Qu’est-ce que la propagation DNS ?

Lorsque vous apportez des modifications au Domaine Name System de votre site Web, il faut un certain temps pour que celles-ci soient reprises par tous les serveurs du monde entier. Cette période transitoire porte le nom de propagation DNS. Celle-ci peut prendre entre quelques heures et plusieurs jours.

Domaine Internet pas cher

Bien plus qu'un simple domaine !

Personnalisez votre présence en ligne avec un nom de domaine pertinent.

Email
Certificat SSL
Assistance 24/7

Que signifie « DNS » ?

Pour comprendre ce qu’est la propagation DNS, il faut d’abord connaître l’acronyme « DNS » ; il s’agit de l’abréviation de Domain Name System. Ce système traduit le nom de votre domaine (« exemple.fr ») en une adresse IP, soit une suite numérique difficile à mémoriser. Pour faciliter la navigation des utilisateurs sur Internet, il est donc fréquent d’adopter une approche double. Quand un utilisateur saisit le nom de votre domaine, le DNS détermine l’adresse IP de votre serveur cible. Ce processus est invisible pour l’utilisateur qui a uniquement besoin de se souvenir de l’URL de votre site Web.

Il existe plusieurs types de DNS. Les principaux groupes d’enregistrement sont présentés ci-après.

  • A : dans ce groupe, une adresse IPv4 est enregistrée. L’enregistrement A permet d’attribuer un serveur Web à un domaine. Le domaine ou le sous-domaine est également déposé en tant qu’enregistrement A sur le serveur de noms.
  • AAAA : cet enregistrement est comparable à ceux du groupe A, mais comme une adresse IPv6 est inscrite, le navigateur privilégie celle-ci.
  • CNAME : un enregistrement CNAME relie un sous-domaine au domaine primaire correspondant.
  • MX : un enregistrement MX permet de relier votre site Web à un service de messagerie. Si un visiteur passe par votre site pour vous écrire un email, celui-ci sera automatiquement redirigé vers le serveur de messagerie correspondant.
Conseil

Suivez ces quelques étapes pour obtenir le domaine dont vous rêvez. Avec IONOS, vous pouvez facilement enregistrer le domaine que vous souhaitez et profiter de nombreux avantages. Un certificat SSL Wildcard, un système de verrouillage du transfert de domaine et une boîte email de 2 Go sont notamment inclus.

Propagation DNS : explications simples

Ici, la meilleure traduction de « propagation » serait « transmission ». La modification de votre enregistrement DNS peut prendre du temps ; c’est cette période que désigne la propagation DNS. Que vous ayez décidé d’adapter votre enregistrement DNS ou de changer de fournisseur pour votre hébergement ou votre serveur de noms, ces changements peuvent prendre du temps. La propagation DNS peut varier en fonction du serveur et de sa charge de travail. Au cours de cette période transitoire, certains fournisseurs peuvent encore être redirigés vers votre ancien serveur, tandis que d’autres accèdent sans attendre à votre nouvelle adresse IP.

La propagation DNS découle en premier lieu du temps pouvant être nécessaire à la mise en œuvre de vos modifications. Dans le même temps, les nouvelles adresses IP ne sont pas non plus systématiquement interrogées par les serveurs DNS ; si c’était le cas, cela créerait certainement une surcharge. Vos informations sont donc temporairement stockées dans un cache. Une fois ce cache actualisé par tous les serveurs, votre site Web est à nouveau à jour sur tous les serveurs.

Le rôle du serveur de noms

Le serveur de noms, un autre facteur pertinent, influe sur la propagation DNS. Il est responsable de la résolution de noms et assure la liaison entre votre domaine (un terme facile à retenir et une terminaison, c’est-à-dire « exemple.fr ») et votre adresse IP (une combinaison de chiffres). Ainsi, les serveurs de noms peuvent également être appelés « serveurs DNS ». Dès qu’un visiteur accède à votre site Web, le serveur de noms établit une connexion directe avec votre véritable adresse IP. Si vous adaptez ou modifiez votre serveur DNS, il est possible que vous deviez attendre un certain temps pour que les mises à jour correspondantes soient appliquées partout.

Zone DNS et valeur TTL

La zone DNS désigne le niveau organisationnel du DNS. Celui-ci vous permet de mieux regrouper vos différents domaines, mais aussi de les retrouver plus rapidement. Votre zone DNS comprend au moins un domaine et peut également s’appliquer à d’autres sous-domaines.

Dans le cadre de la propagation DNS, la valeur TTL est essentielle. TTL est l’abréviation de « Time To Live ». La valeur TTL détermine la durée de stockage temporaire des paramètres et le moment de l’actualisation. Ainsi, si votre valeur TTL est de 24 heures, vos modifications prennent effet sous un jour. Il est possible de réduire ce délai en adaptant la valeur TTL. Cette adaptation doit toutefois intervenir avant la mise à jour, car elle relève également de la propagation DNS et ne peut donc être effective qu’après un certain temps.

Conseil

Créez votre propre infrastructure Cloud avec IONOS. Le serveur Cloud proposé par IONOS est polyvalent et offre un rapport qualité-prix tout bonnement imbattable. Grâce à nos nombreuses offres tarifaires, vous êtes sûr de trouver la formule correspondant à vos besoins.

Durée de propagation DNS : le rôle du FAI

Votre fournisseur d’accès à Internet (ou FAI) détermine également la durée de votre propagation DNS. Localement, celui-ci assure le stockage temporaire de vos données DNS afin d’accélérer la navigation, mais aussi de réduire le trafic de données. Ses méthodes peuvent toutefois avoir un effet négatif sur votre propagation DNS. Il arrive également que certains FAI ne tiennent pas compte de vos paramètres TTL et ne procèdent à la mise à jour de votre site Web qu’après plusieurs heures, voire jours.

Emplacement du serveur

L’emplacement du serveur a son rôle à jouer dans la propagation DNS. Si vos modifications sont rapidement effectives dans votre environnement ou sur vos serveurs DNS secondaires, celles-ci peuvent mettre plus longtemps à atteindre l’autre bout du monde. Cela tient aussi au fait que les différents serveurs « s’informent » de ces changements les uns après les autres. Comme nous l’avons déjà dit, les mises à jour ne sont pas perpétuelles et s’effectuent uniquement à certains intervalles de temps ; dans certains cas, il est donc nécessaire de patienter avant la mise en œuvre effective, définitive et généralisée d’une modification.

Durée de la propagation DNS

Combien de temps prend réellement une propagation DNS ? Cette réponse dépend des facteurs déjà cités et cette durée peut varier considérablement. Il suffit généralement de quelques heures aux serveurs locaux pour accepter les modifications. Une période beaucoup plus longue peut toutefois s’écouler avant que tous les serveurs de noms du monde entier soient informés des modifications et les appliquent. Selon votre fournisseur et vos paramètres, un délai compris entre 12 et 48 heures n’a rien d’anormal. Toutefois, il n’est pas exclu d’avoir à patienter plus de 72 heures pour un déploiement mondial. Si vous planifiez une modification ou un changement, pensez donc à prévoir votre temps de propagation DNS.

Quelques solutions pour limiter la propagation DNS

Dans certaines circonstances, la propagation DNS peut être source de désagréments ; pour autant, il est malheureusement impossible de l’éviter totalement. Toutefois, il est possible de réduire au maximum sa durée, ou tout au moins de contourner les problèmes qui y sont associés. Votre site Web peut alors rapidement prendre en compte ces modifications et redevenir accessible partout dans le monde.

Tant que vous ne modifiez pas votre serveur de noms, votre propagation DNS peut rester la plus faible possible ; il suffit de définir la valeur TTL de votre enregistrement A au minimum sur les pages de votre serveur actuel (elle peut varier selon votre fournisseur). Après trente minutes, vous pouvez changer de serveur de noms pour votre domaine. Partout où la propagation DNS est terminée, votre domaine renvoie à votre nouveau serveur. Aux emplacements où les changements n’ont pas été appliqués, votre domaine renvoie toujours à votre ancien serveur, mais il affiche la version actualisée de votre site Web.

Si vous avez déjà effectué ce transfert vers un nouveau serveur de noms, Google vous propose un outil DNS permettant d’afficher la version mise à jour de votre site Web. Consultez la page de la plateforme correspondante pour prendre connaissance des étapes exactes à suivre. Commencez par vider le cache de votre navigateur, puis votre cache DNS. La version actuelle de votre site Web doit alors s’afficher.

Vérification de la propagation DNS

Il est toutefois impossible de savoir exactement quand la propagation DNS d’un site est achevée sur l’ensemble de la zone concernée. Dans votre environnement, la version actuelle du site peut déjà être enregistrée, mais il est possible qu’une version plus ancienne soit toujours stockée sur les serveurs à l’étranger. Heureusement, différentes solutions existent pour vérifier la propagation DNS et contrôler les enregistrements DNS déposés. Par défaut, la norme préinstallée pour Windows, macOS et Linux comprend par exemple nslookup. Cet outil peut vous aider en cas de problème avec la résolution de noms et affiche la version en cours d’utilisation par tous les serveurs concernés. Le test ping et la détermination d’itinéraire sont des solutions alternatives qui fonctionnent de manière similaire.

D’autres vérificateurs DNS externes sont capables de tester votre propagation DNS en s’adressant à des serveurs sélectionnés de manière aléatoire et en leur demandant vos informations DNS. Comme il existe des serveurs dans le monde entier, vous ne pouvez jamais être complètement sûr du caractère effectif de votre propagation DNS sur tous ceux-ci, mais ces solutions peuvent au moins vous fournir un bon point de repère. Les fournisseurs les plus populaires en la matière sont whatsmydns ou Google, qui propose une vérification DNS directement depuis sa boîte à outils.

En résumé : la propagation DNS doit toujours être prise en compte

Si vous transférez un serveur vers un autre ou apportez d’importantes modifications à votre système de noms de domaine, gardez toujours à l’esprit la propagation DNS. Cette problématique est particulièrement importante lorsque le facteur temps entre en jeu, par exemple quand l’ancien serveur DNS ne répond pas ou que vous êtes victime de DNS spoofing, de DNS hijacking ou de DNS leak. Si quelques solutions permettent d’accélérer la propagation DNS, il faut toujours attendre un certain temps avant que chaque serveur soit réellement à jour partout dans le monde.

Conseil

Si vous voulez opter pour la meilleure protection pour votre domaine, Domain Guard vous est proposé par IONOS et offre de nombreuses fonctionnalités de sécurité ; votre site Web est donc protégé contre les accès non autorisés. Vous pouvez facilement intégrer Domain Guard à tous vos domaines.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !