SEO : les 6 erreurs que les PME doivent éviter

Avant l’arrivée du numérique, si votre stratégie marketing ne vous permettait pas d’attirer la clientèle dont vous aviez besoin, il suffisait de repenser votre message marketing et de changer de canal marketing. À l’époque, il n’était pas question de se voir dépasser par la concurrence sur Google ou de devenir invisible du jour au lendemain, mais, avec la montée en puissance d’internet et du marketing digital, c’est précisément le type de problèmes auxquels on peut se retrouver confrontés si on ne fait pas attention.

Ce n’est pas parce qu’un consommateur qui se trouve dans votre quartier fait une recherche pour des services ou des produits comme ceux que vous offrez qu’il va automatiquement tomber sur votre entreprise dans les résultats de recherche Google. Même optimisé, votre site peut rester invisible si l’optimisation a été mal effectuée. Lisez cet article pour découvrir quelles sont les erreurs les plus courantes en SEO et, surtout, comment les éviter.

Domaine Internet pas cher

Bien plus qu'un simple domaine !

Personnalisez votre présence en ligne avec un nom de domaine pertinent.

Email
Certificat SSL
Assistance 24/7

Erreur SEO n°1: Mettre vos propres contenus en concurrence avec eux-mêmes

On dit souvent qu’en SEO, plus on a de contenu, mieux c’est. Certains textes doivent parfois faire plus de 2000 mots pour avoir une chance de se classer en tête des résultats, par exemple lorsque la recherche effectuée nécessite une réponse très complète. 

Ce n’est toutefois pas toujours le cas. La page la mieux classée pour la requête “livraison de pizza” n’est certainement pas celle qui compte le plus de mots, mais plutôt celle d’une pizzéria qui se situe à proximité de l’endroit où se trouve l’internaute et qui a une bonne stratégie de SEO local et un site bien configuré. Ce n’est donc pas toujours le contenu le plus long qui est le plus pertinent. Le contenu SEO de vos pages doit répondre aux besoins et aux préférences du groupe d’internautes que vous ciblez. 

On le voit bien, plus n’est pas toujours synonyme de mieux. C’est encore plus vrai lorsqu’il est question de contenus dupliqués. Certains sites pensent qu’en publiant plusieurs versions d’un même article qui ciblent le même mot-clé, ils ont plus de chances d’atteindre un bon classement pour le mot-clé en question, mais ce n’est pas du tout le cas, que du contraire.

Pourquoi est-ce une erreur ?

Le fait de créer plusieurs contenus qui soient suffisamment similaires pour apparaître dans les résultats de Google pour le même mot-clé réduit les chances qu’ont ces différentes pages d’atteindre un bon classement Google.

Pourquoi ? Et bien parce que l’objectif premier de Google, c’est d’offrir à ses utilisateurs les meilleurs résultats possibles, ceux qui correspondent le plus exactement à leur requête. En créant plusieurs contenus sur un même sujet, vous divisez l’attention de l’algorithme et de ses robots entre différentes pages. Cela signifie qu’avant de décider si votre site offre une meilleure réponse que ses concurrents, le moteur de recherche doit d’abord déterminer quelle est la meilleure page de votre site sur le sujet abordé. Cela a généralement comme conséquence qu’aucune des pages n’arrive à se classer en bonne position : soit elles obtiennent un très mauvais classement, soit pas de classement du tout parce que leurs contenus dupliqués leur valent d’être sanctionnées par Google.

Comment éviter cette erreur SEO ?

Il est important de créer une stratégie SEO qui comprenne vos idées de contenu, présentes et futures, ainsi que les mots-clés que vous souhaitez cibler. Cela vous permettra d’éviter de créer des contenus dupliqués par erreur en abordant deux fois le même sujet. Si vous souhaitez traiter d’un thème, mais que vous avez déjà une page à ce sujet, retravaillez le contenu de votre page existante pour le consolider et lui donner plus d’autorité.

Imaginons que vous vendiez du vin en ligne. Au lieu de publier trois articles de blog différents sur les bases de l’oenologie, créez un long article sur le thème “Oenologie : le guide du débutant” et continuez d’alimenter cet article au fur et à mesure. Cela vous permettra de créer un article plus long avec un meilleur niveau d’autorité auquel Google sera plus susceptible de donner un bon classement.

Si vous vous rendez compte que vous avez trop d’articles sur le même sujet, sélectionnez la meilleure version et essayez d’y intégrer tous les éléments les plus importants. Ensuite, attirez l’attention de Google vers cet article en ajoutant aux autres articles des balises canoniques qui redirigent le moteur de recherche vers l’article principal. C’est une façon pour vous d’indiquer à Google que c’est cet article qui répondra le mieux à la requête des internautes.

Erreur SEO n°2 : Négliger le SEO pendant le développement et la conception de votre site

Prenons l’exemple d’une petite entreprise qui décide de créer un site internet et qui paie plusieurs centaines d'euros pour qu’un graphic designer s’occupe de tout mettre en place. Une fois fini, le site est très beau et charge rapidement, mais, malheureusement, il n’attire pas suffisamment de visiteurs et de clients. Le patron de l’entreprise se rend alors compte que la seule façon d’attirer le trafic dont il a besoin pour que son activité survive, c’est de faire du SEO et il essaie d’optimiser son site, mais ne sait pas comment il fonctionne ou par où commencer.

Créez votre site avec IONOS !

MyWebsite est la solution idéale pour votre présence en ligne professionnelle. Faites-en l'essai !

Certificat SSL
Domaine gratuit
Assistance 24/7

Pourquoi est-ce une erreur ?

Le problème le plus évident quand on néglige le SEO, c’est que l’on n’arrive pas à attirer un nombre suffisant de clients, mais ce n’est en fait que l’un des symptômes du vrai problème : le fait de ne pas optimiser son site dès sa configuration est le signe d’un défaut fondamental dans la stratégie de marketing digital mise en place par le propriétaire du site.

Si les consommateurs n’arrivent pas à trouver votre site sur Google, vous passez non seulement à côté de visiteurs et de clients potentiels, mais cela veut aussi dire que votre site n’est pas configuré pour offrir aux clients ce qu’ils recherchent.  

Comment éviter cette erreur SEO ?

Peu importe où vous vous situez dans le développement de votre site, il est grand temps d’intégrer le SEO à votre stratégie de marketing digital et d’optimiser automatiquement toutes vos nouvelles pages.

La première étape de ce processus consiste à créer une liste de tous les services et de tous les produits que vous offrez. Vous devez ensuite identifier quels sont les meilleurs mots-clés à utiliser pour chacun d’entre eux. Une fois que vous avez vos mots-clés, vous devez optimiser vos différentes pages de produits et de services en vous assurant d’intégrer vos mots-clés de façon pertinente dans leur contenu et leurs métadonnées. 

Votre site est déjà terminé, mais vous avez totalement négligé le SEO lors de sa construction ? Ne vous en faites pas, il existe une solution ! Si votre site a été construit à l’aide d’une plateforme bien pensée et simple à utiliser et que vous utilisez les bons outils SEO, vous pouvez réussir à développer et à mettre en place une stratégie SEO professionnelle relativement facilement. Toutefois, il faut savoir qu’une stratégie SEO met souvent plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant de porter ses fruits. Vous n’avez donc pas de temps à perdre !

Conseil

rankingCoach de IONOS vous offre tous les outils SEO dont vous avez besoin pour optimiser votre site. Découvrez en plus sur rankingCoach.

Erreur SEO n°3 : Créer un contenu pas suffisamment accrocheur

Souvent, il s’agit de contenus SEO qui ont été écrits dans la précipitation, pour atteindre un nombre de mots bien précis, mais sans prendre le temps de tenir compte des besoins du public cible. Ils sont parfois trop longs ou trop difficiles à lire, ils peuvent aussi être trop compacts ou raconter une histoire qui manque totalement de substance ou d’intérêt pour les lecteurs. Quel que soit le problème, le résultat final est le même : on se retrouve avec des contenus ennuyeux qui n’ont aucune originalité et que personne n’a envie de lire. 

Pourquoi est-ce une erreur ?

Aujourd’hui, la quantité ne suffit plus, Google et les internautes veulent de la qualité ! La qualité du contenu est en effet devenu un facteur de classement : l’algorithme de Google est capable de détecter les erreurs de grammaire et d’orthographe, ainsi que les textes générés automatiquement par des robots. Google analyse également le comportement des internautes sur votre site pour en évaluer la qualité du contenu. Si vos visiteurs ont tendance à quitter rapidement la page sur laquelle ils viennent d’arriver (pour le savoir, Google calcule ce que l’on appelle le taux de rebond), le moteur de recherche va en déduire que le contenu de cette page est de pauvre qualité, ce qui risque de vous valoir un mauvais classement. 

Comment éviter cette erreur SEO ?

Prendre le temps de planifier votre contenu et de le relire avec soin est en général la meilleure solution pour éviter les contenus bâclés. Ne faites jamais appel à des robots pour rédiger votre contenu et mettez-vous à la place de vos clients : ne leur proposez jamais des contenus que vous ne voudriez pas lire du début à la fin.

Si vous souhaitez que votre contenu se classe pour un mot-clé en particulier, rien ne sert de simplement citer votre mot-clé à plusieurs reprises dans votre texte, vous devez aussi vous assurer que votre contenu apporte à vos lecteurs la meilleure réponse possible à leurs questions sur le sujet. Vous devez répondre à leur intention de recherche. Si vous essayez par exemple de vous classer pour le terme ‘meilleure recette de lasagne”, vous devez non seulement intégrer ce terme dans votre contenu, mais vous devez aussi essayer de proposer aux internautes une recette qui soit vraiment la meilleure recette de lasagne. Les mots-clés sont là pour permettre à votre contenu d’obtenir un bon classement et la qualité de votre contenu assure le maintien de votre classement dans les résultats de recherche.

Les problèmes en matière de contenu SEO ne se limitent pas à la qualité de votre écriture. Ils concernent aussi parfois le format et la présentation. Votre contenu doit être présenté d’une façon qui va plaire au consommateur. Évitez les textes trop denses et les paragraphes interminables et souvenez-vous qu’une grande partie de vos visiteurs surfe sur votre site depuis un appareil mobile. Pensez donc à :

  • Bien structurer votre texte avec des titres et des sous-titres;
  • Ajouter des espaces toutes les 3 à 10 lignes;
  • Utiliser des images et des vidéos pour séparer vos paragraphes et attirer le regard de vos visiteurs. 

Erreur SEO n°4 : Travailler dans la précipitation

Que ce soit l’envie de réagir à l’enthousiasme qu’a suscité leur dernière publication ou simplement l’envie de pouvoir rapidement terminer une tâche pour passer à la suivante, beaucoup font l’erreur de publier du nouveau contenu sans prendre le temps de bien travailler leurs balises méta, y compris le méta titre et la méta description de leur page. Il leur arrive même de les oublier, purement et simplement.

Pourquoi est-ce une erreur ?

Tout d’abord, il faut savoir que le méta titre, la méta description et les balises alt des images sont des endroits stratégiques pour vos mots-clés. Si vous ne prenez pas la peine d’écrire des balises méta accrocheuses qui respectent le nombre de caractères recommandés et qui comprennent vos mots-clés, vous allez sérieusement limiter vos chances d’atteindre de bons classements. 

Ensuite, le méta titre et la méta description sont souvent utilisés pour créer l’aperçu de votre page dans les résultats de Google et des autres moteurs de recherche. Ils jouent donc un rôle déterminant dans la première impression que les internautes se font de votre site. Si votre titre et votre description sont mal rédigés, contiennent des fautes d’orthographe et de grammaire ou ne s’affichent pas correctement parce qu’ils ne respectent pas le nombre de caractères recommandé, cela risque de dissuader vos clients potentiels de se rendre sur votre site.

Comment éviter cette erreur SEO ?

Vous devez vous assurer que vos balises méta soient bien construites et reflètent bien le contenu de votre page, sinon vous n’attirerez pas de clics. Rédiger des balises méta est une tâche en soi. N’hésitez donc pas à faire une pause entre la rédaction de votre article et celle de vos balises. Si votre contenu est bien planifié, vous pouvez aussi les écrire avant d’écrire votre article.

Prenez également le temps de vous familiariser avec les bonnes pratiques en vigueur pour chaque tag. Vous les trouverez dans cet article : Aperçu des balises méta importantes. Ces bonnes pratiques vous permettront de vous assurer que votre méta titre et votre méta description soient aussi accrocheuses que possible dans les pages de résultats.

Erreur SEO n°5 : Ne pas créer des URL adaptées aux moteurs de recherche

Les URL de vos pages ne sont pas là uniquement pour aider les visiteurs de votre site, elles sont également très utiles aux moteurs de recherche, c’est pourquoi il faut les construire avec soin. Ceux qui ne se rendent pas compte du rôle important des URL ont tendance à ne pas réfléchir aux mots qu’ils utilisent ou, pire, à laisser leur CMS générer automatiquement une URL pour chaque page. 

Pourquoi est-ce une erreur ?

Si une URL n’est vraiment pas adaptée aux moteurs de recherche, il est possible qu’ils ne soient tout simplement pas en mesure d’explorer et d’indexer votre page. Il existe en effet une série de caractères qu’il vaut mieux éviter de placer dans les URL de vos pages parce qu’ils peuvent empêcher votre site d’être affiché dans les résultats de Google. Pour plus d’informations à ce sujet, consultez la liste reprise dans cet article.

Par ailleurs, il faut savoir que les URL sont un autre endroit stratégique où intégrer vos mots-clés. Vous risqueriez donc de passer à côté d’une belle chance d’optimiser votre page et de booster vos classements si vous ne les travaillez pas. Sachez toutefois que le fait d’ajouter des dates dans vos URL va limiter la longévité de votre contenu, car Google a tendance à donner priorité aux contenus qui affichent les dates les plus récentes ou pas de dates du tout. C’est donc une pratique qu’il vaut mieux éviter.

Comment éviter cette erreur SEO ?

Pensez à intégrer vos mots-clés les plus importants dans les URL de vos pages et utilisez des traits d’union pour séparer chaque mot. Suivez aussi les bonnes pratiques reprises dans cet article. Si vous souhaitez que le contenu de vos pages reste pertinent dans la durée, n’ajoutez jamais de dates dans vos URL.

Votre propre domaine .fr !

Démarquez-vous avec un nom de domaine unique et une adresse email personnalisée !

Simple
Sécurisé
Assistance 24/7

Erreur SEO n°6 : Modifier vos URL

Les URL servent à localiser chacune des pages de votre site. Si vous vous êtes trompé dans la formulation de l’une de vos URL et que vous souhaitez la modifier, ce serait une erreur de le faire rapidement, sans réfléchir à l’impact que ce changement pourrait avoir sur votre référencement. 

Pourquoi est-ce une erreur ?

Les moteurs de recherche utilisent les URL pour accéder aux différentes pages de votre site et, lorsqu’un internaute clique sur votre site dans les résultats de Google, c’est l’URL qui l'emmène sur votre site. Si vous modifiez cette URL sans prévenir Google, le moteur de recherche va continuer d’afficher l’ancienne URL dans ses résultats, ce qui signifie que tous les internautes qui vont cliquer dessus seront redirigés vers une URL qui n’existe plus et un message d’erreur 404. Sans surprise, ce n’est pas l’idéal pour vos visiteurs et le classement SEO de votre page.

Sachez aussi que tout backlink créé à partir de cette URL continuera de rediriger le trafic vers la page qui n’existe plus s’il n’est pas mis à jour, ce qui peut également nuire à vos classements. Au lieu de profiter de l’effet positif des backlinks sur le référencement, votre site risque de se retrouver pénalisé pour des liens morts. Cela peut également représenter un problème pour la personne qui a accepté de lier votre site au sien et qui se retrouve avec des liens morts dans son contenu.

Comment éviter cette erreur SEO ?

La première chose à faire pour éviter cette erreur est d’être particulièrement attentif au moment de créer vos URL. Si, au moment de la publication de votre page, vous vous rendez compte d’une erreur, vous pouvez bien entendu la modifier dans les quelques secondes qui suivent. Cela ne devrait pas poser de problème. Cependant, si vous souhaitez changer l’URL d’une page qui est en ligne depuis suffisamment longtemps pour avoir déjà été explorée et indexée par Google, vous ne devez pas oublier de mettre en place la redirection adéquate. Voici une vidéo de Google pour vous mettre sur la bonne voie : 

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

Que retenir au sujet des erreurs SEO à éviter ?

Le meilleur moyen d’éviter de faire de grosses erreurs en SEO consiste tout simplement à donner au SEO la place qui lui revient dans votre stratégie de marketing digital, et ce, dès le tout début. Commencez par prendre le temps de trouver les meilleurs mots-clés pour votre activité et puis construisez le contenu de votre site autour de ces mots-clés. Pensez aussi à vous renseigner régulièrement sur les dernières recommandations en matière de balises méta, d’URL et de présentation de contenu. Ces démarches vous permettront de maximiser votre stratégie SEO et, surtout, de minimiser le risque d’erreurs.

Nous créons votre site Internet pour vous !

Vous n'avez pas le temps de créer un site Internet ? IONOS prend les choses en main ! Grâce au service de conception pour MyWebsite, notre équipe de designers réalise pour vous un site Web sur mesure avec la qualité d'agence, sans le prix élevé.

Domaine inclus
Certificat SSL
Adresse email

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !