Crowdsourcing : comment les entreprises peuvent utiliser l’engagement de leur groupe cible

Votre idée de produit est-elle aussi bonne que vous le pensez ? Comment pouvez-vous développer davantage votre offre existante ? Alors que les entrepreneurs devaient auparavant se fier à des études de marché coûteuses ou à leur intuition, ils peuvent aujourd’hui utiliser les nombreuses facettes du crowdsourcing. Nous vous expliquons quels sont les avantages et les risques d’une telle technique. Nous vous prodiguons également des conseils pour une mise en œuvre réussie.

Adresse email avec son propre nom de domaine !

Créez une adresse personnalisée et affichez votre sérieux sur Internet avec un nom de domaine inclus!

Professionnel
Sécurisé
Assistance 24/7

Qu’est-ce que le crowdsourcing ?

« Crowdsourcing » est un mot-valise composé du terme anglais « crowd » (foule) et « sourcing » (approvisionnement). Le terme a été utilisé pour la première fois en 2006 par le journaliste américain Jeff Howe dans son article « The Rise of Crowdsourcing ». Par la suite, le terme, puis le concept décrit, se sont répandus.

Le crowdsourcing est souvent une alternative aux méthodes d’outsourcing traditionnelles. Au lieu d’engager un prestataire de services professionnel, les entreprises se tournent vers une grande masse de volontaires. La valeur ajoutée du crowdsourcing réside dans cette intelligence collective et ses diverses perspectives.

Un argument puissant pour les entreprises qui souhaitent tester l’externalisation numérique vers un groupe est la réduction des coûts. Après tout, les participants ne sont pas rémunérés pour leurs efforts. Pourquoi participent-ils malgré tout en si grand nombre ? Ils sont motivés par le désir d’apprendre et de partager des connaissances, la joie de soutenir une marque connue ou de contribuer à la solution d’un défi social. La recherche d’un sentiment de communauté ou d’un gain de statut joue également un rôle. Ces incitations sont aussi importantes dans les User Generated Content.

Une caractéristique essentielle du crowdsourcing : il utilise les technologies numériques et souvent les réseaux sociaux pour permettre à un grand nombre de personnes de participer au défi entrepreneurial.

Différentes tâches se prêtent au crowdsourcing, qui peuvent concerner des produits existants ou des produits encore à développer :

  • Résolution de problèmes stratégiques
  • Test des produits
  • Commentaires sur les produits
  • Idées et impulsions pour le développement de produits
  • Activités opérationnelles

Formes spécifiques de Crowdsourcing

Le crowdsourcing est utilisé comme un terme générique pour diverses formes de participation collective. Les sous-formes sont, par exemple, le crowdtesting, le crowdfunding et le crowdsourcing mobile

Crowdtesting

Dans le cadre du crowdtesting, les entreprises confient la recherche de dysfonctionnements dans les applications numériques à des utilisateurs qui, en contrepartie, ne reçoivent généralement rien d’autre qu’un accès anticipé au nouveau produit.

Crowdfunding

Dans le cadre du crowdfunding, les entreprises financent la réalisation de nouvelles idées de produits ou l’expansion de leur entreprise avec l’aide d’un grand nombre de sympathisants qui sont sollicités via des plateformes de crowdfunding numériques et qui donnent de petites sommes d’argent. Dans certains cas, les supporters reçoivent également un paiement symbolique en retour.

Crowdsourcing mobile

Le crowdsourcing mobile a gagné en importance au cours de la dernière décennie, période pendant laquelle la puissance et la prévalence des smartphones ont augmenté dans le monde entier. La fonction GPS des appareils mobiles, en particulier, ouvre la voie à de nouveaux modèles de crowdsourcing.

Lorsque des opérations de secours en cas de catastrophe sont planifiées, le crowdsourcing est souvent utilisé afin que les secouristes puissent se faire une idée globale de la situation actuelle à partir de la multitude de données. Les entreprises ont également de plus en plus recours au crowdsourcing dans le domaine de la protection de l’environnement et de la santé : les utilisateurs de smartphones peuvent partager des informations sur le bruit, la qualité de l’air, les niveaux de radiation ou le volume du trafic via une application, aidant ainsi les organisations et les entreprises à travailler sur une base de données aussi proche de la réalité que possible.

Avantages et inconvénients du crowdsourcing pour les entreprises

Le crowdsourcing offre aux entreprises de nombreux avantages et seulement quelques inconvénients. Il est donc utile de vérifier dans quels domaines de l’entreprise les parties intéressées et les clients peuvent être impliqués.

Avantages

Réduction des coûts

Les contributeurs du crowdsourcing travaillent pour une petite fraction du coût lié au personnel interne ou aux prestataires de services.

Un cas d’utilisation typique est le développement de produits. Dans le passé, les entreprises devaient dépenser beaucoup d’argent pour étude de marché ou engager des experts si elles voulaient savoir quels produits seraient bien accueillis par leurs clients. Grâce au crowdsourcing, elles peuvent désormais sonder directement leur groupe cible et obtenir des prévisions tout aussi fiables, pour une fraction des coûts antérieurs. Toutefois, pour que les opinions des participants au crowdsourcing reflètent le plus fidèlement possible le comportement d’achat ultérieur, il est nécessaire d’interroger un nombre suffisamment important de personnes.

Rapidité

La résolution de certains défis commerciaux prend beaucoup de temps : il faut former des équipes de projet, créer de nouveaux processus et faire appel à des consultants externes. Grâce au crowdsourcing, la recherche de solutions peut être externalisée de manière rentable et il est possible de faire appel à davantage d’expertise. Par exemple, Unilever est arrivé à cette conclusion et utilise activement le crowdsourcing dans son travail d’innovation.

Autre exemple de processus accéléré : le crowdsourcing mobile dans les situations de catastrophe. Lorsque les utilisateurs partagent le GPS de leur smartphone ou des vidéos, les travailleurs humanitaires obtiennent une vue d’ensemble bien plus rapidement que s’ils devaient envoyer leurs propres équipes dans la région et collecter eux-mêmes toutes les données.

Qualité

La qualité d’un produit est largement déterminée par les clients. Le crowdsourcing est donc un moyen facile de garantir une meilleure qualité des produits avec un haut degré de fiabilité. Les réactions et les idées de votre propre groupe cible peuvent être facilement recueillies et mises en œuvre.

Innovation

Les petites entreprises, en particulier, bénéficient du crowdsourcing dans leur travail d’innovation. Elles ne disposent pas des ressources humaines nécessaires pour développer leurs idées sans soutien extérieur. Le crowdsourcing élargit leur horizon : plus il y a de participants, plus les perspectives sur un problème ou un produit sont différentes et plus les approches des solutions sont créatives et diverses.

Attention

Si votre budget marketing est serré et que vous souhaitez attirer l’attention sur un nouveau produit ou sur votre entreprise à moindre coût, le crowdsourcing est un outil idéal. D’une part, les médias traditionnels aiment rendre compte des projets de crowdsourcing créatifs. D’autre part, et plus important encore, de nombreux participants partagent eux-mêmes le projet via leurs profils sur les réseaux sociaux, de sorte qu’un effet de marketing viral s’installe. Les entreprises peuvent difficilement atteindre cette portée par le biais du marketing en ligne classique.

Conseil

Avant une campagne de crowdsourcing, vérifiez la réputation de votre entreprise avec une opinion mining. Les utilisateurs parlent-ils beaucoup de votre marque et en bien ? Dans ce cas, vous avez de bonnes chances d’acquérir une portée virale avec un projet de crowdsourcing.

Inconvénients

Efficacité insuffisante

Si les entreprises font évaluer des idées de produits via le crowdsourcing, elles doivent vérifier soigneusement à l’avance si le sujet est approprié. Une étude de l’Université de Paderborn a constaté que la qualité de l’évaluation d’un groupe cible n’est pas comparable à celle d’experts lors de questions complexes. Cela est probablement vrai non seulement pour le développement de produits, mais aussi pour le crowdsourcing dans d’autres domaines d’activité.

Réputation négative

Le crowdsourcing est controversé. Les critiques accusent notamment les entreprises de remplacer ainsi des emplois rémunérés et de faire baisser les prix du marché pour les prestataires de services professionnels. Une application fréquemment critiquée est celle des projets de crowdsourcing dans le domaine du design et de la photographie. Les entreprises doivent donc concevoir leur communication en ligne de manière proactive afin de contrer l’accusation selon laquelle elles s’approprient consciemment et gratuitement un travail par ailleurs rémunéré.

Trois exemples de crowdsourcing réussi

Le crowdsourcing ne nécessite pas un budget important et peut donc être mis en œuvre par des startups comme par des entreprises. Il peut prendre toutes les dimensions : un projet à long terme avec son propre site Web ou une simple enquête via Facebook et Instagram.

Exemple 1 : Wikipedia

L’exemple le plus connu de crowdsourcing est probablement Wikipédia. Tout le monde peut contribuer à l’encyclopédie en ligne. À l’origine, les amateurs étaient censés contribuer à une équipe de rédaction professionnelle, la Nupedia, mais celle-ci, très tatillonne, ralentissait beaucoup trop le processus. Wikipédia repose entièrement sur l’intelligence collective, sur l’engagement volontaire de nombreux individus et sur le contrôle et la correction mutuels. Il devient ainsi possible d’obtenir une qualité élevée des contributions sans aucune incitation financière. Grâce à cette approche de crowdsourcing, Wikipédia est devenu l’un des sites Web les plus visités au monde.

Exemple 2 : 99designs

La plateforme de design 99design rend les designs professionnels accessibles aux entreprises disposant d’un petit budget via le crowdsourcing. Si vous avez un travail de design à attribuer, vous pouvez l’annoncer dans un concours sur la plateforme. Les concepteurs de sites Web et les graphistes intéressés peuvent ensuite soumettre leurs créations. Toutefois, seule la proposition choisie par l’entreprise est payée. Cela vous permet non seulement de faire des économies, mais aussi de choisir parmi un plus grand nombre de propositions de conception plus polyvalentes.

Exemple 3 : LEGO®

LEGO® montre comment les entreprises peuvent utiliser le crowdsourcing dans le développement de produits. Sur le site Web LEGO® Ideas, les utilisateurs peuvent soumettre des suggestions de nouveaux modèles LEGO et voter pour les idées des autres utilisateurs. Les suggestions qui reçoivent plus de 10 000 votes dans un certain laps de temps seront évaluées par un jury LEGO. Si l’idée est réalisée, l’utilisateur qui l’a soumise à l’origine recevra une part du produit des ventes. Parmi les produits réussis issus du crowdsourcing figurent les décors de Winnie l’ourson, de Sesame Street et du café « Central Perk » de la série télévisée FRIENDS.

Conseil

Vous pouvez également obtenir des informations précieuses pour le développement de vos produits en analysant les fichiers logs de votre site Web. Pour savoir comment faire, consultez notre guide d’analyse des fichiers logs.

Le crowdsourcing dans la pratique : cinq conseils pour des projets réussis

Si vous souhaitez utiliser le crowdsourcing dans votre entreprise, vous devez prendre à cœur quelques règles de base afin que votre projet connaisse le succès escompté

Conseil 1 : définissez un cadre concret pour le projet

Précisez à l’avance les objectifs que vous souhaitez atteindre grâce au crowdsourcing et la forme que celle-ci doit prendre. Communiquez la tâche de manière transparente et claire et précisez les limites de la participation. Un exemple négatif tiré du développement de produits : si vous promettez à l’avance de mettre en œuvre l’idée de produit qui reçoit le plus de votes des utilisateurs, il se peut que vous deviez choisir comme gagnant une suggestion ironique qui ne correspond pas à la conception de votre entreprise.

Conseil 2 : assurez-vous d’avoir une situation juridique sûre

Renseignez-vous sur les exigences légales d’un projet de crowdsourcing et formulez les conditions de participation en conséquence. Cela s’applique en particulier aux droits d’auteur dans les concours créatifs. Sinon, vous risquez non seulement d’avoir des ennuis juridiques par la suite, mais aussi de subir la pression négative de participants mécontents qui se défoulent en ligne sur les réseaux sociaux.

Conseil 3 : choisissez la bonne communauté

Réfléchissez aux personnes que vous voulez impliquer dans votre crowdsourcing et où elles se trouvent sur le Web. Adaptez la façon dont vous vous adressez à votre groupe cible par le biais de textes, d’images et de vidéos afin d’obtenir des contributions pertinentes pour vous.

Conseil 4 : prenez le temps de communiquer avant, pendant et après le projet

La communication est un facteur crucial pour que votre projet reçoive une large attention et que de nombreuses personnes y participent activement. Communiquez avec vos participants, répondez rapidement et participez activement aux discussions. Informez les médiasconcernés de votre projet afin d’accroître la portée de votre action par une couverture médiatique.

Conseil 5 : mettez en place un système interne de gestion des idées

Un projet de crowdsourcing réussi peut rapidement fournir plus de réactions et d’idées que vous ne le pensez. Pour donner du sens aux données, créez des processus internes à l’avance : comment voulez-vous gérer les idées ? Qui est responsable de l’analyse ? Des responsabilités claires vous aident à tirer le meilleur parti du projet.


Black Friday
Des offres exceptionnelles sur l'hébergement Web, WordPress, les noms de domaine et bien plus.
Jusqu’à -98 %