Alternatives à Adobe Lightroom : gérez gratuitement vos photos

Les possibilités en matière de photographie digitale sont aujourd’hui considérables. Mais il n’est pas seulement possible de réaliser de sublimes photos à l’aide d’appareils reflex numériques ; des logiciels performants comme Adobe Photoshop ou GIMP rendent aussi le traitement d’image de haute qualité plus simple et plus intuitif que jamais.

Tandis que la distinction entre photographes formés et amateurs professionnalisés s’estompe de plus en plus, les domaines de l’optimisation et du traitement digital de photos s’ouvrent également. Ce traitement d’images est d’une importance de taille pour de nombreux amateurs, notamment pour optimiser et trier leurs photos de mariage, d’anniversaire, de vacances, ou encore du quotidien professionnel ou privé. Les exigences visuelles en ce qui concerne les photos postées sur les réseaux sociaux spécialisés dans la photographie comme Pinterest et Instagram sont toujours plus hautes, ce qui rend une optimisation rapide et efficace presque systématiquement nécessaire.

Le programme de traitement d’image Adobe Lightroom est actuellement le leader du marché de l’organisation et du traitement ciblé de photos numériques. Il semble être indispensable pour les professionnels en raison de ses fonctions et capacités considérables. Il est cependant assez onéreux. Quels outils de traitement d’images gratuits pourraient remplacer ce programme ? Nous vous présentons une sélection de bonnes alternatives à Lightroom.

Fichiers images : comprimés ou à l’état brut ?

Avant de présenter les alternatives gratuites à Lightroom, il convient d’expliquer aux plus débutants quelques notions sur les formats d’images. Il est important de comprendre la différence entre les fichiers d’images bruts et comprimés, afin de se familiariser avec le traitement de photos. A la différence des logiciels de retouche photo comme Photoshop, on accorde plus de place à l’archivage, l’ajustement et la présentation d’images qu’à la conception créative.

En ce qui concerne le stockage d’image, on distingue les fichiers compressés et ceux à l’état brut. Le format JPEG (« Joint Photographic Experts Group ») est de loin le format d’images compressées le plus répandu. Il se retrouve habituellement sous les extensions .jpg ou .jpeg. Les formats PNG, GIF et le format de conteneur (ou encapsulation) TIFF sont aussi très populaires dans le milieu. Ce dernier stocke les images et les comprime, de manière à ce qu’elles prennent 5 à 10 fois moins de place qu’un fichier à l’état brut sur l’espace de stockage. Cela accélère aussi le processus de stockage. Une compression entraîne aussi toujours une perte de qualité visuelle. Etant donné que les compressions JPEG sont dotées d’une balance des blancs automatique et graduée selon la valeur de l’image et sa pertinence, les pertes de qualités sont plus ou moins visibles en fonction du cas. On retrouve toujours dans le résultat une diminution du degré de détail ainsi que des pertes de précision ou de contraste.

On oppose à ces types de fichiers comprimés ce qu’on appelle les fichiers à l’état brut. Ils contiennent les informations non traitées des images de la prise ou l’enregistrement original, et leur qualité est la plus haute pour cette raison. Les fichiers bruts sont exportés individuellement depuis des caméras ou appareils photo numériques. Il existe divers formats de fichiers comme .raw, .dng, .raf ou .crw. Même certains Smartphones permettent cela. Comme les formats bruts contiennent des informations différentes selon le fabricant de caméras et appareils photo, on a besoin de convertisseurs raw (brut) supplémentaires pour les transformer en formats compressés plus maniables comme JPEG, TIFF ou PNG. Les fichiers Raw sont bien plus volumineux que ces derniers, et prennent aussi bien plus de place sur une carte mémoire SD, ce qui pose des problèmes en pratique. C’est pourquoi les programmes de gestions de photos s’avèrent pratiques pour réduire le volume de vos fichiers en changeant leur format. Découvrez différents programmes gratuits ci-dessous.

RawTherapee : le touche-à-tout flexible

RawTherapee est une alternative à Lightroom agréable. Ce programme open-source est compatible avec Windows, Mac et Linux et propose de nombreuses fonctions pour l’archivage, la conversion et la gestion de vos fichiers raw et autres formats. La conception de la correction des couleurs, de la luminosité, du contraste, de la netteté ainsi que le découpage et l’orientation de vos images ne vous poseront aucun problème.  RawTherapee est un outil très fiable, notamment pour la réduction du bruit. Le mode aperçu permet aux utilisateurs inexpérimentés de travailler sans risquer d’endommager le fichier original. Un historique des différentes versions peut être consulté. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter de perdre vos travaux.

L’interface utilisateur de RawTherapee pourrait sembler un peu compliquée pour certains. Les réglages et la fonction de stockage se font discrets, et sont situés sur le bord inférieur de l’affichage d’une image. Au total, 15 langues sont disponibles et il est possible de créer des profils de gestion permanents ainsi qu’un traitement par piles, afin d’optimiser plusieurs images simultanément. L’outil permet de charger les formats d’images courants comme HDR DNG (16, 24 et 32 bits), JPEG, PNG (8 et 16 bits) et fichiers TIFF (8, 16 et 32 bits). L’enregistrement et l’exportation de ces derniers aux formats JPEG, PNG (8 et 16 bits) et TIFF (8 et 16 bits). Après un court temps d’adaptation à l’outil, et après avoir surmonté les quelques imperfections de traitement et de rapidité, le programme gratuit RawTherapee vous permettra avant tout et entre autres, parmi de nombreuses autres options, de convertir vos fichiers photos bruts.

Bilan : avec ses fonctionnalités considérables et son maniement flexible, RawTherapee est un outil recommandable pour une gestion sophistiquée de vos photos. Seule l’expérience utilisateur présente quelques petits défauts. Autrement, le programme représente une alternative gratuite à Lightroom adéquate.

Avantages Inconvénients
Compatible avec Windows, Mac OS X et Linux L’interface utilisateur nécessite un temps d’adaptation
Mode aperçu très fiable où vous conservez la version originale Pas de langue homogène
Fonctions pratiques comme la fonction de piles et les profils de traitement pré-réglables  

Darktable : intuitif et fonctionnel

Une autre vraie alternative gratuite à Lightroom est le programme open-source Darktable. Les utilisateurs de Lightroom doivent directement remarquer l’interface utilisateur au visuel noir et gris, ainsi que les panneaux de contrôle escamotables permettant de faciliter leur travail. L’outil s’utilise toutefois à l’aide d’un panneau de contrôle brut exigeant un temps d’adaptation. A la différence de son équivalent payant, Darktable ne permet cependant pas de faire des paramétrages manuels, mais il importe des sélections de photos de manière entièrement automatisée. Darktable est totalement compatible avec Linux et Mac OS. Un Blog de la communauté francophone de Darktable est aussi disponible.

Darktable marque des points avec des fonctions d’optimisation fondamentales telles que le découpage, la rotation, la correction de couleurs, les courbes de niveau et quelques effets d’images. Le découpage, l’orientation, ainsi que la création de diaporamas, sont aussi possibles avec cet outil. On regrette toutefois l’absence d’une fonction d’automatisation. On peut pour cela enregistrer des préréglages par défaut en tant que profil. L’aperçu Live rend toutes les modifications visibles. L’application est volumineuse et exige une petite initiation. Avec Darktable, vous pouvez organiser vos photos et les exporter dans des dossiers-cibles en tant que fichiers JPEG, PNG, 16-bit-PPM, TIFF ainsi qu’aux formats PFM et EXR. Tout reste ainsi à sa place sur votre ordinateur.

Bilan : Darktable est une bonne alternative à Lightroom, non seulement d’un point de vue visuel, mais aussi fonctionnel. Il s’agit de plus d’un programme gratuit. L’interface utilisateur et les fonctions sont semblables, mais pas aussi complètes. Darktable est un programme solide pour l’initiation au traitement de fichiers bruts car, pour un logiciel gratuit, il présente de nombreuses options dans ce but.

Avantages Inconvénients
Utilisation et visuel similaires à Lightroom Workflow volumineux
Aperçu des modifications en direct Défauts sur le filtre de bruit

LightZone : outil multifonction concentré sur le détail

L’outil open-source gratuit LightZone a été développé par Fabio Riccardi, qui travaille maintenant chez Apple pour des logiciels payants. LightZone permet l’optimisation de fichiers bruts sans perte de qualité, ainsi que le traitement et l’export de fichiers JPG et TIFF. Il convient d’être ouvert aux expérimentations : les images originales sont sauvegardées automatiquement dans le mode édition et peuvent être chargées à tout moment. Vous pouvez ainsi arranger plusieurs versions sans jamais perdre de vue l’original. Les différentes versions peuvent être comparées les unes à côté des autres grâce à un aperçu flexible des images.

LightZone permet une optimisation rapide de plusieurs photos selon divers schémas grâce à plusieurs profils de style pratiques. Ceci aide particulièrement les utilisateurs qui souhaitent arranger des groupes de photos uniformes sans recommencer à chaque fois de zéro la correction visuelle. Plutôt qu’une courbe de niveaux, LightZone propose une fonctionnalité spéciale appelée ZoneMapper, qui identifie 16 zones de luminosité auxquelles il adapte le contraste et l’accentuation des couleurs via un aperçu de l’image. Grâce à une barre de menu escamotable, vous pouvez confortablement travailler sur vos images et leur place dans la structure de dossiers de votre bureau, et modifier les métadonnées associées (titre, évaluation, description de l’image, auteur et lieu). LightZone permet l’optimisation de fichiers bruts sans perte de qualité ainsi que le traitement et l’exportation de fichiers JPG et TIFF.

Bilan : LightZone est un programme avancé de gestion d’images, vous permettant de réaliser la plupart de vos souhaits. Les menus sont à la fois clairs et polyvalents. La fonction non conventionnelle ZoneMapper propose un traitement très ciblé des nuances de tonalités qui parlera aux photographes aux ambitions professionnelles. Il s’agit en fin de compte d’un outil de traitement d’image solide, nécessitant un petit temps d’adaptation.

Avantages Inconvénients
Compatible avec Windows, Mac OS et Linux Ralentissement des temps de chargement possibles
Les fichiers originaux sont sauvegardés automatiquement Non disponible en français
ZoneMapper permet une optimisation des tons ciblée  
Organisation facilitée par des profils de styles prédéfinis  

Google Photos : mobile et simple

L’outil d’organisation d’images Google Photos, basé sur un navigateur Web, est ludique, mais limité en termes de fonctionnalités. Il permet aux utilisateurs inscrits sur le service Google Cloud d’archiver leurs créations gratuitement, de les trier et de les travailler. L’application Web est beaucoup moins complexe que les programmes de bureau mentionnés précédemment. Google mise avant tout sur le fait de pouvoir charger des photos (jusqu’à 16 mégapixels) et vidéos HD (jusqu’à 1.080p) sur des mobiles et de les partager. On peut donc y intégrer facilement et rapidement des photos et vidéos de smartphones via une application. Etant donné que les fichiers sont disponibles en ligne via un serveur, vous pouvez les effacer de votre Smartphone en toute tranquillité si votre espace de stockage devient trop limité. Vous pouvez de la même manière transférer les photos de votre ordinateur sur le Cloud grâce à la fonction de sauvegarde de Google Photos.

Les photos sont enregistrées par l’outil sur le Cloud Google, et sont dès lors disponibles pour la création d’albums, de collages, d’animations ou de panoramas. Vous pouvez découper des images, changer leur disposition, luminosité, couleur ou netteté grâce à des outils faciles à utiliser. Si vous souhaitez partager des évènements particuliers avec des amis et que ceux-ci partagent leurs photos, il suffit simplement de débloquer l’album en question. Il est également possible d’effectuer une recherche de photos via la technologie de reconnaissance de visages (qu’il convient d’activer manuellement), permettant de mieux organiser vos photos de Smartphone et de leur donner un titre. Un gros inconvénient est que Google récupère ainsi de nombreuses données des utilisateurs. Si vous tenez à la protection et à la confidentialité de vos données, vous devriez plutôt opter pour une alternative de bureau évoquée précédemment.

Bilan : Google Photos est une option simple et rapide pour trier vos photos rapidement et de manière ludique ainsi que pour les partager avec d’autres utilisateurs. Il s’agit d’un outil avant tout pratique pour les utilisateurs mobiles. Si vous souhaitez retravailler des photos, vous serez assez rapidement confrontés aux limites de Google Photos.

Avantages Inconvénients
Basé sur un navigateur Web (indépendant des différents systèmes d’exploitation) Traitement d’images très rudimentaire
Très simple d‘utilisation Utilisable seulement en créant un compte Google
Partage de photos très simple via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) Principalement adapté pour une utilisation occasionnelle ou en amateur
Possibilité de charger des photos depuis un mobile  
Possibilité de sauvegarde automatique  
Création simple et directe de collages et animations  

PhotoScape : parfait pour les artistes photographes amateurs

Le logiciel public et sans fioritures,  PhotoScape, est un choix idéal pour les novices de la photographie. Vous pouvez gérer et optimiser vos photos confortablement avec différents outils, clairs et en partie prédéfinis. Des fonctions de base telles que de retouche, du découpage, des effets de filtres, de couleur, de luminosité ainsi que de collages et autres effets (textes, cadres, info-bulles, etc.) permettent tout ce qui pourrait être nécessaire à un amateur de photographie non professionnelle. Les photos peuvent être modifiées par piles grâce un aperçu du bureau intégré au menu.

Ce qui est particulièrement intéressant pour les utilisateurs de réseaux sociaux est que PhotoScape permet d’animer simplement des fichiers GIF. Un autre aspect pratique est l’intégration de photos simplement par glisser-déposer et avec diverses présentations de collage : une option idéale pour les présentations de famille ou photos de vacances. En raison de son interface utilisateur facile à mettre en place et intégrée au bureau, PhotoScape peut être rapidement utilisé pleinement par ses utilisateurs les moins expérimentés. PhotoScape est disponible sous Windows et Mac (en tant que PhotoScape X). L’outil peut ouvrir et convertir des fichiers bruts aux formats JPEG, PNG, GIF, BMP et TIFF.

Bilan : simple et rapide, telles sont les caractéristiques de PhotoScape. Si vous souhaitez principalement gérer vos photos pour un usage privé et les arranger de manière intuitive plutôt qu’avec des fonctions complexes, vous y trouverez tous les outils nécessaires. Le programme s’avère cependant peu adapté aux professionnels et amateurs avancés très exigeants, qui devraient quant à eux passer leur chemin.

Avantages Inconvénients
Interface utilisateur simple pour les débutants Non disponible sous Linux
Fonction de collage (Drag-and-Drop ou glisser-déposer) Non adapté pour une optimisation complexe de vos photos
Animations GIF simples  

Freeware : alternatives solides pour les amateurs aspirant à devenir professionnels

Les exemples mentionnés montrent qu’il y a des alternatives à Lightroom pratiques, complètes et qui peuvent aussi être utilisées intuitivement par les utilisateurs les moins expérimentés. Certes, de nombreux outils gratuits ne disposent pas de l’étendue complexe et de l‘efficacité du programme payant d’Adobe. Mais même pour les amateurs avec des ambitions professionnelles, de nombreux outils sont comparables dans le domaine de la gestion et de l’optimisation d’images, comme LightZone par exemple. Les alternatives gratuites à Lightroom décrites dans notre sélection vous permettent d’économiser ainsi que d’exploiter toute votre créativité dans le domaine de la photographie.

Programme Système d‘exploitation Navigateur/ Bureau Formats de fichiers
Raw Therapee Windows Mac OS Linux Bureau Ouvre : fichiers HDR DNG (16, 24 et 32 bits), JPEG, PNG (8 et 16 bits) et TIFF (8, 16 et 32 bits) Enregistre/exporte : JPEG, PNG (8 et 16 bits) et TIFF (8 et 16 bits)
Darktable Mac OS Linux Bureau Ouvre/enregistre/exporte : fichiers JPEG, PNG, formats 16-bit-PPM/TIFF, fichiers PFM, EXR
LightZone Windows Mac OS Linux Bureau ouvre/enregistre/exporte : fichiers JPG et TIFF
Google Fotos Indépendant Navigateur  
PhotoScape Windows Mac OS Bureau Ouvre/enregistre/exporte : formats bruts aux formats JPEG, PNG, GIF, BMP et TIFF

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !