La curation de contenu

La curation de contenu consiste à collecter et présenter du contenu sur Internet pour d’autres personnes. Par conséquent, cette méthode joue un rôle important dans le cadre d’une stratégie de marketing de contenu : avec la curation de contenu, même les petites équipes peuvent constamment distribuer du contenu sans toujours l’écrire elles-mêmes. La valeur ajoutée pour le lectorat réside dans le fait que le contenu est spécifiquement sélectionné, que le curateur le présente avec les commentaires adaptés et le replace dans son contexte.

Qu’est-ce que la curation de contenu ?

Les médias sociaux utilisaient la curation de contenu déjà bien avant même l’existence de ce terme : « liker » et partager le contenu venant de l’immensité du Web est un élément central des médias sociaux. Rien que sur Facebook, les utilisateurs postent plusieurs millions de messages par minute et partagent plusieurs milliards de messages chaque jour. Un clic suffit et le contenu peut donc se répandre très rapidement. La plateforme en ligne Pinterest a transformé cette idée en un modèle économique : il n’y est même pas prévu que les utilisateurs publient leur propre contenu. À la place, les utilisateurs rassemblent sur des tableaux thématiques, des sites Web, articles de blog ou des images qu’ils ont découverts sur le Web, pour eux-mêmes et pour la communauté.

La curation de contenu va dans ce sens : les experts en marketing deviennent ainsi des diffuseurs. Ils diffusent des articles, des infographies ou des vidéos qui intéressent la cible sur différents supports. Pour reprendre l’analogie avec le conservateur du musée, les personnes intéressés par l’art se rendent dans les musées et les galeries ou non pas directement chez les artistes. Le musée ou la galerie va proposer une sélection de plusieurs œuvres de différents artistes. De plus, les visiteurs reçoivent des informations supplémentaires (parcours thématique, explications, support de lecture ou de décryptage d’une œuvre etc…). En conséquence, dans le cadre d’une stratégie marketing, le contenu ne doit pas simplement être relayé, mais aussi traité. Un spécialiste en marketing sélectionne le contenu, le commente et le présente ensuite à son public de la même manière qu’un un conservateur de musée ou qu’un commissaire d’exposition.

Sur Internet, il est cependant important de bien filtrer le contenu : la surabondance d’informations signifie qu’une bonne curation de contenu vaut parfois plus qu’une contribution supplémentaire sur le même sujet. En tant que curateur de contenu, vous aidez vos lecteurs à garder une vue d’ensemble et à obtenir des informations plus rapidement.

Pourquoi utiliser la content curation ?

La création de votre propre contenu reste toutefois importante. La curation de contenu ne consiste pas à renoncer complètement à la création de votre propre contenu, mais plutôt à adapter et à étendre vos stratégies de content marketing et de marketing en ligne. Au lieu de fournir simplement à vos clients vos propres connaissances spécialisées, vous pouvez étendre votre offre informative via la curation de contenu. Ainsi, il existe de nombreux avantages et relativement peu d’inconvénients à utiliser cette technique.

Pour

  • Augmentation du contenu : pour faire du marketing en ligne, vous devez publier régulièrement du bon contenu. Mais cela pose rapidement un problème, surtout pour les petites et moyennes entreprises, ou pour les indépendants : c’est le dilemme entre la quantité et la qualité. Il peut être parfois difficile d’accorder suffisamment d’attention à la qualité de vos textes, images ou vidéos. La curation de contenu résout ce problème, puisque vous prenez plus de temps pour vos propres contributions et apportez à vos clients et abonnés un contenu de qualité provenant d’autres sources.
     
  • Renforcement des canaux : de nombreuses entreprises utilisent les médias sociaux pour distribuer leur contenu. Mais si les fans de Facebook n’ont accès qu’aux derniers billets de blog, il y a peu de raisons pour eux de continuer à suivre votre page sociale : des visites régulières sur le blog de l’entreprise, un abonnement à la newsletter ou un flux RSS auraient les mêmes avantages. Mais si vous utilisez la curation de contenu pour vos canaux de médias sociaux, vos followers obtiennent directement une valeur ajoutée. Votre page Facebook, votre compte Twitter ou votre page Google+ devient ainsi un point de contact important pour tous ceux qui recherchent des informations spécifiques à un sujet.
     
  • Présentation de l’expertise : avec votre propre article, vous indiquez clairement à vos lecteurs que vous maitriser bien un sujet spécifique. Mais les curateurs de contenu peuvent eux aussi prouver qu’ils connaissent un sujet : la sélection minutieuse des articles montre d’une part qu’ils sont toujours à jour et d’autre part qu’ils savent ce qui est important et intéressant pour les lecteurs. De plus, vous pouvez aussi faire une déclaration en publiant un commentaire : un positionnement clair et compréhensible prouve que vous avez traité sérieusement le sujet.
     
  • Réaction rapide aux tendances, développements et aux événements : il s’agit à la fois de la quantité de contenu et d’afficher votre expertise. Dans certains domaines ou sujets, les nouvelles sont nombreuses et rapides. Cependant, si vous n’êtes pas assez réactif et que vous écrivez encore sur des changements déjà périmés, vos lecteurs et vos clients risquent de voir cela comme un manque de sérieux. La curation de contenu vous donne la possibilité de réagir rapidement aux tendances.
     
  • Augmentation de la crédibilité : celui qui décrit et évalue toujours les choses de son propre point de vue peut apparaitre à la fin comme étant peu partial ou digne de confiance. Une vision unilatérale d’un ensemble de sujets est rarement bonne : des discussions précieuses n’ont souvent lieu que lorsque des opinions divergentes s’opposent. Les curateurs de contenu font d’une pierre deux coups : ils prouvent qu’ils peuvent regarder au-delà de leur propre nez et stimulent en même temps l’engagement des utilisateurs grâce au contenu de différents auteurs. De nombreux utilisateurs sont heureux de pouvoir commenter eux-mêmes le contenu partagé.
     
  • Expansion des domaines d’études : personne ne peut tout savoir et cela n’est pas nécessaire. Sur Internet, qui est un lieu d’échange des connaissances, la coopération a toujours eu une valeur supérieure à la simple connaissance individuelle. Créez du contenu convaincant dans votre domaine d’expertise et élargissez votre thématique en faisant de la curation de contenu de vos collègues.
     
  • S’adresser aux influenceurs : si vous partagez du contenu, il est impératif de préciser la source. Le droit d’auteur doit être respecté. Le fait d’informer les auteurs de la diffusion de leurs textes renforce aussi leur propre réseau. Puisque vous ne devriez utiliser que des sources qui ont de toute façon une bonne réputation, utilisez des tags et des mentions pour attirer l’attention de leurs influenceurs. Pour ces derniers, une telle diffusion de leur contenu est généralement aussi rentable, puisque cela augmente la portée de leurs contributions. Dans le meilleur des cas, ils retournent même la faveur et partagent ensuite vos contributions.
     
  • L’amélioration du SEO : la curation de contenu peut aussi être profitable pour le classement dans les moteurs de recherche. En effet, Google évalue positivement la distribution de liens de haute qualité et la production de contenu à haute fréquence : il en résulte souvent un meilleur classement dans les moteurs de recherche. D’autre part, les algorithmes des moteurs de recherche sanctionnent le contenu dupliqué. Par conséquent, vous ne devriez pas seulement compter sur le contenu partagé, mais aussi le commenter et avoir un contenu propre unique.

Contre

  • Efforts supplémentaires : personne ne doit cesser de créer son propre contenu. Cependant, avec une mauvaise organisation, la réalisation du content curation peut laisser peu de temps pour alors créer votre propre contenu. Mais il ne faut pas oublier que lors de la création de contenu, vous recherchez généralement des médias pertinents pour le sujet. En affichant du contenu de haute qualité que vous avez déjà rencontré au cours de vos recherches, l’effort supplémentaire requis pour la curation de contenu reste maîtrisable.
     
  • Renforcement de la concurrence : de nombreux entrepreneurs et spécialistes du marketing craignent d’aider la concurrence en diffusant du contenu étranger. Après tout, il n’y a aucune garantie que les concurrents diffusent votre contenu en retour. Cependant, en général, il est logique de mettre le groupe cible au centre de vos efforts, et cela s’applique à toutes les compagnes de marketing. Du point de vue des lecteurs et des clients, la distribution de contenu de valeur est toujours une caractéristique positive. C’est pourquoi vos canaux avec votre curation de contenu auront plus de succès à long terme que ceux de vos concurrents sans stratégie de curation.
     
  • Redirection du trafic : avec la curation de contenu, vous créez un lien vers un contenu externe. Ceci dirigera le trafic vers un site Web autre que le vôtre. Ce n’est jamais le but du marketing en ligne : après tout, le but est d’attirer autant de personnes que possible sur votre propre site Internet. Mais aussi dans ce cas, la satisfaction des followers est décisive. Le contenu diffusé convainc vos lecteurs ? Ils vont ainsi revenir sur votre canal, augmentant indirectement votre trafic.

Comment fonctionne la curation de contenu ?

De prime abord, la curation de contenu semble très simple : tout le monde a déjà appuyé sur le bouton « partager » de Facebook ou a retweeté un message. Mais ceci n’est pas suffisant pour le marketing en ligne professionnel. Pour s’assurer que les lecteurs profitent pleinement de vos efforts de curation, il existe quelques lignes directrices que vous devriez suivre lorsque vous partagez du contenu.

Quoi partager ?

Vous souhaitez vous établir comme expert en curation de contenu. Les informations pertinentes font de vous le point de contact premier pour toutes les personnes intéressées. Pour que cela fonctionne, il est important de convaincre vos followers :

  • Le sujet doit être adapté au groupe cible et ne doit pas être laissé de côté. L’accent est mis sur un thème : qu’est-ce qui intéresse le lecteur ? Il est facile de faire passer vos propres intérêts avant ceux de vos lecteurs. En fait, l’intérêt du groupe cible devrait être décisif pour chaque contribution. De cette façon, vous attirez des participants engagés qui assurent une communication vivante et un taux d’engagement élevé sur les canaux.
     
  • Partager du contenu parce qu’il est persuasif, controversé ou inhabituel. Tout comme lors de l’écriture de textes, vous devez diffuser le contenu parce qu’il est bon et non parce qu’il est temps de poster à nouveau quelque chose. Les followers perdent rapidement l’intérêt de vous suivre si vous postez des messages qui ne sont pas intéressants pour eux.
     
  • Restez à jour ! Les curateurs de contenu agissent comme une agence de presse. L’objectif devrait être donc de partager le contenu avant tout le monde. Sinon le risque est que les lecteurs changent et décident de suivre d’autres sources.
Note

un curateur de contenu ne partage pas simplement tout ce qu’il rencontre dans sa recherche. Compte tenu du flot important d’informations, la sélection apporte une valeur ajoutée et non du bruit supplémentaire sur le Web.

Devenir un explorateur : les sources citées dans le cadre d’une stratégie de curation jouent un rôle décisif. Un article de Wikipédia sur le sujet peut certes offrir beaucoup d’informations pertinentes, mais il est fort probable que tous les lecteurs connaissant déjà la célèbre encyclopédie en ligne de sorte qu’un lien va n’apporter aucune valeur ajoutée. Cependant, les blogs douteux d’auteurs inconnus sont tout aussi inadaptés. L’objectif est de trouver des créateurs de contenu de haute qualité et de les présenter à votre propre public.

Cependant, le fait d’avoir des sources variées est important. Diffuser uniquement les mêmes auteurs et médias pour rapidement devenir contre-productif. Les lecteurs se désintéressent alors de la liste de diffusion et préfèrent directement se tourner vers l’auteur, s’il n’y a rien d’autre à trouver chez le curateur. Par conséquent il est important de couvrir un large éventail de bonnes sources.

Comment partager ?

Très important : si vous décidez de réaliser la curation de contenu, vous devez alors vous en occuper de façon permanente et cohérente. Une plateforme qui ne transmet de l’information qu’occasionnellement, de manière irrégulière et sans se soucier de l’actualité, ne générera pas de nouveaux lecteurs. Après tout, ces derniers veulent une information complète. C’est pourquoi un curateur de contenu doit constamment élargir l’offre d’informations et, éventuellement, préparer les sources d’une manière agréable ou les commenter.

Traiter et ne pas simplement citer

La curation signifie non seulement la collecte, mais aussi le traitement de l’information. Il existe à cela deux raisons. D’une part, les lecteurs obtiennent plus qu’un simple lien, car n’importe qui peut le faire via un moteur de recherche. Les commentaires, comparaisons et les extensions du curateur créent une valeur ajoutée. D’autre part, et nous l’avons déjà mentionné brièvement plus haut, l’ajout de contenu propre est important pour le classement sur Google et sur d’autres moteurs de recherche. Ils essaient de séparer et de distinguer les contributions précieuses des contributions inutiles : cependant, le duplicate content ne fait du bien à personne. Par conséquent, il est important de toujours fournir le contenu partagé avec un contenu unique.

Les 5 types de content curation

Lorsque vous traitez du contenu externe, cela peut se faire de différentes manières. La méthode la plus simple consiste à partager et à commenter une unité d’information (site Web, billet de blog, graphique ou vidéo). Cependant, il est également possible de créer vos propres contributions, plus longues, dans lesquelles plusieurs contenus partagés jouent un rôle. La curation du contenu distingue généralement 5 types différents de curation :

  • L’agrégation : vous résumez dans un message le contenu de plusieurs sources sur un thème. Une liste (top 10, top 5, etc.) est un exemple parfait d’agréation.
  • La distillation : la distillation a pour objectif de distinguer les éléments essentiels dans le but de faire gagner du temps aux lecteurs.
  • L’élévation : ici les curateurs souhaitent dépeindre une tendance. Ceci se fait dans un flux constant de curation de contenu. Des listes de liens régulièrement mises à jour sont aussi une bonne option pour l‘élévation.
  • Le mashup : un mashup brouille la frontière déjà peu claire entre la curation du contenu et la création de contenu. De nombreuses perspectives et contributions différentes sont utilisées pour créer de nouveaux contenus. Le résultat est un mélange de vos propres textes, citations et paraphrases.
  • La chronologie : il s’agit du traitement chronologique d’un sujet. L’objectif est de refléter l’évolution des opinions, des développements et des idées. Ici aussi, un texte séparé est créé, qui repose toutefois largement sur des citations et des références.

La meilleure façon de procéder, comme pour la plupart des stratégies de marketing en ligne, est d’utiliser tous les moyens disponibles. C’est le mieux pour informer et divertir vos lecteurs.

Citation versus plagiat

Malgré toutes les possibilités offertes par la curation de contenu, une déception peut apparaitre : des moutons noirs se sentent confortés dans la pratique du vol de contenus et d‘idées et sont en train de plagier joyeusement sur Internet. Un vrai curateur fait les choses différemment. Pour des raisons éthiques et de protection des données, nous déconseillons naturellement le vol de contenu. D’un point de vue marketing, il est aussi fortement recommandé de citer et de contacter les auteurs, photographes, graphistes et vidéo blogueurs. La communauté en ligne valorise la transparence sur le Web : les lecteurs sont heureux d’avoir de bonnes références, car elles donnent la possibilité de trouver de nouveaux commentaires intéressants.

De plus, il faut aussi mentionner le fait que citer d’autres auteurs de contenu peut créer des réseaux importants. Il est préférable de contacter les auteurs qui doivent être cités à l’avance et de demander la permission. Cela n’est pas toujours possible (en raison de la  contrainte de temps), mais ce n’est pas non plus nécessaire : la citation est aussi autorisée sans autorisation, à condition toutefois que la source soit clairement et correctement citée, que les citations ne soient pas trop longues et que le contenu ne soit pas reproduit dans un contexte incorrect. Les médias sociaux facilitent aussi la notification des auteurs originaux pour le partage de leur contenu. Sur Facebook ou Twitter, vous pouvez relier des personnes et les informer en même temps. Il y a de fortes chances que les auteurs respectifs agissent en tant que multiplicateurs et, en retour, distribuent, comparent ou commentent d’autres contributions. Dans le meilleur des cas, ils deviennent eux-mêmes des followers et commencent à partager votre contenu unique et fournissant ainsi des backlinks de haute qualité.

Note

le droit d’auteur s’applique également sur Internet, comme à l’écrit. Quiconque copie du contenu sans autorisation, au lieu de le citer sérieusement, risque des poursuites judiciaires.

Où partager ?

En principe, la curation de contenu peut avoir lieu partout où la création de contenu est aussi effectuée. Tout comme pour votre propre contenu, le contenu doit correspondre à celui du canal. Bien que pour Twitter, envoyer un lien jumelé avec quelques mots est parfait, ceci n’est pas suffisant pour un billet de blog.

  • Médias sociaux : les médias sociaux facilitent la diffusion du contenu. Les liens intéressants ajoutent rapidement un contenu et les fonctions de commentaires intégrées augmentent l’engagement de l’utilisateur.
  • Blog d’entreprise : votre propre blog est le support idéal pour réaliser de la curation de contenu, soit sous forme de listes, soit sous forme d’articles détaillés. Les formes comme le mashup ou la chronologie sont très bien adaptées pour les blogs.
  • Les outils de curation de contenu : il existe maintenant de nombreux outils efficaces qui utilisent des algorithmes pour soutenir la curation. Ceux-ci offrent souvent leurs propres options de présentation à travers lesquelles les utilisateurs peuvent accéder au contenu.
  • Newsletter : les contenus externes peuvent aussi être diffusés via la newsletter de l’entreprise. Des liens multiples vers un contenu unique, avec des commentaires cohérents, peuvent informer vos lecteurs sur des sujets prédéfinis. Toutefois, même s’il s’agit d’une contribution semi-publique, vous devez respecter les règles de curation de contenu.
Conclusion

La curation de contenu est facile à mettre en œuvre, et utilisée à petite échelle par de nombreux utilisateurs en ligne. Cette technique est particulièrement pratique pour les start-up et les freelances, car ils n’ont pas besoin d’un grand département marketing pour réaliser la curation de contenu. Une seule personne peut aussi effectuer une curation convaincante, qui informe et anime en même temps. Mais la curation de contenu est aussi une bonne occasion pour les experts professionnels du marketing en ligne de renforcer la portée et l’engagement. Ce qui est important, que ce soit à petite ou à grande échelle, c’est un processus de curation constant et sérieux. Pour revenir avec la comparaison du conservateur de musée : lors d’une exposition d’œuvres d’art, les intérêts des visiteurs doivent passer au premier plan, et en même temps le respect des œuvres et l’artiste doivent être maintenus. En respectant ces principes, la curation de contenu peut donner un sérieux coup de pouce à votre marketing de contenu.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !