Créer un site WordPress en 10 étapes !

De nos jours, aucun entrepreneur ne peut se permettre de rester sans site Internet. Mais comment procéder si l’on n’a pas les compétences nécessaires en programmation ? Recourir à un système de gestion de contenu (CMS en abrégé) est une bonne solution. Une fois installé, vous pouvez créer, concevoir et gérer un site Web sans connaissance approfondie du HTML. WordPress est l’un des CMS les plus populaires. Voici un tutoriel pour créer un site Web avec WordPress pas à pas, afin de bénéficier vous aussi des avantages de ce CMS.

Hébergement Managed WordPress avec 1&1 IONOS !

Pour un WordPress plus rapide, plus simple et plus sûr à partir de seulement 1€ HT/mois !

Domaine inclus
Certificat SSL
Assistance 24/7

Checklist pour créer un site WordPress

Afin de créer un site avec WordPress, un certain nombre d’aspects doivent être respectés. Pour être sûr de ne rien oublier, suivez notre liste étape par étape :

1. Installer le CMS

Vous pouvez soit opter pour les packs WordPress dans lesquels les fichiers nécessaires ont déjà été déposés sur le serveur comme par exemple avec Managed WordPress d'1&1 IONOS, ou gérer l’installation de façon autonome (l’utilisateur s’occupe de l’installation complète). Dans ce cas, vous avez besoin d’un hébergement Web, d’un accès FTP, d’un domaine et de télécharger la dernière version de WordPress.

Domaine Check
  • .fr
  • .com
  • .org
  • .blog
  • .shop

2. Editer la configuration générale

Tout d’abord, vous devez ajuster les paramètres généraux de votre page d’accueil et de WordPress. Dans la première étape, les éléments Titre du site Web (si vous ne l’avez pas déjà saisi lors de l’installation) et Sous-titres sont importants, car les navigateurs et les moteurs de recherche accèdent à ces données pour présenter votre site aux utilisateurs. Par conséquent, vous devriez prendre le temps d’y réfléchir. Il n’est toutefois pas nécessaire de s’alarmer, puisque vous pouvez modifier ces champs à volonté. 

Vous pouvez également régler les paramètres du pays dans cette zone, c’est-à-dire le fuseau horaire, la langue, la date et le format de l’heure. Vous pouvez aussi modifier les paramètres d’écriture et de lecture, ceux-ci déterminent dans une certaine mesure la façon dont vos messages sont affichés.

Dans le menu discussion, vous pouvez définir si les utilisateurs peuvent commenter vos messages et si les commentaires doivent d’abord être activés ou non. Ceci peut être utile non seulement en ce qui concerne les commentaires inappropriés des utilisateurs, mais aussi pour limiter le spam généré par des robots. 

3. Editer la configuration de contenu

Avant d’en finir avec les réglages, il est important de regarder les permaliens. Un permalien désigne un lien permanent qui renvoie toujours au même article sous l’URL correspondante (à l’inverse des URL dynamiques). L’utilisation de permaliens présente donc deux avantages : d’une part, ils garantissent que vos contributions continueront d’être accessibles via cette adresse à l’avenir et que les liens d’autres sites Web ne seront pas inutiles. D’autre part, il permet de standardiser les liens vers vos articles. Et vous pouvez utiliser des URL comprenant le nom de l’article. Il est ainsi plus facile pour les utilisateurs et les moteurs de recherche de classer la page Web par thème.

4. Partage des rôles et autorisations

Si votre projet est géré par divers utilisateurs, établissez qui fait quoi. En tant qu’administrateur, vous pouvez ajouter de nouveaux utilisateurs et gérer les droits. 

Note

En utilisant des plugins, d’autres types de rôles peuvent apparaître dans le backend. Avec le plugin WooCommerce, par exemple, il est possible d’assigner des fonctions de shop manager ou client aux utilisateurs.

5. Installer des thèmes

Dans la catégorie Design, il est possible d’ajouter et d’éditer des thèmes. Le choix de l’un ou l’autre thème déterminera la présentation du contenu et l’apparence du site Web. Les thèmes peuvent provenir de WordPress ou de tiers (gratuits ou payants). Vous pouvez utiliser le customiseur pour adapter chaque thème. Vérifiez également qu’il s’agit d’une conception réactive et utilisez des widgets si nécessaire. 

Note

Certains thèmes ont besoin de plugins pour fonctionner. Vous en êtes avertis lorsque vous les installez.

6. Définir la structure du menu

Si vous souhaitez définir une certaine structure de menu pour votre site WordPress, cela ne se fait pas via le customizer, mais via l’élément Menus dans le tableau de bord. Le menu permet en effet d’aider vos visiteurs à naviguer dans votre site et ceci vous permet de créer des liens vers des pages statiques ou d’afficher certaines catégories de messages.

7. Installer les plugins

Les plugins permettent d’offrir des fonctions supplémentaires à votre site Web WordPress. Dans le menu Plugins, vous devriez déjà trouver quelques extensions. Des modules supplémentaires peuvent être installés de la même manière que les thèmes : dans Installer, vous pouvez ajouter des plugins à partir de la base de données officielle ou installer manuellement des fichiers téléchargés à partir d’autres sites Web. Le formulaire de contact 7 (pour créer des formulaires de contact), WooCommerce (une solution eshop complète) ou BuddyPress (améliore votre site Web grâce à des fonctionnalités communautaires) comptent parmi les extensions les plus appréciées.

Note

Certains plugins (tout comme les thèmes) ne sont pas gratuits. Vue la gamme de plugins disponibles, il est conseillé, avant d’utiliser un plugin payant, de toujours vérifier s’il existe un équivalent gratuit.

8. Créer des pages Web individuelles

WordPress distingue les pages des articles, bien que tous deux soient basés sur le contenu. Si les articles sont triés de manière chronologique, les pages sont statiques. Par exemple, dans un blog, la section about, celles des informations de contact et la page d’impression constituent des exemples typiques. 

9. Publier les entrées

Écrire des contributions, c’est un peu comme créer une page, car l’éditeur est identique. Cependant, les différences sont visibles dans la barre latérale de droite : les paramètres de publication sont étendus par l’option Maintenir le message sur la page d’accueil. Si vous cochez cette case, le message reste fixe en première position, même si vous postez un article plus récent.

10. Utiliser la médiathèque

La médiathèque permet de stocker des images, des vidéos et des fichiers audio, que vous pouvez utiliser dans les publications et les pages. Les images peuvent également être accompagnées d'un texte alternatif qui décrit brièvement ce qu'elles montrent. En plus d'être essentiel en référencement, le texte alternatif sert à donner plus d’accessibilité au site.

Créer le bon contenu

Le contenu approprié pour votre site Web dépend en grande partie du public cible et l’effet que vous souhaitez obtenir sur les lecteurs : recherchez-vous des informations sur un sujet spécifique ou préférez-vous des informations sur l’entreprise ? Mettez-vous dans la peau de vos futurs lecteurs et demandez à vos amis et connaissances. Cependant, quel que soit le sujet sur lequel une page particulière se concentre, il existe des règles qui peuvent être prises en compte dans tous les cas :

Contenu informatif

-L’information doit être pertinente et fiable, de qualité.

-Objectif : donner envie aux lecteurs de visiter le site Web régulièrement.

-Méthode: créer des liens vers d’autres articles externes ou internes, utiliser des graphiques, des images, etc.

Structuration simple du site

-L’information doit être disponible et localisable, la structure du site Web doit être logique et intuitive.

-Objectif : éveiller l’attention du lecteur, favoriser la présentation du contenu.

-Méthode : titres, puces et listes, forme de lecture en F, principe de la pyramide inversée, menus, catégories, étiquettes et nuages d’étiquettes, etc.

Attention ! Les éléments graphiques utilisés en excès peuvent distraire l’utilisateur de l’essentiel. De plus, si la navigation est compliquée, la majeure partie des visiteurs abandonnent le site au bout de quelques temps.

L’information doit être divertissante

-Les lecteurs apprécient cet effort, car il est très difficile de prêter attention à un texte qui, bien qu’informatif, est difficile à comprendre.

-Objectif : présenter l’information dans un registre qui favorise la décision du lecteur de rester sur la page.

-Méthode : apprendre à connaître le groupe cible de lecteurs, étudier la présentation du contenu sur des pages similaires, utiliser des images, des vidéos et des graphiques.

Attention ! Lors de l’introduction de matériel multimédia provenant de sites tiers, il est important de faire attention aux droits à l’image.

Gérer votre site Web avec WordPress

Vous avez découvert comment créer un site Web avec WordPress mais vous devez maintenant vous occuper de sa maintenance et sa sécurité.

Actualiser les informations

Si vous avez créé une page statique qui se limite à des informations sur votre entreprise, vous devez prendre en compte que toutes les informations qui apparaissent sur celle-ci doivent être actualisées. Ainsi, vous devez indiquer sur votre site Web tout changement lié à la direction fiscale de votre entreprise, une augmentation des services offerts, une modification de prix, le site Web étant pour la plupart des clients la principale source d’information.

De même, dans le cas de blogs ou sites Web, il est important de toujours actualiser l’information puisque les lecteurs reviennent uniquement visiter les pages sur lesquelles ils trouvent continuellement un contenu intéressant : afin de pouvoir organiser la publication de contenu à long terme, il est très utile de recourir aux plans de rédaction, surtout lorsqu’il s’agit d’une équipe avec plusieurs membres.

Sécuriser le site

Afin de garantir la disponibilité et la sécurité d’un site Web, il est important de suivre un certain nombre d’étapes. En premier lieu, vous devez tenir compte le fait que l’installation des mises à jour pourra vous aider à minimiser les failles de sécurité possibles. De plus, créer avec régularité des sauvegardes ou des backups peut être d’une grande aide pour lutter contre d’éventuelles défaillances de la structure. Vous pouvez les créer manuellement ou au moyen de plugins spécialisés, et des programmes gratuits ou payants qui faciliteront votre travail. Une autre option consiste à garantir la protection par mot de passe, en choisissant des mots de passe longs, composés de lettres, chiffres et caractères spéciaux. De plus, afin de vous protéger des cyber-attaques, vous pouvez utiliser des plugins comme, par exemple, Limit Login Attempts qui bloquent l’adresse IP de l’utilisateur après un certain nombre de tentatives d’accès non réussies.

Analyse

Pour tirer le meilleur parti d’un site Web, il faut être attentif aux statistiques de performance et de fréquentation, afin de pouvoir réagir rapidement aux mauvais résultats et adapter les stratégies ou techniques utilisées. Dans le but d’obtenir des statistiques d’utilisation, vous pouvez utiliser Google Analytics, bien que la plupart des propriétaires de sites Web utilisent le logiciel open source Piwik qui, pour être intégré dans WordPress, nécessite un plugin spécifique WP-Matomo.

Pour tester les performances du site WordPress lui-même, des plugins sont disponibles, mais vous pouvez également utiliser l'outil gratuit d'1&1 IONOS, qui vous permettra de découvrir où vous pouvez améliorer votre présence en ligne:

Website Check

Portée

Afin que les personnes intéressées trouvent votre site facilement, il est important que celui-ci apparaisse dans les premiers résultats des moteurs de recherche les plus importants, spécialement sur Google. Malheureusement, ce sont plus de 200 facteurs SEO qui influencent l’algorithme qui crée les pages de résultats de recherche (SERP) et tous ne sont pas connus. Néanmoins, vous pouvez trouver dans notre Digital Guide une liste de critères de référencement Google qui ont démontré leur efficacité dans leur utilisation quotidienne.

Créer une page Web avec WordPress

Après une courte phase d’adaptation, WordPress est très facile à utiliser : si vous devez continuellement ajouter du contenu à votre page, il est fortement recommandé d’utiliser un CMS, puisque depuis le backend vous pouvez créer, gérer et publier votre contenu. En outre, grâce à un certain nombre de thèmes et de plugins, votre site Web n’a pas à ressembler à un blog typique. Cet outil vous permet également de générer et de personnaliser un site Web à la fois pour ceux qui débutent dans le monde de la création Web qui, bien sûr, sera un peu plus limité, et pour ceux qui ont déjà une connaissance plus développée en programmation, capable d’atteindre un plus grand degré de personnalisation.

Note

WordPress peut ne pas répondre à toutes les exigences. L’éditeur 1&1 IONOS MyWebsite Editor offre de nombreux modèles de mise en design pour créer rapidement et facilement votre propre page d’accueil. De plus, la création de votre propre site Web peut être plus rapide que vous ne l’imaginez !