Object storage : la solution de stockage moderne

Dans le contexte d’une entreprise, il existe diverses méthodes de stockage des données permettant de les mettre à la disposition de tous les utilisateurs. En parallèle à la variante classique du stockage de fichiers (File Storage) et plus récemment du stockage en bloc (Block Storage), c’est le stockage objet (ou object storage en anglais) qui a surtout beaucoup attiré l’attention durant les dernières années. Ce système, également connu sous le nom de stockage basé objets, est entre-temps utilisé dans de nombreux environnements professionnels, et même les fournisseurs de services de stockage sur le Cloud comptent cette solution de stockage dans leur portfolio.

Qu’est-ce que le stockage objet ?

Tandis que le stockage de fichiers consiste en des données complètes et le stockage en bloc en une division des fichiers en blocs de tailles égales, avec l’object storage, les données sont sécurisées en tant qu’objets. On peut se représenter un objet comme un paquet. Ce dernier contient les données mêmes, ainsi que de nombreuses métadonnées et un identifiant (ID) unique. Cet ID permet une structure plate. Avec le stockage basé objets, plutôt que d’être organisées en structures de dossiers complexes, les données se trouvent les unes à côté des autres. Le support de stockage en question (local ou à distance) ne revêt qu’une importance secondaire.

Contrairement à la sauvegarde classique de fichiers, les métadonnées du stockage objet peuvent être sélectionnées librement. Ainsi, plutôt que de ne pouvoir saisir uniquement des informations concernant le nom, la date de création, le type de fichier, ou des informations similaires, il est possible d’attribuer des métadonnées individuelles à chaque fichier. On peut ainsi intégrer des informations de l'application associée ou ajouter des données utilisateur.

L’accès aux données, ou la communication avec le support de stockage, se fait par Hypertext Transfer Protocol (HTTP) et via une API REST. Ceci rend la connexion entre le client et l’espace de stockage objet très simple, car chaque ordinateur est en mesure de traiter le HTTP, utilisé de manière standard pour les sites Internet. Le stockage est ainsi manipulable avec peu de commandes :

  • PUT : génère un objet
  • GET : lit un objet
  • DELETE : supprime un objet
  • LIST : liste tous les objets

Avantages et inconvénients du stockage basé objets

L’object storage se démarque par plusieurs avantages : pour commencer, sa structure plate permet un accès rapide. Plutôt que de vous demander de choisir vous-même l’espace de stockage, le système prend cette étape en charge. L’utilisateur n’est pas en mesure de voir où l’objet a effectivement été placé. Ceci n’est cependant pas important, car l’objet peut être retrouvé et consulté directement via son ID unique. En conséquence, le stockage objet est particulièrement adapté pour un Cloud public. L’espace de stockage est ainsi idéalement exploité.

Conseil

Chez IONOS, vous bénéficiez du standard S3 du stockage objet sous d’excellentes conditions, conforme au RGPD, sécurisé par redondance et hautement évolutif.

La structure plate permet également à l’object storage d’être hautement évolutif. Si plus de ressources sont nécessaires, de nouvelles capacités peuvent être ajoutées sous la forme d’un nouveau nœud de stockage. Un autre avantage résulte des métadonnées riches qui peuvent être définies par l’utilisateur lui-même. Les données sont ainsi beaucoup mieux analysées par rapport aux autres méthodes de stockage.

Le stockage objet ne brille cependant pas particulièrement en matière de performance. Certes, les données sont rapidement retrouvées, mais la modification des objets est plutôt fastidieuse. Plutôt que de pouvoir les modifier directement, il est nécessaire de générer un tout nouvel objet à chaque fois. L’object storage est donc certes adapté pour les très grands volumes de données, mais surtout si celles-ci sont statiques. Si des modifications sont souvent effectuées, le stockage basé objets ne peut pas faire montre de ses avantages.

Avantages Inconvénients
Hautement évolutif Les modifications ne se font que lentement
Structure plate  
Métadonnées riches  

Stockage objet vs. stockage de fichiers vs. stockage en bloc

Quelle méthode de stockage est la meilleure ? Ceci dépend fortement du but à atteindre. Que ce soit en bloc, en objet, ou sur fichier – chaque méthode a ses caractéristiques propres et est donc appropriée pour des tâches différentes.

  Object storage Stockage en bloc Stockage de fichiers
Unité Objet Bloc Fichier
Scalabilité Hautement scalable Hautement scalable Difficilement scalable
Performance Mauvaise Bonne Moyenne
Mises à jour directes des unités Non Oui Oui
Prix Moyen Haut Bas
Métadonnées Nombreuses Aucune Uniquement les sélectionnées
Protocoles HTTP FC/iSCSI SMB/NFS
Domaine d’utilisation Données statiques/stockage sur le Cloud Bases de données transactionnelles Échange de données

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !