Le multi-Cloud : l’infrastructure Cloud selon vos besoins

Sans le Cloud Computing, le travail est difficilement imaginable dans de nombreuses entreprises aujourd’hui, et même les utilisateurs privés externalisent de plus en plus de services dans le Cloud. Les avantages sont évidents : vous économisez non seulement les coûts de maintenance, d’espace de stockage et de puissance de calcul, mais vous vous assurez également de ne pas perdre des données importantes en cas de problème. Afin de répondre aux différentes exigences de performance et de sécurité des données de certains services, plusieurs services Cloud peuvent être combinés dans une infrastructure multi-Cloud.

Essayez gratuitement le serveur Cloud avec IONOS

Testez notre serveur Cloud gratuitement - Testez votre serveur Cloud chez IONOS pendant 30 jours !

REST API
Trafic illimité
Virtualisation VMware

Qu’est-ce que le multi-Cloud ?

La première question qui se pose est de savoir ce que recouvre le terme de multi-Cloud. Le multi-Cloud en tant que tel n’existe pas vraiment. Ce concept décrit plutôt la pratique qui consiste à utiliser simultanément plusieurs variantes de Cloud provenant éventuellement de différents fournisseurs. Une infrastructure multi-Cloud comprend donc au moins deux Cloud différents. Il peut par exemple s’agir d’un Cloud privé et d’un Cloud public ou bien de plusieurs Cloud du même type.

Cette approche se fonde sur le fait que les services Cloud de différents fournisseurs couvrent des besoins d’utilisation différents. Alors que la solution A peut offrir un grand espace de stockage et une puissance de calcul rapide, la solution B marque des points en matière de sécurité des données. Avec une stratégie multi-Cloud, vous n’avez pas à choisir entre les deux options, mais vous pouvez choisir le Cloud le plus approprié pour différentes tâches et, en fin de compte, gérer tous les services dans une seule structure organisationnelle.

Cette flexibilité peut non seulement avoir un effet positif sur la puissance de calcul, mais peut également minimiser le risque de dommages (économiques pour les entreprises) dus à des pannes de serveur ou à des pertes de données. Toutefois, les services doivent être coordonnés dans le cadre d’un management multi-Cloud globale afin d’éviter que les applications ou certaines de leurs fonctions ne se bloquent les unes les autres. Il faut veiller à tout moment au bon fonctionnement de l’échange d’informations ou de données entre les différentes plateformes Cloud.

Note

Il ne faut pas confondre le multi-Cloud avec un Cloud hybride. Alors qu’une solution multi-Cloud utilise différents types de Cloud en parallèle, le Cloud hybride est lui une combinaison de Cloud public et de centre de données interne ou de Cloud privé (exploité en externe) géré dans un système commun. Cette solution est principalement utilisée par les entreprises qui travaillent avec des données sensibles et qui ont donc des exigences élevées en matière de sécurité des données. Par contre, un Cloud hybride peut certainement faire partie d’une infrastructure multi-Cloud.

Quand une infrastructure multi-Cloud est-elle utile ?

La manière dont les différents services Cloud sont utilisés n’est pas fixée par une définition. À proprement parler, tout utilisateur privé qui possède à la fois un compte Google et un compte Microsoft travaille déjà avec le multi-Cloud. Mais bien entendu, ce n’est pas l’utilisation quotidienne de l’Internet des objets qui pose problème.

Le système du multi-Cloud est principalement destiné aux utilisateurs qui exploitent des serveurs Cloud internes ou externes et qui souhaitent élargir la gamme de services en ajoutant certains composants que le fournisseur respectif ne propose pas ou qui ne peuvent pas être facilement mis en œuvre en interne. En raison de la configuration et de l’administration relativement complexes d’une infrastructure multi-Cloud, elle convient principalement aux entreprises qui ont déjà mis en place une infrastructure informatique interne et qui réussissent à la gérer elles-mêmes.

Conseil

Si vous n’avez pas besoin du multi-Cloud, mais que vous souhaitez vous orienter vers le Cloud Computing avec un seul fournisseur, alors IONOS peut vous aider. Configurez ainsi un serveur Cloud de la manière la plus pratique pour vous.

Lorsque ces conditions sont présentes, de nombreuses raisons justifient le passage à une infrastructure multi-Cloud :

  • Optimisation de l’infrastructure informatique : vous pouvez profiter d’un large éventail de fournisseurs de Cloud computing pour optimiser la puissance de traitement, l’espace de stockage et la maintenance de votre infrastructure informatique.
  • Support logiciel optimal : si vous utilisez plusieurs services adaptés aux systèmes de différents fournisseurs (par exemple des applications optimisées pour les systèmes Amazon, Google ou Microsoft), le multi-Cloud vous offre la possibilité d’exécuter chacun d’eux dans des conditions optimales.
  • Sécurité des données : si vous travaillez avec des données sensibles, vous pouvez les gérer séparément des autres processus sur des serveurs qui répondent à vos exigences en matière de sécurité.
  • Prévenir les situations d’urgence : en répartissant les données et les processus sur plusieurs Cloud, vous réduisez le risque que votre entreprise ne puisse pas fonctionner ou ne perde des données précieuses en cas de défaillance d’un serveur.

Résumé des avantages et des inconvénients du multi-Cloud

Certains des avantages et des inconvénients du multi-Cloud sont déjà clairement apparus dans les explications précédentes. Pour une meilleure vue d’ensemble, les points les plus importants sont à nouveau résumés ci-dessous :

Avantages Inconvénients
Flexibilité dans la gestion des ressources de l’entreprise Complexité accrue de l’infrastructure Cloud car il faut gérer un plus grand nombre de modèles différents
Extension facile de l’infrastructure Cloud existante Problèmes potentiels de transfert de données et de communication entre les différents fournisseurs de services Cloud
Réduction des risques de défaillance des serveurs et de perte de données  
Utilisation optimale des services en ligne nécessaires à l'entreprise  

Nom de domaine en .alsace
Renforcez votre présence en ligne
locale avec le .alsace

9 € HT la 1ère année (10,80 € TTC), puis 60 € HT/an (72 € TTC)
.fr
1 € HT la 1ère année
puis 10 € HT/an
.alsace
9 € HT la 1ère année
puis 60 € HT/an
.com
1 € HT la 1ère année
puis 10 € HT/an
.org
1 € HT la 1ère année
puis 15 € HT/an