Cloud privé : plus de contrôle et de sécurité pour les entreprises

Un Cloud privé fournit des services de Cloud computing aux utilisateurs autorisés via Internet ou un réseau interne. Puisqu’il ne peut être utilisé que par un groupe d’utilisateurs clairement défini, le Cloud privé est aussi appelé Cloud d’entreprise ou encore Cloud interne. Les utilisateurs d’un Cloud privé bénéficient des avantages du Cloud computing, tels que l’évolutivité ou la flexibilité, mais profitent aussi d’options supplémentaires de contrôle et de personnalisation.

Backup Cloud IONOS

Finies les interruptions d'activité coûteuses ! Sauvegardez facilement les données de votre entreprise et bénéficiez d'un conseiller personnel.

Simple
Sûr
Intégré

Cloud privé : définition

L’accès aux services informatiques d’un Cloud privé n’est pas public, mais uniquement réservé à certains utilisateurs ou à une entité prédéfinie. Pour cela, et contrairement au Cloud public, le fournisseur correspondant apporte des ressources dédiées. L’accès se fait via Internet ou bien via un réseau privé.

Les services d’un Cloud privé sont habituellement spécialement conçus pour répondre aux besoins des entreprises. Ces dernières ont le choix entre héberger directement l’infrastructure du Cloud privé sur le site même de l’entreprise ou bien dans le centre de données d’un fournisseur de services, assurant ainsi un niveau de sécurité bien supérieur. Les différents composants et services sont adaptés à chaque entreprise : ordinateurs, stockage et exploitation du réseau peuvent en effet être adaptés individuellement.

Comment fonctionne un Cloud privé ?

La base technique d’un Cloud privé est la virtualisation. Les stratégies modernes de virtualisation permettent de dissocier les services et les ressources informatiques des dispositifs physiques. Les applications n’ont plus besoin d’être exécutées localement sur des terminaux ou des serveurs, mais peuvent être rendues disponibles virtuellement dans un Cloud.

Le Cloud privé est une solution optimale pour les entreprises qui doivent se conformer à des réglementations strictes en matière de sécurité et de traitement des données. Comparé au Cloud public, le Cloud privé offre non seulement un niveau de sécurité et de contrôle nettement plus élevé, mais il se caractérise aussi par une utilisation plus flexible, car les services sont dimensionnés en fonction des besoins individuels de l’entreprise, ce qui permet bien souvent un mode de travail plus efficace.

Les utilisateurs autorisés peuvent accéder à l’application du Cloud privé via l’intranet de l’entreprise ou via un réseau privé virtuel (VPN). Pour cela, les utilisateurs disposent généralement des droits nécessaires pour s’authentifier auprès des services du Cloud. En règle générale, l’accès externe à un Cloud privé est sécurisé par un pare-feu. Plus simplement, le pare-feu protège les ordinateurs individuels ou l’ensemble d’un réseau informatique contre tout accès externe non autorisé.

Les différents types de Cloud privé

Le Cloud privé peut être catégorisé en 4 types différents :

  • Le Cloud privé interne : l’entreprise exploite elle-même l’infrastructure informatique de ses services de Cloud.
  • Le Cloud privé géré : l’infrastructure informatique du Cloud est hébergée en interne, mais gérée par un fournisseur externe. Les entreprises peuvent ainsi profiter de la flexibilité et de la personnalisation du Cloud privé, dont les fonctions sont adaptées aux besoins du client par le fournisseur. Cela augmente l’efficacité et les entreprises ont toujours un interlocuteur fiable pour toutes les questions relatives au Cloud.
  • Le Cloud privé hébergé : le cloud privé hébergé est situé dans un centre de données externe d’un fournisseur de services de Cloud. Ce fournisseur gère le Cloud pour le compte de l’entreprise concernée et met les applications correspondantes à la disposition des utilisateurs.
  • Le Cloud privé communautaire : le Cloud privé communautaire est une forme bien particulière de Cloud privé. Il permet en effet à plusieurs entreprises d’accéder à un Cloud privé partagé. Les entreprises proviennent généralement du même secteur ou font partie d’un même groupe. C’est pourquoi le Cloud privé communautaire est aussi nommé Cloud privé pour un secteur d’activité.

L’établissement d’un Cloud privé nécessite un savoir-faire technique étendu et coûte souvent beaucoup de temps et d’argent aux sociétés. Pour la plupart des petites et moyennes entreprises, tout cela n’est généralement disponible que sous une forme très limitée ; ainsi le développement d’un Cloud privé peut se révéler être un véritable défi. Dans de tels cas, le Cloud privé géré ou hébergé est le choix le moins cher pour ces entreprises.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un Cloud privé ?

Les entreprises profitent des nombreux avantages du Cloud computing sans pour autant perdre le contrôle de leurs propres données lorsqu’elles utilisent un Cloud privé. Contrairement aux structures informatiques classiques, le Cloud computing est un système compact qui permet d’exploiter des solutions informatiques complètes de manière plus rentable et plus efficace.

Avantages

  • Personnalisation : les applications Cloud sont personnalisées en fonction des besoins individuels de l’entreprise.
  • Capacités de l’infrastructure : augmentation de la capacité de l’infrastructure pour des besoins de calcul et de stockage importants.
  • Plus de sécurité : les risques de sécurité sont minimisés grâce à l’exploitation séparée du Cloud privé.
  • Fonctionnalités du Cloud : les utilisateurs ont un accès exclusif aux performances et à la bande passante du Cloud. Il ne faut donc pas s’attendre à des restrictions dues à l’utilisation simultanée par des tiers.

Inconvénients :

  • Frais généraux de gestion : avec les solutions de Cloud privé hébergées en interne, le département informatique doit prendre la responsabilité et gérer le Cloud privé. Pour les solutions externes, les offres de Cloud privé sont généralement plus chères qu’un Cloud public (voir ci-dessous).
  • Aucune réduction des coûts : l’exploitation d’un Cloud privé entraîne des coûts de personnel, d’administration et de maintenance comparables à ceux des centres de données traditionnels.

Cloud privé vs. Cloud public

Fondamentalement, il n’existe que quelques différences techniques entre le Cloud privé et le Cloud public. Néanmoins, les deux formes de Cloud computing diffèrent sur certains points essentiels. En principe, les services du Cloud public sont accessibles à tous : bien que les utilisateurs individuels agissent également indépendamment les uns des autres, ils utilisent généralement tous le même pool de ressources. Le Cloud privé n’accorde lui l’accès aux services du Cloud qu’aux utilisateurs autorisés et prédéfinis : les ressources ne sont donc pas partagées. De plus, dans un Cloud privé, les capacités informatiques, de stockage et de réseau peuvent être adaptées aux besoins de l’entreprise. Un Cloud public ne peut généralement pas être adapté avec autant de précision à un client individuel. Cependant, le Cloud public offre aussi des avantages non négligeables :

  • Flexibilité, car le Cloud est accessible depuis n’importe quel endroit simplement via l’Internet public.
  • Diminution des coûts de personnel, car l’exploitation et la maintenance des ressources informatiques ne sont alors plus nécessaires.
  • Pas de frais d’investissement pour le matériel du serveur.
  • Paiement basé sur la consommation réelle.
  • Concentration sur le cœur de métier.
  • Gestion professionnelle de la sécurité par le fournisseur.
  • Les mises à jour sont directement installées par le fournisseur.

Le Cloud dit hybride combine les avantages du Cloud privé et du Cloud public en un seul et même modèle de Cloud. Le Cloud hybride offre une flexibilité comparable et des coûts réduits à ceux du Cloud public, mais répond également aux besoins de sécurité et de protection des données des entreprises, car certains services ne peuvent être utilisés qu’en interne comme dans un Cloud privé. Les entreprises bénéficient ainsi d’économies de coûts, restent flexibles et peuvent toujours stocker en toute sécurité des données sensibles en interne.

Pourquoi utiliser un Cloud privé ?

Avec un Cloud privé, vous pouvez organiser, gérer, déployer et exploiter les services informatiques de manière plus flexible. Les entreprises, en particulier, peuvent utiliser un Cloud privé pour récupérer et analyser les informations plus rapidement et ainsi prendre des décisions de manière plus efficace. Parmi les autres avantages, mentionnons la capacité de développer et de déployer plus rapidement de nouvelles fonctions et d’étendre ou de réduire votre activité en fonction des besoins. Contrairement aux autres solutions de Cloud computing, vous seul avez accès au Cloud privé, ce qui permet une meilleure sécurité des données.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !