Développez un backend personnalisé avec Backend as a Service

Le software as a Service ou SaaS fait déjà pleinement partie du décor du monde informatique. Cette expression désigne les logiciels qui peuvent être utilisés via une connexion Internet, sans que le recours à une version locale soit nécessaire. De nouveaux services dans le Cloud sont également en pleine expansion dans des domaines tels que le développement Web. Dans cet article, nous prêtons une attention particulière à un de ces domaines : le backend as a Service.

Qu’est-ce que le Backend as a Service (BaaS)?

Le backend as a Service fait partie du cloud computing et renvoie à une infrastructure backend hébergée sur la base de laquelle des développeurs peuvent rapidement et facilement configurer un backend. L’avantage est que les développeurs n’ont pas besoin de programmer l’infrastructure tout entière pour une application Web et peuvent se concentrer sur la conception du frontend. Les développeurs frontend peuvent également configurer un serveur fonctionnel en quelques étapes seulement.

Remarque

Au sujet des bases du développement d’applications basées sur le Web : il existe des différences entre le frontend et le backend, chacun apportant des fonctionnalités différentes pour créer une application. Au niveau du frontend, les utilisateurs voient l’interface de l’application, par exemple, sous la forme de menus, de tableaux, de graphismes et de texte sur une page Web. Les fonctions de ces éléments ainsi que les configurations du serveur sont définies au niveau du backend. Le frontend est conçu dans le backend. Ainsi, si on prend l’exemple d’un système de gestion de contenu, les modules graphiques-textes sont définis dans le backend, de sorte que les utilisateurs peuvent ensuite compiler du contenu pour les pages Web sous forme de textes et d’images au niveau du frontend. De cette manière, l’interaction du backend et du frontend engendre une application Web finalisées telle que les applis et les plateformes de vente en ligne.

Les solutions BaaS contiennent un large éventail de fonctions différentes telles que des mises à jour automatisées du backend, des bases de données gérées, l’authentification utilisateur et les connexions aux réseaux sociaux.

Parmi les autres exemples de développement sur le Cloud, outre le Baas et le Saas, on retrouve le Function as a Service (FaaS).

Comment le Backend as a Service fonctionne-t-il ?

La manière dont la version backend fonctionne est similaire à la manière dont on héberge un site Web. Le fournisseur du BaaS livre l’application avec différentes fonctions, de sorte que les développeurs puissent combiner les données disponibles en vue de créer une sauvegarde individuelle. Les développeurs accèdent ensuite à la configuration du backend via des interfaces émises par le fournisseur de service à l’aide d’APIs ou d’une interface REST et conçoivent l’architecture de l’application Web désirée comme demandé.

Pour les fournisseurs plus importants, une inscription est suffisante pour se lancer avec un package de démarrage gratuit. Selon le fournisseur que vous choisissez, il est possible que vous puissiez vous inscrire à l’aide de votre compte Facebook ou Google. Parmi les étapes d’inscription génériques, on retrouve la sélection de la première application et de la plateforme cible désirée, par exemple, HTML5, iOS, ou Android. La solution BaaS génère ensuite des clés API et, pour certains fournisseurs, des bibliothèques JavaScript sont créées et des fonctions standard additionnelles sont définies.

Les développeurs experts n’auront en général pas besoin du moindre entraînement pour configurer le backend. Configurer le backend via BaaS est simple et rapide.

Quels sont les avantages et les inconvénients du Baas ?

Le Backend as a Service peut simplifier et accélérer le développement d’application. Mais le BaaS n’est pas nécessairement le choix adéquat pour chaque scénario.

Les avantages du Backend as a Service

  • Le principal avantage de cette solution est la configuration simple des fonctionnalités du backend. En quelques clics seulement, vous pouvez créer, par exemple, des modèles pour des tableaux sur le serveur sans que les développeurs aient à se soucier d’une connexion à la base de données.
  • Le fait que la maintenance du backend relève de la responsabilité du fournisseur de service constitue un autre avantage.
  • Les solutions BaaS peuvent être basées sur le Cloud, ce qui signifie que les infrastructures peuvent être gérées indépendamment du lieu et du serveur.
  • Par ailleurs, il n’est plus nécessaire de faire appel à des développeurs backend attitrés, ce qui fait de la communication souvent chronophage entre le backend et le frontend un lointain souvenir, et permet d’économiser du temps et de l’argent.
  • Étant donné que les modèles BaaS fonctionnent majoritairement sur le principe du pay-as-you-use (selon l’utilisation), les utilisateurs paient pour les contingents qu’ils demandent. Les fournisseurs ont tendance à proposer des packages de différents niveaux (similaires aux packages d’hébergement), de sorte que les utilisateurs puissent avoir un aperçu des coûts en amont. Le fait que les contingents soient gérables est ce qui rend les solutions de Backend as a Service adaptées aux petites entreprises qui ne sont pas en mesure d’implémenter leur propre développement backend du fait de leurs ressources limitées.
  • La scalabilité constitue un facteur décisif en ce qui concerne les applications Web et peut avoir un impact majeur sur les coûts. Au premier abord, le Backend as a Service présente un avantage, dans la mesure où le passage d’échelle et le traitement relèvent de la responsabilité du fournisseur de BaaS ou sont spécifiés par le fournisseur et peuvent être menés à bien automatiquement. Cela signifie que le serveur n’a pas besoin d’être mis à niveau ou migré manuellement. Selon le type et le domaine d’application, les packages peuvent inclure des fonctions standard, telles que le fait d’envoyer des messages de push, de couvrir iOS et Android, et de donner accès à des fonctions en lien avec les réseaux sociaux sur Facebook et Twitter.

Les inconvénients de Backend as a Service

  • En conséquence du point exposé ci-dessus, des coûts imprévus peuvent émerger du fait du passage à l’échelle automatique si, par exemple, le nombre de requête entrantes et les quantités de stockage de données demandées sont inconnus ou excèdent de loin les valeurs estimées. Par contraste, les capacités et les prix associés sont connus en avance avec des serveurs dédiés. Les coûts du BaaS au-delà d’un stockage basique sont plus durs à estimer à l’avance, ce qui rend difficile de comparer les coûts.
  • Les aspects liés à la sécurité, par exemple, sous la forme du stockage régulier des données issues du serveur, varient d’un fournisseur à un autre. Les utilisateurs doivent comprendre bien en amont quels sont les cycles de stockage des fournisseurs de BaaS, pour s’assurer que les données sont sauvegardées aux intervalles requis, y compris les sauvegardes enclenchées en cas d’échec du serveur. Renseignez-vous auprès du fournisseur à l’avance pour savoir combien de temps après un échec un serveur est à nouveau utilisable et quelles données sont sauvegardées en cas d’échec. Là où des données utilisateurs sont collectées et traitées, protéger les informations sensibles se doit d’être une priorité absolue.
  • Une autre limite émerge lorsque l’on passe d’un fournisseur de Backend as a Service à un nouveau fournisseur de service. Ceci est dû au fait que les fournisseurs ont recours à leur propre interface serveur et leurs propres kits de développement logiciel, et qu’ils stockent par conséquent les API, les pilotes et les protocoles réseaux à différents endroits. Dans ce cas, modifier l’adresse d’un serveur ou rediriger les requêtes entrantes n’est pas suffisant. De plus, il existe différentes approches d’implémentation que les développeurs peuvent préférer. Un backend a souvent besoin d’être à nouveau implémenté lorsque l’on change de fournisseur.
  • La localisation des serveurs a tendance à différer d’un fournisseur à l’autre. Ceci peut nuire à vos ambitions quant au BaaS ou réduire votre liste de fournisseurs potentiels. Par exemple, si le fait que les serveurs soient situés en UE est un critère important pour vous.

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !