Sauvegarder des données : présentation rapide des méthodes et des supports

Vous conservez peut-être des dossiers professionnels importants, des documents privés ou des photos. Comme notre vie est de plus en plus numérique, nos ordinateurs et autres appareils contiennent eux aussi toujours plus de données, qu’il faut à tout prix éviter de perdre. Une sauvegarde de données régulière doit donc s’inscrire dans nos habitudes quotidiennes. Cet article présente les options disponibles à cet effet, qu’il s’agisse de méthodes ou de supports de stockage.

MyDefender de IONOS

Cybersécurité complète

Protégez tous vos appareils contre les ransomwares, les virus et la perte de données grâce à des outils d'analyse intelligents et des sauvegardes automatiques.

Évolutif
Sûr
Automatisé

Sauvegarder des données : principes essentiels

Avant de vous intéresser à la sauvegarde de données proprement dite, demandez-vous toujours quelles données vous souhaitez sauvegarder. Selon le support de stockage choisi, sécuriser des données peut s’avérer coûteux, chronophage et monopoliser un espace de stockage précieux. Évitez par exemple les données qu’il est facile de restaurer par un nouveau téléchargement (un logiciel par exemple). Pour les documents individuels (photos, emails, contrats et autres documents texte), il est préférable de n’en sauvegarder qu’une version (actuelle). Celle-ci ne doit pas être similaire à une autre ni identique avec un nom différent ; cela permet d’éviter d’en stocker plusieurs copies.

Pour sauvegarder des données, il existe une deuxième décision importante à prendre, à savoir si la sauvegarde doit être effectuée manuellement ou automatiquement. En réalité, l’option manuelle n’est utile que si vous souhaitez sauvegarder des documents individuels de manière très ciblée. En utilisant la sauvegarde automatique, vous pouvez utiliser un logiciel adapté pour définir quels documents et dossiers doivent être sauvegardés, quand, à quelle fréquence et à quel emplacement. Les redondances et la gestion des versions doivent également être prises en compte : vous pouvez par exemple préciser que certaines données déjà sauvegardées doivent être enregistrées séparément, remplacées ou supprimées.

Dans de nombreux cas, cette configuration reste intuitive et bien expliquée. Ainsi, même les utilisateurs inexpérimentés peuvent facilement sauvegarder leurs données de manière automatique. Nous vous expliquons également comment faire effectuer une sauvegarde automatique à partir de votre système d’exploitation. N’hésitez pas à découvrir nos articles sur la sauvegarde de données sous Windows 10 ou la fonction de sauvegarde sur Mac.

En ligne ou hors ligne ? L’emplacement parfait pour la sauvegarde de données

Il existe diverses options de supports de stockage bien établies :

  • Vous pouvez configurer un stockage en ligne ou dans le Cloudrapidement et à moindre coût, même si vous n’avez pas de connaissances approfondies en la matière. Cette solution reste toujours extrêmement évolutive
  • Les autres supports de stockage externes comme les disques durs, les solutions de stockage en réseau ou les bandes magnétiques ne dépendant pas d’Internet ; les données que vous y stockez sont constamment sous votre responsabilité

En plus d’offrir moins d’espace de stockage, les supports de stockage optiques tels que les CD, DVD, Blu-Ray ou disques BD-R HTL (« High To Low ») sont plus coûteux et souvent moins durables. Au fur et à mesure que le stockage sur des disques durs avec une capacité d’un ou plusieurs téraoctets s’est démocratisé, les supports optiques sont quant à eux devenus de moins en moins courants.

Conseil

Vous souhaitez travailler à plusieurs sur les dossiers de votre entreprise tout en garantissant l’intégrité de vos données ? Découvrez le stockage sur le Cloud HiDrive de IONOS.

Sauvegarde sécurisée de données dans le Cloud

Aujourd’hui, sécuriser des données dans le Cloud est une solution aussi abordable que pratique. Une fois la configuration effectuée, tous vos documents, photos et autres fichiers sont stockés directement sur un serveur. C’est à vous de déterminer exactement quels sont les éléments enregistrés et à quelle fréquence. Généralement, cette sauvegarde ne concerne pas uniquement votre ordinateur, mais aussi votre tablette, votre smartphone et tout autre appareil numérique de votre choix. L’inscription est habituellement très simple ; vous n’avez besoin que de votre adresse email.

En ce qui concerne les sauvegardes dans le Cloud, la question de la protection des données persiste toutefois : vous sauvegardez vos données sur les serveurs d’une entreprise externe, ce qui signifie que vous, ainsi que la sécurité de vos données, dépendez de celui-ci. En optant pour un fournisseur avec des centres de données en Allemagne, vous mettez toutes les chances de votre côté, car ce pays applique des normes exigeantes en matière de protection des données.

Conseil

IONOS propose MyDefender, une solution Cloud pratique et sécurisée pour les particuliers. Les entreprises bénéficient d’une protection optimale de l’ensemble de leur infrastructure avec Backup Cloud, une solution chiffrée, certifiée ISO et conforme aux réglementations en matière de protection des données.

Sauvegarder des données sur un disque dur externe

Le disque dur externe fait pratiquement office de solution incontournable parmi les supports de stockage disponibles pour les sauvegardes. Il en existe de presque toutes les tailles et tous les prix. Généralement, vous n’avez qu’à connecter le disque dur à votre ordinateur par l’intermédiaire d’un port USB. En fonction de la quantité de données, une simple clé USB peut également suffire.

Éléments importants pour la sauvegarde de données sur un disque dur

Comme pour les ordinateurs et les autres appareils techniques, la durée de vie d’un disque dur externe est limitée. Si vous l’utilisez de manière permanente, vous pouvez envisager de le garder pendant dix ans au maximum. Pour l’enregistrement de données, nous vous conseillons donc d’effectuer une nouvelle copie de sauvegarde en temps voulu et remplacer votre disque au bout de quelques années.

Cette solution peut être encore plus efficace si vous utilisez rarement, voire pas du tout, le support de stockage contenant votre sauvegarde de données. Vous devez alors stocker votre disque dur dans un endroit frais et sec et le protéger des vibrations, des chocs et de l’influence des champs magnétiques. Si vous respectez ces instructions, votre disque dur externe peut facilement vous permettre de sauvegarder vos données pendant plusieurs décennies.

Sécuriser des données sur un support de stockage en réseau

Il existe une solution légèrement plus chère que le disque dur unique, mais également plus sûre : le stockage en réseau (NAS) : il s’agit d’une sorte de mini-ordinateur avec au moins un et au mieux deux ou plusieurs disques durs. Si vous intégrez le NAS à votre réseau domestique ou professionnel, une sauvegarde de données est régulièrement créée à l’identique sur plusieurs disques durs. Ainsi, si un disque dur tombe en panne, une sauvegarde supplémentaire (au minimum) reste toujours disponible.

La sauvegarde de données sur un périphérique de stockage en réseau au lieu d’un disque dur présente de nombreux avantages : en plus d’une meilleure résilience (grâce aux multiples copies multiples), cette solution offre également une vitesse d’écriture plus élevée et davantage de capacité. De nombreuses installations de stockage en réseau proposent en outre des fonctionnalités supplémentaires, comme la diffusion de musique et de vidéo ou l’envoi d’emails par l’intermédiaire d’un serveur Web.

Sauvegarder des données sur des bandes magnétiques

Les bandes magnétiques peuvent être considérées comme dépassées, mais elles restent pertinentes en tant que support de stockage, particulièrement pour les entreprises : la plupart d’entre elles se présentent sous forme de cassettes avec une capacité de stockage presque inégalée et sont extrêmement durables. Elles peuvent donc vous être utiles, notamment si vous possédez un important volume de données et si vous cherchez une solution de sauvegarde à long terme. Pour préserver durablement une sauvegarde de données de ce type, vous devez stocker les cassettes à l’écart de tout champ magnétique et les protéger de l’humidité et de la poussière.

Étant donné qu’il est relativement long de créer une sauvegarde (faible vitesse d’écriture) et que cela nécessite l’utilisation d’un dispositif d’enregistrement spécial (lecteur de bandes), les bandes magnétiques ne sont généralement pas intéressantes pour les entreprises possédant déjà ce type d’appareils et les bandes correspondantes. Toute nouvelle acquisition doit être soigneusement réfléchie, car le marché est relativement restreint et les coûts sont élevés.

Comment trouver le bon support pour sauvegarder des données ?

Pour sécuriser des données, il existe diverses options. Celles-ci diffèrent principalement par leur vitesse de sauvegarde des données, leur coût et leur capacité. Le Cloud, les disques durs externes et les clés USB sont les moyens les plus courants dans le cadre d’un usage privé. Les petites et moyennes entreprises peuvent en outre considérer l’adoption d’un système de stockage en réseau ou de bandes magnétiques.

Vous devez vous poser les questions suivantes pour vous assurer de faire le bon choix :

  • Quelles sont les infrastructures déjà disponibles ? Si vous utilisez déjà un disque dur externe ou si votre entreprise possède encore des bandes magnétiques, rien ne s’oppose à ce que vous continuiez à tirer profit de ces technologies par ailleurs.
  • Quel volume de données faut-il sauvegarder ? Vous devez adapter le choix de votre offre à vos besoins en matière de stockage. Par exemple, une solution Cloud évolutive est particulièrement utile pour sauvegarder d’importants volumes de données.
  • Pour combien d’appareils/utilisateurs faut-il créer des sauvegardes de données ? Pour les utilisateurs privés, le nombre d’appareils joue un rôle particulièrement important. Les solutions Cloud peu coûteuses sont généralement limitées en nombre de terminaux.
  • Quel doit être le niveau des normes de sécurité ? Les données, en particulier celles des entreprises, doivent toujours être chiffrées et sécurisées de manière conforme aux réglementations en matière de protection des données. La géoredondance, c’est-à-dire la mise en miroir de la solution de stockage sur plusieurs emplacements, doit également être prise en compte lors du choix de la solution.
  • Quel est le budget ? Le prix de chaque solution est différent. Si vous souhaitez un système matériel qui vous appartienne, préparez-vous à des dépenses d’acquisition généralement élevées. En revanche, avec les offres sur le Cloud, les coûts sont plutôt récurrents.

Quelques conseils : comment sécuriser mes données correctement ?

Voici la dernière question, et peut-être la plus importante, de cet article : comment sécuriser des données correctement et de manière sûre ? Nous vous conseillons de garder les conseils suivants pour toute sauvegarde de données :

  1. Suivez la « règle de sauvegarde 3-2-1 » : trois copies, à deux endroits différents, dont un hors de chez vous
  2. Lorsque vous choisissez les données à sauvegarder, allez toujours à l’essentiel : triez les différentes versions et les doublons avant de les enregistrer, de même que les programmes et documents que vous pouvez à tout moment télécharger à partir d’une autre source
  3. Utilisez uniquement des supports à écriture unique ou conservez une copie en lecture seule de vos documents afin d’éviter d’écraser accidentellement leur contenu à la sauvegarde suivante
  4. Évitez le stockage de données avec des formats « exotiques ». Il se peut en effet que les formats changent au fil du temps ou que vos programmes ne vous permettent plus d’en ouvrir certains ; utilisez donc toujours des formats standards pour la sauvegarde de vos données. Vous pouvez par exemple les enregistrer au format PDF, JPG, MPEG, UDF…
  5. Si vous chiffrez vos données avant de les stocker, n’oubliez pas que vos mots de passe sont eux aussi stockés de manière sécurisée sur le long terme
  6. Trouvez une désignation unique (mentionnant la date) pour vos sauvegardes. Ainsi, vous pourrez toujours vous y retrouver rapidement
  7. Une fois votre sauvegarde terminée, vérifiez que tous vos fichiers sont bien enregistrés de façon correcte et complète
  8. Le cas échéant, assurez-vous régulièrement du bon fonctionnement des supports de stockage et remplacez-les si nécessaire
Conseil

Par ailleurs, un système multidisque, ou système RAID (Redundant Array of Independent Disk), c’est-à-dire une matrice de plusieurs disques durs au sein d’un seul appareil, ne convient que partiellement à la sauvegarde de données. Même si la panne d’un disque dur peut être évitée, il existe un risque de perte de données, par exemple si des données déjà incorrectes sont enregistrées, si un virus se propage sur un ou plusieurs disques durs ou si des problèmes logiciels se déclarent.

Backup Cloud IONOS

Finies les interruptions d'activité coûteuses ! Sauvegardez facilement les données de votre entreprise et bénéficiez d'un conseiller personnel.

Simple
Sûr
Intégré