Fileserver : définition et bases

Un serveur de fichiers est une instance de serveur centrale dans un réseau d’ordinateurs qui permet aux clients connectés d’accéder aux ressources qui y ont stockées. Le terme regroupe aussi bien le matériel que les logiciels nécessaires à la mise en place d’un tel serveur. S’ils bénéficient des autorisations correspondantes, les utilisateurs accédant au serveur peuvent ouvrir et, le cas échéant, également lire, modifier et supprimer des dossiers et des fichiers sur un serveur de fichiers ainsi que charger leurs propres fichiers sur le serveur.

Qu’est-ce qu’un serveur de fichiers (fileserver) ?

Un fileserver (en français : serveur de fichiers) est un serveur central au sein d’un réseau d’ordinateurs qui met des systèmes de fichiers ou, tout du moins, des parties d’un système de fichiers à disposition des clients associés. Les serveurs de fichiers offrent ainsi aux utilisateurs un lieu de stockage centralisé pour les fichiers présents sur leurs propres supports de données, ce lieu étant accessible à tous les clients autorisés. Dans ce cadre, l’administrateur du serveur définit toutefois des règles strictes en matière d’attribution de droits d’accès aux utilisateurs : en procédant à une configuration ou à des autorisations de fichiers du système de fichiers en question, il est par exemple possible de définir quels dossiers un utilisateur donné ou un groupe d’utilisateurs donné peut voir et ouvrir et s’il lui sera uniquement possible de consulter ou également d’ajouter, de modifier ou de supprimer du contenu.

Une connexion du serveur de fichiers à Internet et un paramétrage correspondant permettent un accès au réseau local, mais aussi un accès à distance. Les utilisateurs ont ainsi la possibilité de déposer des fichiers sur le serveur ainsi que de disposer des fichiers stockés lors de leurs déplacements. Tous les systèmes d’exploitation modernes peuvent être utilisés pour un serveur de fichiers comme Windows, Linux ou macOS. À noter toutefois que le système d’exploitation doit correspondre à ceux des appareils présents dans le réseau. Mais les serveurs de fichiers ne sont pas uniquement utilisés comme espace de stockage ou gestionnaire de fichiers. Ils tiennent également le rôle de serveurs de sauvegarde ainsi que d’emplacement pour des programmes devant être à disposition de plusieurs membres du réseau.

Comment fonctionne un fileserver ?

Pour qu’un serveur de fichiers travaille de façon fiable, il est nécessaire de disposer du matériel approprié. À commencer, bien sûr, par le disque dur qui doit offrir suffisamment d’espace pour les fichiers et les programmes souhaités, incluant le système d’exploitation correspondant et le logiciel nécessaire pour servir les clients. Le serveur doit par ailleurs disposer d’une mémoire vive et d’une performance de processeur suffisantes pour traiter les accès des différents utilisateurs aux fichiers et aux programmes, de façon aussi rapide et efficace que possible. Le nombre d’utilisateurs est déterminant pour savoir si les exigences matérielles peuvent être satisfaites avec un PC usuel ou si une configuration de serveur particulière est requise.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

Des protocoles réseau spécifiques assurent la communication entre le serveur de fichiers et les clients : alors que le protocole SMB (Server Message Block), développé par IBM, est utilisé dans les réseaux locaux avec des appareils Windows et macOS, les ordinateurs avec des systèmes Unix tels que les distributions Linux ont dans la plupart des cas recours au protocole NFS (Network File System). Si l’on souhaite réunir les deux types de protocoles dans un réseau sans être confronté à des difficultés, les clients et le serveur de fichiers basés sur Unix/Linux doivent être équipés d’un logiciel implémentant le protocole SMB dans ces systèmes, par exemple avec la suite de logiciels libres Samba.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

L’accès au serveur de fichiers via Internet est généralement assuré via le FTP (File Transfer Protocol) ou sa variante cryptée SFTP (Secure FTP). Le protocole sécurisé SCP (Secure Copy) et le protocole WebDAV basé sur HTTP peuvent également être utilisés.

Note

WebDAV utilise le même port (80) que HTTP. Contrairement à des alternatives comme le FTP ou le SCP, il présente ainsi l’avantage que le port n’a généralement plus à être ouvert côté client puisqu’il est ouvert par défaut afin de permettre l’utilisation du World Wide Web.

Possibilités et fonctionnalités d’un serveur de fichiers

Comme nous l’avons déjà mentionné, la fonction principale d’un serveur de fichiers consiste à permettre à plusieurs utilisateurs d’accéder aux fichiers qui y sont stockés ainsi que de disposer d’un espace de stockage libre pour déposer des fichiers. C’est la raison pour laquelle l’utilisation de ces serveurs en tant que mémoire centrale est principalement appréciée pour les fichiers internes d’une entreprise susceptibles de présenter un intérêt pour les différents utilisateurs. Dans de nombreux cas, les entreprises (principalement dans le secteur open source) utilisent toutefois les serveurs de fichiers comme des serveurs de sauvegarde connectés à leur propre site Internet. De cette manière, elles permettent à leurs clients ou aux visiteurs du site Internet de télécharger de façon simple une sélection de contenus tels que des programmes, des pilotes, des mises à jour, des images ou des vidéos.

Note

Le partage centralisé de fichiers via un serveur de fichiers est souvent associé à un partage d’imprimantes réseau.

Le deuxième grand champ d’application des serveurs de fichiers est la sauvegarde de fichiers. Contrairement au stockage et à la gestion commune des fichiers pertinents, il s’agit ici de réaliser et de stocker des copies de sauvegarde classiques – des fichiers système ou utilisateur (ou les deux) en fonction des besoins. Entreposer ces copies de sauvegarde sur un serveur de fichiers est une alternative à la fois simple et avantageuse au fait de prévoir et couvrir un espace de stockage supplémentaire sur chaque client.

Il en va de même lorsque le serveur de fichiers est utilisé pour héberger des logiciels et les rendre accessibles à tous les utilisateurs autorisés : comme pour les systèmes hôte-terminal utilisés par le passé, la puissance de calcul et la capacité de stockage sont ainsi délocalisées de façon élégante ce qui permet aux appareils du client de prendre uniquement en charge la saisie et l’affichage des données.

Quels sont les avantages de l’utilisation d’un serveur de fichiers ?

Pour différentes raisons, l’utilisation d’un serveur de fichiers nécessite réflexion pour de nombreuses entreprises : la centralisation est sans conteste l’avantage le plus important puisqu’elle permet à chaque participant au réseau d’accéder aux fichiers mis à disposition. Il est possible de travailler en commun sur ces fichiers sans difficulté : les conflits entre les différentes versions d’un document sont pratiquement exclus étant donné que certaines actions, telles que le traitement ou la suppression, sont bloquées pour les autres utilisateurs dès qu’ils ouvrent un fichier. Si les utilisateurs devaient en revanche partager les fichiers souhaités sur leur propre système ou les transporter à l’aide de moyen d’échange, l’effort et le temps que cela nécessiterait seraient nettement plus conséquents et on serait très probablement confrontés à des conflits entre les différentes versions des fichiers.

Un autre avantage décisif de l’utilisation des serveurs de fichiers est de décharger les ressources du client : exception faite des documents personnels, l’ensemble des fichiers de l’entreprise et des copies de sauvegardes peuvent en principe être déposés sur le serveur de fichiers, conformément au réglage souhaité par l’entreprise pour la dépose des fichiers. Par ailleurs, avec une organisation correspondante, incluant par exemple des répertoires, des classeurs, etc., il est automatiquement plus simple d’avoir une vue d’ensemble dustock complet de fichiers.

Si le serveur de fichiers est configuré pour un accès à distance via Internet, les fichiers sont par ailleurs consultables depuis l’extérieur comme pour un service de stockage en ligne. Contrairement à une solution sur le cloud, le contrôle sur les fichiers et leur sécurité demeurent toutefois entre les mains de l’entreprise à tout moment ce qui représente un avantage notable sur les solutions incluant des prestataires tiers.

Résumé des avantages d’un serveur de fichiers :

  • une organisation simple de l’ensemble du stock de fichiers,
  • une visibilité accrue,
  • un partage simple des fichiers,
  • une collaboration sans conflits entre les versions,
  • une décharge de l’ordinateur client (un espace de stockage quasiment illimité),
  • un accès à distance possible via WebDAV, (S)FTP ou SCP,
  • la main sur la protection et la sécurité des données.

Fileserver : un outil pratique, mais un défi considérable

Les avantages listés montrent de façon impressionnante à quel point un serveur de fichiers propre peut s’avérer profitable. De nombreuses entreprises commettent toutefois l’erreur de sous-estimer le coût associé à la mise en place et à la gestion d’un tel serveur. Elles renoncent souvent à une planification préalable détaillée et font rapidement face aux limites du matériel et ne sont pas en mesure de tirer profit de bon nombre d’avantages des serveurs de fichiers. En l’absence de concept clair d’attribution des droits par exemple, ces entreprises seront très certainement confrontées à des situations dans lesquelles les utilisateurs ne pourront pas effectuer les actions souhaitées. Des problèmes peuvent également survenir lorsque la structure des répertoires et des classeurs est confuse voire lorsqu’il n’existe aucune structure de ce type.

Par conséquent, si vous souhaitez utiliser un serveur de fichiers, vous devez prendre en compte ces paramètres d’entrée de jeu et penser au concept de sécurité complet. Un tel concept doit en particulier être mûrement réfléchi lorsque le serveur de fichiers doit être accessible via Internet. Dans ce cadre, l’installation et la configuration du logiciel de sécurité sont tout aussi décisives que la formation des collaborateurs qui accéderont au serveur de fichiers. En effet, seule une sensibilisation aux sujets tels que la cybersécurité et la protection des données permettra aux mécanismes de protection mis en place de fonctionner de la façon souhaitée. Il en va de même pour la dépose des fichiers : indiquez clairement où et comment les fichiers doivent être déposés sur le serveur de fichiers afin d’éviter d’emblée une éventuelle « anarchie » dans les données.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !