Les sauvegardes différentielles : comment ça marche ?

Théoriquement, les sauvegardes différentiellesse situent entre les sauvegardes complètes et incrémentielles. Une sauvegarde différentielle constitue le juste milieu en termes d’efficacité et de complexité. Néanmoins, la majorité des sauvegardes utilisées de nos jours sont incrémentielles.

Stockage en ligne HiDrive

Avec HiDrive, vos fichiers sont sauvegardés en toute sécurité dans le Cloud basé en Europe et sont accessibles depuis tout appareil !

Assistance 24/7
Accès partagé
Ultra-sécurisé

Qu’est-ce qu’une sauvegarde différentielle et comment fonctionne-t-elle ?

Une sauvegarde différentielle, differential backup en anglais, constitue un type de sauvegarde souvent utilisé au sein d’une stratégie de sauvegarde. La première fois qu’une sauvegarde différentielle est exécutée, une sauvegarde complète est créée. Les sauvegardes ultérieures ne copient que les changements apportés aux fichiers par rapport à la sauvegarde complète. La première sauvegarde différentielle ne peut être distinguée de la première sauvegarde incrémentielle. Les principales options de sauvegarde ne diffèrent qu’à partir de la sauvegarde suivante.

Note

Découvrez ce qu’est une sauvegarde dans notre guide détaillé à ce sujet.

Pour comparer les changements apportés aux fichiers, plusieurs méthodes sont utilisées. Le scénario le plus simple consiste à comparer l’horodatage des fichiers lors de la dernière sauvegarde complète et à leur état actuel. Si l’horodatage d’un fichier à son état actuel est plus récent, le fichier a été modifié depuis la dernière sauvegarde complète et doit être copié à nouveau. Un plus haut degré de précision est atteint si on calcule les valeurs de hachage à partir du contenu des deux versions du fichier. Si les deux hachages sont différents, cela signifie que le fichier a été modifié et sera inclus au sein d’une sauvegarde différentielle.

Pour reconstituer une sauvegarde différentielle, la dernière sauvegarde complète est restaurée dans un premier temps. Les changements contenus dans la sauvegarde différentielle sont ensuite importés. Toute donnée présente dans la sauvegarde complète est écrasée dans le processus. Il en résulte une mise en miroir exacte du jeu de données au moment précis de la sauvegarde différentielle.

Quels sont les avantages et les inconvénients des sauvegardes différentielles ?

Les sauvegardes différentielles constituent un bon compromis entre les sauvegardes complètes et incrémentielles en termes d’efficacité. La complexité de création et de récupération est également moins forte pour les sauvegardes différentielles que pour les sauvegardes incrémentielles et légèrement plus élevée que pour les sauvegardes complètes.

Les avantages des sauvegardes différentielles

Tout d’abord, créer régulièrement des sauvegardes différentielles est plus efficace que de créer des sauvegardes complètes de manière répétée. Ceci parce que seules les données qui ont été modifiées depuis la dernière sauvegarde complète sont copiées. En même temps, les sauvegardes différentielles sont plus solides que les sauvegardes incrémentielles. À la différence des sauvegardes incrémentielles, aucune chaîne de sauvegardes liées les unes aux autres n’est créée. Au lieu de cela, chaque sauvegarde différentielle renvoie uniquement à la dernière sauvegarde complète. Ceci réduit le risque de rendre inutilisable la totalité de la chaîne de sauvegarde si un seul maillon cède.

Pour restaurer à partir d’une sauvegarde différentielle, seuls deux jeux de données sont nécessaires : la sauvegarde différentielle et la sauvegarde complète correspondante. Du fait de leur faible degré de complexité, les sauvegardes différentielles peuvent être créées et restaurées à l’aide des outils préinstallés sans avoir besoin d’un logiciel spécialisé.

Conseil

Profitez de sauvegardes automatiques avec IONOS MyDefender pour vous prémunir contre la perte de données.

Les inconvénients des sauvegardes différentielles

L’inconvénient d’une sauvegarde différentielle est le fait que la dernière sauvegarde complète comme la dernière sauvegarde différentielle sont nécessaires pour effectuer une restauration. Si la sauvegarde complète est corrompue, la sauvegarde différentielle sera rendue plus ou moins inutile.

Créer des sauvegardes différentielles successives de la même sauvegarde complète conduit à une haute redondance des données sauvegardées. À titre d’exemple, une sauvegarde différentielle qui remonte à jeudi contient les modifications datant de lundi, mardi, et mercredi, en plus de la sauvegarde complète. En découle le fait que la sauvegarde différentielle de jeudi est plus grande que celle de mercredi et plus petite que celle de vendredi.

Conseil

Utilisez le stockage en ligne HiDrive de IONOS afin de créer des sauvegardes professionnelles pour votre entreprise.

Quand peut-on utiliser une sauvegarde différentielle ?

En général, une sauvegarde différentielle convient si la quantité de données ne croît pas trop ou s’il existe de courts intervalles entre chaque sauvegarde différentielle individuelle. Pour créer et rétablir des sauvegardes en toute simplicité, sans avoir à passer ni par un logiciel, ni par un appareil spécialisé, il peut être judicieux de recourir à une sauvegarde différentielle.

Dans les stratégies de sauvegarde classiques utilisées par les entreprises, on retrouve souvent une sauvegarde complète chaque semaine et des sauvegardes différentielles chaque jour. Conformément à la règle de sauvegarde 3-2-1, au moins une de ces sauvegardes devrait se trouver dans le Cloud. Du fait de l’ampleur des quantités de données traitées, les sauvegardes incrémentielles sur le Cloud sont aujourd’hui plus répandues.

Le logiciel de sauvegarde le plus répandu actuellement peut créer des sauvegardes incrémentielles. Par exemple, pour sauvegarder sur Mac, vous pouvez utiliser le logiciel préinstallé « Time Machine », lequel génère des sauvegardes incrémentielles. Créer une sauvegarde sous Windows 10 revient à peu près au même, que vous utilisiez le système de sauvegarde préinstallé de Windows ou le célèbre outil Robocopy. Dans un cas comme dans l’autre, les sauvegardes créées sont incrémentielles.

Pour créer une sauvegarde de serveur avec rsync, vous pouvez créer une sauvegarde différentielle. En résulte une sauvegarde différentielle qui contient les changements effectués depuis la dernière sauvegarde complète dans un répertoire séparé. Jetons un œil aux étapes individuelles :

Pour commencer, une sauvegarde complète est créée :

rsync -a <source-dir>/ <target-path></target-path></source-dir>

La sauvegarde complète est située dans le répertoire target-path/source-dir/.

  1. Une sauvegarde différentielle des changements est ensuite créée :
rsync -a --compare-dest=<path-to full-backup> <source-dir>/ <diff-target>/</diff-target></source-dir></path-to>

Les fichiers modifiés sont situés dans le dossier diff-target/.

Pour restaurer les données, il suffit d’effectuer le même processus dans l’autre sens. À nouveau, deux opérations de copie rsync sont requises :

  1. Retournez à la source pour y copier une sauvegarde complète :
rsync -a <target-path source-dir>/ <source-path></source-path></target-path>
  1. Fusionnez la sauvegarde différentielle avec la sauvegarde complète :
rsync -a <target-path>/<diff-target>/ <source-path></source-path></diff-target></target-path>
Conseil

Évitez à votre entreprise de subir la moindre perte de données ou attaque de ransomware grâce au Logiciel Backup Cloud !


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !