WordPress : le CMS pour tous les sites

Pendant longtemps, le CMS gratuit WordPress a été principalement considéré comme un logiciel de blogging, et il est en effet resté le CMS de prédilection des blogueurs. Une comparaison des fonctionnalités de WordPress avec celles d’autres grands systèmes de gestion de contenu tels queTYPO3, Joomla! ou Drupal montre cependant que le spectre de fonctions du CMS WordPress a considérablement augmenté. Bien qu’il soit encore largement prédestiné à la création et à l’administration d’un blog sur le Web, le système de gestion de contenu peut maintenant être utilisé pour mettre en place des pages d’entreprise, des portails d’informations et même des boutiques en ligne.

Hébergement Managed WordPress avec 1&1 IONOS !

Lancez votre site Web et bénéficiez d'une plateforme optimisée et de la version la plus récente et la plus sûre de WordPress !

Domaine inclus
Certificat SSL
Assistance 24/7

Qu’est-ce que WordPress ?

Sur la base du moteur de blog Web b2/cafelog, Matthew Mullenweg et Mike Little ont développé le logiciel de blog WordPress en 2003. Plus tard, le créateur de b2 Michel Valdrighi a rejoint le groupe de développement, de sorte que WordPress a pu être déclaré comme successeur officiel de b2 peu après la sortie de la première version stable le 3 janvier 2004. Dans les années qui ont suivi, l’équipe a travaillé méticuleusement à la poursuite du développement du logiciel libre sous licence GPL, ce qui a permis d’étendre continuellement la gamme des fonctions. L’application pour les blogueurs a ainsi été progressivement transformée en un système de gestion de contenu à part entière, WordPress a même remporté le prix Open Source CMS Award dans la catégorie « Overall Best Open Source CMS » en 2009.

WordPress possède une structure modulaire, dans laquelle les modules individuels sont écrits dans le langage de programmation PHP. Il faut faire la distinction entre les modules de base, qui constituent le cadre de départ pour l’installation du logiciel, et les modules supplémentaires (plugins, thèmes), qui étendent le CMS avec de nouvelles fonctions ou mises en page. WordPress fournit un système de gestion de base de données relationnelle pour le traitement des données, dans lequel les développeurs recommandent alors l’utilisation de MySQL ou MariaDB. Vous trouverez de plus amples informations sur le sujet « qu’est-ce que WordPress ? » dans l’article sur les termes WordPress les plus importants.

Note

Depuis 2005, la société Automattic, que Matt Mullenberg a fondée avec d’autres développeurs, coordonne le développement ultérieur de WordPress. L’entreprise offre également divers services complémentaires pour le CMS. Avec wordpress.com, un service d’hébergement de projets WordPress fait partie du portfolio, qui peut être utilisé soit gratuitement (version de base), soit avec des abonnements payants (versions avec des fonctionnalités supplémentaires).

Pour qui WordPress comme CMS est-il adapté ?

Au fil des années, WordPress s’est peu à peu transformé en un véritable CMS polyvalent, qui est également recommandé pour les débutants malgré sa sophistication désormais plus élevée. Ceux qui veulent créer une application Web avec WordPress n’ont pas besoin de connaissances approfondies en HTML, CSS et JavaScript. Les éléments fonctionnels ainsi que le design et le contenu peuvent être implémentés et adaptés via l’interface intuitive du Backend WordPress sans avoir à écrire votre propre code. Le logiciel CMS génère ce code automatiquement en arrière-plan.

Grâce à la gestion des utilisateurs intégrée, le travail en équipe sur le projet devient également un jeu d’enfant : les rôles des utilisateurs sont définissables individuellement et l’on peut donc déterminer quels utilisateurs ont quels droits dans le back-end. Par exemple, certains ont des options d’édition illimitées, d’autres ne peuvent modifier que les contributions et commentaires. WordPress fournit même six rôles utilisateur standards prédéfinis pour vous aider à démarrer :

  • Super Admin : l’utilisateur a tous les droits et peut effectuer n’importe quels changements (projets multi sites tels que les sites Internet multilingues).
  • Administrateur : l’utilisateur possède tous les droits et peut effectuer toutes les modifications (site Wordpress unique).
  • Éditeur : l’utilisateur peut gérer tout le contenu de n’importe quelle page WordPress.
  • Auteur : les utilisateurs peuvent créer, modifier, supprimer et publier leurs propres messages et télécharger des fichiers.
  • Contributeur : l’utilisateur peut créer, modifier et supprimer des messages.
  • Abonné : les utilisateurs enregistrés peuvent commenter les messages et voir leur profil dans le back-end.

Scénarios de déploiement : qu’est-ce qui est possible avec WordPress ?

Le logiciel WordPress se base sur une utilisation relativement simple. Aucune expérience en PHP ou en HTML n’est exigée et les amateurs disposent de nombreux outils pour les aider dans la création et dans la gestion de leur site sous WordPress. Voici un aperçu de quelques fonctions de base :

  • Les articles sont rédigés avec l’éditeur de texte WYSIWYG qui se rapproche à bien des égards du logiciel Word de Microsoft.
  • Les images, les vidéos et les prises de son sont téléchargeables via une médiathèque.
  • La rédaction de contenus est gérée par des droits d’accès (administrateur, rédacteur, auteur, contributeur).
  • Une option permet aux visiteurs du site de se créer un compte afin de contribuer au site, par exemple en rédigeant des commentaires.
  • Les internautes peuvent s’abonner au site Internet grâce à l’option News-Feed.
  • Le front-end (ce que les utilisateurs voient) et le back-end (le tableau de bord visible par les administrateurs et les rédacteurs du site) sont tous les deux adaptés aux terminaux mobiles.

Grâce à des extensions appropriées, le système de gestion de contenu est également adapté à la création de sites Web communautaires avec des fonctionnalités de forum et de médias sociaux évolués ainsi qu’à l’exploitation de votre propre boutique en ligne. Les sites renommés qui sont réalisés avec WordPress sont notamment ceux du New York Times Company, Le Monde, TED, Groupon ainsi que le site du Centre Pompidou. Il existe des fonctionnalités spécifiques adaptées à certains types de sites Internet et de domaines que vous pouvez intégrer facilement à votre site Internet.

Conseil

WordPress est aussi très intéressant pour divers projets Web car le CMS fournit un support de grande qualité pour l’optimisation sur les moteurs de recherche. Vous pouvez découvrir exactement à quoi ressemble ce support et quels plugins y jouent un rôle important dans notre article sur les astuces pour améliorer votre référencement avec WordPress.

Aperçu des fonctionnalités de WordPress

Le logiciel WordPress se base sur une utilisation relativement simple. Aucune expérience en PHP ou en HTML n’est exigée et les novices disposent de nombreux outils pour les aider dans la création et dans la gestion de leur site sous WordPress. Voici un aperçu de quelques fonctions de base :

  • Les articles sont rédigés avec l’éditeur de texte WYSIWYG qui se rapproche à bien des égards du logiciel Word de Microsoft.
  • Les images, les vidéos et les prises de son sont téléchargeables via une médiathèque.
  • Différents rôles personnalisables sont disponibles pour éditer le projet.
  • En option, vous autorisez vos visiteurs à créer leur propre compte pour l’utilisation de votre site Web (par exemple, si seuls les utilisateurs enregistrés sont autorisés à commenter les contributions).
  • Les utilisateurs du site peuvent également s’abonner aux contributions de votre projet WordPress via des fils d’actualités.
  • Le front-end (ce que les utilisateurs voient) et le back-end (le tableau de bord visible par les administrateurs et les éditeurs du site) sont tous les deux adaptés aux terminaux mobiles.

Bien que les fonctionnalités énumérées soient déjà disponibles dans l’installation standard du système de gestion de contenu, WordPress peut être étendu comme mentionné. Une distinction doit être faite entre les plugins et les thèmes. Alors que les premiers ajoutent des éléments fonctionnels supplémentaires au CMS, les seconds modifient la mise en page et l’apparence du front-end et du back-end de votre projet WordPress.

WordPress : le CMS qui comporte une large palette de plugins

WordPress présente, en comparaison avec d’autres CMS, une pléthore de plugins (add-ons) créées par une communauté d’envergure dont WordPress dispose. Il existe déjà plus de 54 700 extensions et la tendance est à la hausse. Voici une liste des plugins les plus en vogue que vous pouvez intégrer gratuitement à votre site sur la page officielle de WordPress France :

  • Jetpack : vous disposez, grâce à cette extension, de plus de 30 outils différents pour optimiser votre site WordPress et pour faciliter sa gestion. Vous pouvez par exemple consulter les statistiques de vos visiteurs et recevoir des conseils pour augmenter votre audience.
  • Wordfence Security : bien que la version standard de WordPress soit considérée comme sûre, cette extension améliore la sécurité de votre site face aux cybercriminels et aux logiciels malveillants.
  • WP-DB-Backup : ce programme vous aide à créer rapidement des copies de sauvegarde de votre base de données.
  • NextGen Gallery : gérez vos images, créez des galeries, des photos et des graphiques en filigrane.
  • WooCommerce : ce plugin est destiné aux boutiques en ligne. Il met à disposition une grande palette de fonctionnalités pour faire de votre site un portail d’e-commerce.
Conseil

Vous trouverez de plus amples informations sur les extensions et une liste des meilleurs plugins gratuits et payants dans notre article sur les meilleurs plugins WordPress.

Les plugins WordPress pour le SEO

En ce qui concerne l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), la version de base de WordPress est déjà bien fournie. Néanmoins, vous pouvez améliorer votre référencement grâce à diverses extensions et plugins :

  • Yoast SEO : cette extension est très en vogue et contient plusieurs outils SEO utiles tels que l’analyse des pages ou l’optimisation des éléments méta et des liens. Elle permet également d’intégrer des boutons pour les réseaux sociaux.
  • All-in-One SEO Pack : il est possible de relier ce plugin SEO à WooCommerce (voir plus haut).
  • Google XML Sitemaps : cet outil crée des plans de sites qui permettent aux moteurs de recherche de mieux indexer les sites Internet.
  • W3 Total Cache : ce plugin est assez complexe mais il optimise la performance de votre site.
  • Broken Link Checker : cette extension analyse les liens inactifs de votre site Internet et propose des solutions en fonction.

De nouveaux thèmes pour vos sites WordPress

Au-delà du nombre impressionnant des extensions existantes, il existe une offre importante de thèmes WordPress. Ces thèmes, aussi nommés Templates, déterminent le design d’un site Internet et axent sa fonction principale, soit un blog, une boutique en ligne, un portail d’informations…  Ainsi, vous pouvez adapter votre page aux exigences du domaine. Il est également possible de créer un site Internet accessible à tous (notamment aux séniors et aux handicapés), vous avez pour cela un certain nombre de thèmes à disposition.

La liste des thèmes gratuits et payants ne manquent pas sur la page officielle de WordPress. Vous trouverez d’autres exemples et modèles sur le site de GitHub. Néanmoins, le site qui dispose du plus grand choix est Themeforest où plus de 11 500 thèmes WordPress sont présentés.

Cette offre de thèmes et d’extensions cachent cependant des risques de sécurité. En effet, alors que ces programmes étaient auparavant strictement proposés par des développeurs professionnels, de nouveaux acteurs sont arrivés. La plupart de ces extensions n’est aujourd’hui ni entretenue ni protégée des dangers éventuels. Pour contrer ces défaillances, il est conseillé de mettre régulièrement à jour vos outils pour ne pas avoir à faire à de mauvaises surprises.

WordPress pour votre site Web : voici comment fonctionne l’installation

WordPress rend son utilisation aussi facile que possible pour les utilisateurs de plusieurs façons. Cela commence dès l’installation, qui ne prend que quelques minutes. Avant cela, il est toutefois nécessaire de rassembler les conditions préalables requises, c’est à dire les exigences en matière de logiciels et de matériel qui sont par ailleurs très faibles. Vous avez tout d’abord besoin de l’espace Web sur lequel vous hébergez et gérez le CMS et le contenu de votre projet Internet. Vous devez donc apporter suffisamment de mémoire et de ressources informatiques (RAM, CPU) pour assurer le bon fonctionnement en temps réel du site Web. Si ce dernier doit être disponible en ligne, vous avez également besoin d’une adresse de domaine appropriée, que vous lierez à votre projet WordPress pendant l’installation ou la configuration.

Votre propre domaine .fr !

Démarquez-vous avec un nom de domaine unique et une adresse email personnalisée !

Simple
Sécurisé
Assistance 24/7

D’autres logiciels nécessaires en plus du CMS WordPress, que vous pouvez télécharger directement sur la page d'accueil officielle, sont les versions actuelles de PHP et MySQL (ou MariaDB) ainsi qu’un serveur Web qui les supporte. Selon l’équipe de développement, Apache et NGINX sont les serveurs les plus robustes et les plus puissants pour le fonctionnement de WordPress, c’est pourquoi vous devriez certainement choisir l’une des deux solutions. Une fois le serveur Web de votre choix opérationnel, vous pouvez installer WordPress sur votre espace Web via FTP (l’installation locale est bien entendu également possible). Ensuite, configurez le CMS étape par étape selon vos envies et vos besoins.

WordPress : opter pour un hébergement géré (managed) ou son propre hébergement dédié ?

Comme pour tout site Web, une page WordPress soulève également la question de savoir où vous l’hébergez. Lorsque vous l’hébergez sur votre propre serveur, par exemple localement sur votre ordinateur (à des fins de test), vous avez un contrôle maximal sur vos données, mais vous devez également vous charger de l’installation et de la maintenance de tout le matériel et des logiciels. Le propre hébergement dédié est donc recommandé pour les utilisateurs plus expérimentés qui savent comment faire fonctionner un serveur et surtout disposent des ressources nécessaires.

L’alternative à ce type d’hébergement consiste à louer un environnement d’hébergement auprès d’un fournisseur. Si vous choisissez cette option, vous n’avez pas à vous soucier de la configuration ou de la maintenance du serveur. En outre, la plupart des hébergeurs proposent des packs d’installation prêts à l’emploi pour les applications Web les plus importantes, qui peuvent être utilisés pour installer des CMS tels que WordPress, y compris le serveur Web et la base de données en quelques clics seulement. Vous pouvez également réserver l’hébergement Managed de 1&1 IONOS qui comporte des services supplémentaires tels que une adresse de domaine, des boîtes email, un certificat SSL ou encore un support 24 heures sur 24.

Le développeur WordPress Automattic offre également son propre service d’hébergement « Managed ». Pour utiliser ce service, inscrivez-vous sur wordpress.com. Lors de l’inscription, vous avez le choix entre :

  • l’utilisation gratuite du logiciel (fonctionnalité très limitée, peu d’espace Web, votre site est un sous-domaine de WordPress, par exemple : website-xyz.wordpress.com)
  • et plusieurs variantes payantes (avec un domaine propre, de nombreuses fonctions supplémentaires et une capacité de stockage supérieure).

Hébergement Managed WordPress avec 1&1 IONOS !

Lancez votre site Web et bénéficiez d'une plateforme optimisée et de la version la plus récente et la plus sûre de WordPress !

Domaine inclus
Certificat SSL
Assistance 24/7

Conclusion : forces et faiblesses de WordPress

D’autres inconvénients sont les possibilités limitées de distribution des utilisateurs et des droits et la mise en œuvre relativement compliquée pour un site Web multilingue. Les fonctions manquantes peuvent être complétées par des extensions, mais pour l’implémentation de sites Web très complexes, vous devez généralement effectuer de nombreuses installations de plugins : c’est l’un des principaux inconvénients de WordPress.

Dans l’ensemble, cependant, les avantages l’emportent sur les faiblesses. Ce n’est pas sans raison que WordPress garde sa position de leader par rapport à la concurrence : au niveau international, c’est de loin le CMS le plus utilisé. Si vous utilisez WordPress comme CMS, vous bénéficierez de cette popularité, car la grande communauté active fournit non seulement une immense quantité de plugins et de thèmes, mais vous aide aussi rapidement si vous avez des questions et difficultés. Vous bénéficiez également de mises à jour régulières du système. Et si jamais vous avez besoin d’une aide professionnelle, vous pouvez profiter du soutien de divers fournisseurs de services externes spécialisés dans le support WordPress.

Un autre avantage indéniable du leader du marché des CMS est sa prise en main rapide et facile en particulier pour les novices dans ce domaine. Grâce à l’éditeur WYSIWYG, la fonction glisser-déposer, une médiathèque pratique et d’autres fonctions utiles, vous pouvez obtenir des résultats remarquables pour la conception Web et cela même sans connaissance en HTML.

Avantages de WordPress

Inconvénients de WordPress

✔ Open source

✘ Risques de sécurité du fait des plugins

✔ gratuit

✘ Cible populaire des cybercriminels

✔ Fonctions SEO de grande qualité

✘ Possibilités limitées de répartition des utilisateurs et des droits

✔ Prise en main rapide et facile

✘ Mises à jour régulières pour WordPress et plugins nécessaires

✔ Grande communauté active

✘ Mise en œuvre compliquée de projets multilingues

✔ Modulable et multiusage

 

✔ Grande performance grâce à un code de programmation minimaliste

 

✔ Très extensible