus des experts sur le Web dans différents domaines. On peut noter par exemple les blogs de voyages qui sont populaires, ou encore l’univers de la mode où des blogueurs peuvent recueillir jusqu’à plusieurs millions de followers (ou suiveurs). Et même dans le domaine scientifique, les blogs sont aujourd’hui incontournables.

Qu’est-ce que le microblogging précisément ?

Contrairement aux blogs classiques, le microblogging est caractérisé par la diffusion d’informations sous une forme succincte. La plateforme de réseau social Twitter est notamment devenue un acteur populaire et représentatif de cette nouvelle forme de blogging. Même s’il n’est pas toujours simple de résumer des faits complexes dans une limite de 140 caractères (pour Twitter), les avantages sont tout de même évidents : ce nouveau type d’échanges brefs, souvent croustillants, percutants ou incisifs, est facile et pratique pour communiquer de manière synchrone avec de nombreuses personnes. En particulier pour les utilisateurs de smartphones, où il est clairement plus simple et plus commode de découvrir et de lire des messages courts plutôt que de faire défiler des pages Web complexes sur un écran de petite taille.

Ces messages courts (comme les célèbres tweets) peuvent être publiés et diffusés dans plusieurs formats différents. Ils incluent évidemment les formats textes et d’images les plus utilisés mais aussi les vidéos, les messages audio et les liens hypertextes.

La tendance du microblogage se développa à la fin de l’ère du Web 2.0, quand les médias sociaux et les blogs traditionnels fusionnèrent. L’air du temps exigeait une forme plus concise et plus directe du blogging. Au fond, le microblogging nous rappelle les messages courts que nous avons pris l’habitude d’écrire et d’utiliser dans les messages textes (SMS : Short Message Service) avec nos téléphones portables, le SMS est désormais un standard de la communication de masse. Ainsi le microblogging permet de communiquer rapidement et facilement avec des followers, de vous informer en ligne et en direct et de garder un œil sur l’actualité de votre communauté.

Le microblogging est également devenu un outil de communication important pour les écoles et universités. En effet, grâce à des applications spécifiques, les chercheurs internationaux peuvent discuter sur des sujets d’intérêt commun et s’informer sur de nouvelles découvertes. Il est ainsi possible d’attirer l’attention sur vos propres projets et de susciter l’intérêt du milieu de la recherche dans le monde entier. Certaines universités envisagent même d’utiliser le microblogage plus spécifiquement. Des brefs messages peuvent en effet par exemple faciliter la communication et rappeler des délais ou des rendez-vous, cela peut aider à la promotion de projets ou de travaux et enfin cela peut être pertinent pour avoir accès à des informations ou à du contenu de cours qui peut régulièrement être mis à jour.

Certaines facultés proposent même des cours via le microblogging. Ainsi un back channel a été créé pour les étudiants en dehors des salles de séminaire. Par exemple, Stephen Prothero, professeur de religion à l’université de Boston, s’est fixé comme objectif ambitieux de résumer les caractéristiques de huit grandes religions du monde à l’aide de Twitter, avec donc un maximum de 140 caractères par message. Le contenu de son microblog est également disponible en livre, ce qui complète le cercle médiatique de diffusion.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

Les avantages du microblogging comparé au blogging traditionnel

Pourquoi devriez-vous également utiliser le microblogging si vous possédez déjà un blog classique ? Nous vous listons de bonnes raisons d’utiliser ces services en ligne comme Twitter ou Tumblr.

  • Moins de temps consacré à la rédaction du contenu : un blog classique est long et demande beaucoup de temps pour le rédiger et le mettre à jour, alors que le microblogging pratique lui plutôt l’art de la concision. Un tweet politique ou sur un évènement d’actualité doit être écrit rapidement, les followers attendent et veulent recevoir l’essentiel de l’information. Alors qu’avec un blog classique, les utilisateurs attendent une discussion plus approfondie, ce qui demande évidemment beaucoup plus de temps.
  • Informations denses et réduites à l’essentiel : les utilisateurs d’appareils mobiles se sont également emparés du microblogging. Ils l’utilisent souvent quand ils sont en déplacement (dans les transports en commun par exemple) et qu’ils n’ont pas le temps de lire de longs textes. Pour intéresser ces utilisateurs, il est nécessaire de condenser l’information et d’aller à l’essentiel sous forme de brefs messages. Les formats courts prévalent aujourd’hui au niveau des médias et sont de plus en plus recherchés par les followers.
  • Plus de publications en moins de temps : le blogging traditionnel est composé de publications minutieusement élaborées, quelques jours s‘écoulent traditionnellement entre chaque publication. Au contraire, le microblogging comporte des publications brèves mais bien plus fréquentes. Cela vous permet de poster un grand nombre de messages à des intervalles bien plus courts, tout en économisant du temps. Mais il y a un autre avantage à publier à des intervalles courts. Pour les sujets politiques, le sport, ou les tendances, les événements évoluent très rapidement et s’accumulent. Il est donc important de poster sur ces domaines très régulièrement afin de garder le fil de l’actualité et d’être constamment à jour.
  • Le fil de l’actualité : la plupart des plateformes de microblogging ont été développées en mettant l’accent sur la rapidité et la facilité d’utilisation. Avec un tweet, une photo Instagram, une publication Tumblr ou une vidéo Vine, on capture rapidement des moments éphémères, fugaces. Cette immédiateté risque de se perdre dans un texte long ; le microblogging est donc là pour aider à saisir et à partager l’instant immédiat (parfois même en temps réel) et de retranscrire un fil d’actualité.

Le microblogging est un moyen facile et pratique de communiquer avec ses followers et de recevoir en même temps des commentaires de ces derniers. En effet les plateformes de microblogging permettent de diffuser non seulement rapidement et facilement des messages mais autorisent aussi aux followers de pouvoir réagir et de commenter les posts publiés. Ainsi, l’échange est réciproque et le procédé est interactif par le biais des commentaires, par le fait de retweeter ou encore du reblogging et enfin des redirections. Il y a donc bel et bien une communication entre l’auteur et les lecteurs. Un contenu bon et intéressant est souvent relayé par la communauté et peut même parfois devenir, avec de la chance, viral.

Depuis plusieurs années la tendance forte est à l’Internet sur mobile. Il est bien plus pratique et facile d’envoyer spontanément un tweet via un smartphone que d’utiliser un ordinateur fixe pour publier. Pour de nombreux utilisateurs il est bien trop fastidieux de rédiger un texte long sur une tablette ou un téléphone portable. Le microblogage avec son contenu rapide à lire est ainsi la réponse adéquate à la tendance actuelle et dominante de l’utilisation des appareils mobiles.

Conseil

Plus à raconter que 140 caractères ?  Obtenez  donc votre paquet Hébergement-Blog dès maintenant avec IONOS !

Exemples populaires de réseaux de microblogging

Comme le démontre la tendance de ces dernières années, les messages courts des réseaux sociaux très fréquentés sont recherchés par une majorité des followers. De nombreux utilisateurs utilisent Internet à partir d’appareils mobiles, et cela très régulièrement. Indépendamment du regard porté à cette évolution, il est nécessaire de prendre en compte les changements des médias des dernières décennies et notamment la différence de réception et de l’attention des lecteurs même pour la presse écrite. Une chose est certaine, la durée d’attention des lecteurs est plus courte que jamais et la qualité des messages est jugée en quelques secondes seulement.

Twitter : le célèbre réseau social de microblogging

Twitter est une célèbre plateforme sociale, qui fait partie intégrante de la catégorie du microblogage. Twitter provient d’une idée audacieuse de son co-fondateur Jack Dorsey en 2006. Il avait en effet à l’origine pensé à lancer Twitter comme une plateforme de communication basée sur SMS. Les groupes d’amis pouvaient ainsi voir ce qui arrive à chacun des membres du groupe via notamment des mises à jour de statut. L’objectif de l’époque était de créer un service de remplacement pour les SMS de groupe. Cependant, Twitter à rapidement évolué vers quelque chose de différent et de plus grand.

Comme Twitter est devenu rapidement populaire, les utilisateurs ont très vite créé un nouveau jargon et des manières créatives d’utiliser le service. À la base, il n’existait pas la possibilité de répondre directement aux tweets. Ainsi certains utilisateurs ont commencé à insérer le symbole @  en face du nom d’utilisateur pour identifier un autre utilisateur dans un tweet. Twitter a finalement intégré cette fonctionnalité dans la plateforme. C’est donc la naissance du célèbre hashtag (ou mot-dièse en français) qui est aujourd’hui inséparable de Twitter. Les retweets ont aussi été suggérés par des utilisateurs. Ces derniers ont en effet exigé une fonctionnalité qui permettait de reposter des messages d’autres utilisateurs de Twitter, mais aussi d’inclure dans le retweet l’utilisateur qui a initialement posté le message.

Alors que la fameuse limite de 140 caractères est encore d’actualité aujourd’hui, on peut désormais en complément du texte ajouter des vidéos, photos, liens, clips et messages audio.

Tumblr : le microblogging polyvalent

Lorsque le fondateur de Tumblr, David Karp avait 19 ans, un nouveau terme faisait alors le buzz sur Internet : « tumblelog », se référant à des postes de blog courts : des microblogs. David Karp y est alors fortement sensible et c’est ainsi que naît dans son esprit Tumblr. Il a cependant attendu un peu de temps pour voir si quelqu’un allait lancer un site Web basé sur cette idée, mais rien. Ainsi avec son ami Marco Arment, il commence à travailler au développement du site Web Tumblr qui est finalement lancé le 1er novembre 2007 et a par la suite durablement marqué l’histoire du microblogging.

Tumblr s’est inspiré de Twitter. Il comporte cependant moins de restrictions et possède plus de fonctionnalités. En effet il n’existe aucune limitation sur la longueur des textes ; il est ainsi possible d’écrire des textes longs. Cependant, les postes les plus populaires contiennent presque toujours des contenus visuels additionnels comme les photos sets ou les GIF.  

Tumblr a connu une croissance rapide et son succès semble encore se poursuivre. Ceci est principalement dû au fait que Tumblr combine plusieurs des fonctionnalités les plus populaires du Web 2.0.

Instagram : l’application de photos du microblogging

Depuis son lancement en octobre 2010, Instagram a rencontré un fort engouement pour devenir finalement l’une des applications les plus populaires du moment. Instagram est une application mobile qui permet aux utilisateurs de charger des contenus visuels, photos et vidéos et de les partager à sa communauté. Cette plateforme de partage de photos a été la première dans ce domaine et a en conséquence rapidement gagné en popularité. De plus, les photos peuvent être retouchées directement sur Instagram via un large éventail de filtres afin de créer l’image parfaite. Il est ainsi possible avec des filtres de retoucher une image de qualité moyenne pour en faire une image artistique et quasi professionnelle et donc bien plus séduisante.

L’application autorise le suivi d’évènements en temps réel. Ainsi, les utilisateurs d’Instagram peuvent partager des expériences avec les followers, comme en vacances, et sans perdre de temps. Instagram simplifie la fonction de partage sur les réseaux sociaux et facilite la distribution de contenus. Via cette application, il est possible de rapidement partager des photos sur Facebook, Twitter, Tumblr, Flickr et Foursquare.

Les utilisateurs d’Instagram peuvent visualiser les derniers messages et l’actualité de leurs followers et lire les commentaires de ces derniers. Ils ont bien évidemment accès à toutes les images et vidéos publiques. Les tags sur les commentaires et les photos sont disponibles et constituent un facteur social important au sein d’une communauté de followers. Instagram est également accessible directement via le navigateur, cependant pour charger des photos il est nécessaire de posséder l’application mobile.

Vine : YouTube en microformat

Instagram est spécialisé pour les photos et les instantanés, Vine l’est pour la vidéo : l’utilisateur de cette application peut créer, éditer et partager des clips via cette plateforme mobile. Les clips sont devenus un phénomène très populaire sur Internet et Vine fait ainsi partie intégrante de la culture Web à travers ses nombreuses mini vidéos qui sont bien souvent devenues virales. Vine peut être considéré comme l’équivalent mobile de YouTube : une plateforme vidéo de microblogage où il est possible de partager un enregistrement vidéo de 6 secondes maximum.

Cette limitation de 6 secondes est souvent critiquée. Un contenu exigeant est donc difficilement transposable. La majorité des clips populaires sur Vine sont des vidéos courtes plutôt triviales. Cette critique peut évidemment s’appliquer au microblogging en général. Le défi futur de cette nouvelle technologie est donc d’offrir aussi un contenu exigeant en dépit des formats courts. La société Vine fut rachetée rapidement par Twitter en 2012 et fut véritablement lancée sur le marché comme une application en 2013. Elle rencontra tout de suite un fort succès mais aussi de nombreux problèmes quelques années plus tard. Twitter se sépare ainsi en 2016 de l’application. Vine est désormais en quête d’un nouveau souffle.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !