Chrome vs Firefox : face-à-face entre les deux navigateurs

Chrome et Firefox sont les deux navigateurs multiplateformes les plus populaires du monde. Une bonne raison de les comparer directement. Dans cet article, nous comparons Firefox et Chrome dans les catégories suivantes : fonctions, sécurité, protection des données, performances, stabilité et utilisabilité. Pour un aperçu général des navigateurs actuellement disponibles, consultez notre présentation des meilleurs navigateurs.

Tableau comparatif : Firefox vs Chrome

Google Chrome Mozilla Firefox
Le navigateur le plus utilisé du monde aujourd’hui Selon les statistiques, 2e ou 3e en matière de parts de marché (en lutte pour la 2e place avec le navigateur Safari, disponible uniquement sur les appareils Apple)
Usage multiplateforme sur postes fixes et appareils mobiles Le seul navigateur multiplateforme qui à ce jour ne dépend pas de la technologie Google (les navigateurs Microsoft Edge et Opera sont désormais basés sur le moteur Chromium, comme Google Chrome)
Chrome est désormais la base d’une gamme complète d’outils Google incluant le système d’exploitation Chrome OS, les ordinateurs portables/tablettes Chromebook et Chromebase, le lecteur multimédia Chromecast, le « PC stick » Chromebit ainsi que le PC compact Chromebox Fin 2010 en Europe, Firefox était le navigateur le plus utilisé devant Internet Explorer et Google Chrome, mais au fil du temps il a fini par céder face à la concurrence
L’exploitation des données utilisateur à des fins d’analyse, de publicité et d’optimisation occupe une place importante Offre de nombreuses fonctions pour protéger les données des utilisateurs et pour contrôler ou empêcher le traçage sur les sites Web et réseaux sociaux

Chrome vs Firefox : comparaison des principaux critères

Dans ce qui suit, nous comparons les navigateurs Web Google Chrome et Firefox dans différents domaines afin de répondre à certaines interrogations. Quelles fonctions offrent-ils ? Qu’en est-il de la sécurité et de la protection des données ? Les navigateurs diffèrent-ils par leurs performances ? Que faut-il savoir à propos de leur stabilité et utilisabilité ?

Fonctions

Chrome et Firefox proposent tous deux une panoplie de fonctions dont les utilisateurs auront du mal à venir à bout. De surcroît, il est possible d’ajouter des modules complémentaires (add-ons et extensions) et de combler les fonctions manquantes par des bibliothèques d’extensions présentes dans le Web store concerné. Dans Firefox, on peut signaler en particulier la fonction capture d’écran, qui permet d’enregistrer comme fichier graphique l’écran actuellement affiché, un extrait de celui-ci ou une image du site entier. Le mode lecture est aussi une particularité de Firefox. Avec lui, le site peut être affiché dans un format qui facilite la lecture, où tous les contenus qui ne sont pas en rapport avec l’article principal sont masqués.

Les deux navigateurs possèdent une fonction de lecture des PDF. Firefox propose en outre une fonction de lecture des codes QR (très pratique pour les appareils mobiles) et un mode nuit qui repose les yeux. Sur mobile, Firefox permet aussi d’afficher n’importe quel site Web au format bureau si la version mobile ne fonctionne pas.

Les bibliothèques d’extensions Google Chrome sont plus fournies que chez les concurrents. Par ailleurs, Chrome est particulièrement bien intégré aux services Google courants, comme la recherche Google, de même que Gmail, Google Docs et Google Traduction. Google Chrome offre la possibilité de créer plusieurs profils, par exemple pour le travail et pour les loisirs.

Les utilisateurs de la version mobile de Chrome peuvent enregistrer des sites dans une liste de lecture sur leur appareil et la lire plus tard sur un autre appareil (même hors ligne). Dans Chrome, un clic droit sur n’importe quelle image suffit pour lancer la recherche d’image Google. Depuis la version 74, Chrome a aussi un mode sombre qui repose les yeux.

Sécurité

Les deux navigateurs sont conformes aux réglementations de l’Agence nationale sur la sécurité de l’information relatives à la protection des systèmes d’information.

Firefox bloque par défaut les fenêtres pop-up, mais pas la publicité. Néanmoins, il existe des bloqueurs de publicité et de pop-up sous forme d’add-ons. Comme Google Chrome, Firefox interroge automatiquement une base de données recensant les sites Web dangereux pour protéger les utilisateurs contre les tentatives d’escroquerie, le spam et les malwares. Les mots de passe gérés par Firefox pour les sites Web peuvent être protégés par un mot de passe principal.

Google Chrome bloque lui aussi les fenêtres pop-up et propose des extensions pour bloquer les publicités. Cependant, il convient de noter que Google, son éditeur, vit de la publicité. Pour cette raison, des associations de défense des consommateurs craignent que Google restreigne, à court ou long terme, les possibilités de masquer la publicité. Les mots de passe gérés par Chrome pour les sites Web sont protégés par les informations de connexion aux appareils.

Les deux firmes mettent à jour leur navigateur régulièrement afin de combler les failles de sécurité. Chrome et Firefox avertissent les utilisateurs avant l’ouverture de sites Web qui ne sont pas sécurisés à l’aide du protocole HTTPS, autrement dit ne sont pas chiffrés en SSL/TLS.

Protection des données

S’agissant de la protection des données, beaucoup d’utilisateurs vouent une grande confiance à l’éditeur de Firefox, à savoir la fondation Mozilla. Cet organisme à but non lucratif ne cherche pas à faire des profits par la publicité ou l’utilisation/le transfert des données. Firefox propose en outre des fonctions efficaces pour contrôler ou empêcher le traçage sur les sites Web et les réseaux sociaux.

A contrario, Google se finance principalement par la publicité et l’exploitation des données à grande échelle. Bon nombre de services activés par défaut dans Chrome, comme les suggestions d’URL et de mots-clés, collectent les données des utilisateurs. La politique de confidentialité de Google Chrome est très exhaustive et pointue, si bien qu’il est difficile pour les usagers de faire valoir leurs souhaits en matière de protection des données. Cela étant dit, Google Chrome offre lui aussi une foule d’options de réglage pour le traçage, la collecte des données et les cookies, de sorte que les utilisateurs expérimentés peuvent contrôler leurs données.

Les deux outils proposent un mode censé ne laisser aucune trace de la navigation sur l’appareil. Dans Chrome, il s’agit du mode navigation privée et dans Firefox du mode privé.

Performances

Firefox est connu pour être un des navigateurs les plus rapides, que ce soit sur ordinateur ou sur mobile. La mémoire consommée dépend du nombre d’onglets ouverts. Sur mobile, il est possible de désactiver l’affichage des images des sites, ce qui économise de la bande passante et donc du volume et des frais de trafic de données. Des outils d’accélération de téléchargement, de vidéo et de matériel sont également censés optimiser les performances de Firefox. Google Chrome est lui aussi très rapide, mais consomme davantage de mémoire et n’offre pas d’options pour économiser de la bande passante sur les terminaux mobiles.

Stabilité

Firefox et Chrome traitent tous deux les onglets de sites Web ouverts séparément, ce sont des processus distincts sans influence réciproque. Les différentes pages sont exécutées dans un « bac à sable » (sandbox). Même en cas de défaillance d’un onglet, les autres ne sont pas affectés. Les deux navigateurs emploient un gestionnaire de tâches interne permettant si nécessaire de fermer un onglet individuel.

Utilisabilité

Les deux navigateurs organisent les sites Web visités en onglets, ce qui permet de consulter simultanément autant de sites qu’on le désire. Dans Chrome, plus les onglets ouverts sont nombreux, plus ils rétrécissent, tandis que dans Firefox ils conservent une taille minimale et il faut les faire défiler horizontalement. En conséquence, dans Firefox une partie du titre des sites reste toujours visible, alors que dans Chrome il faut se contenter d’une petite icône (« favicon »). Lorsque les onglets sont trop petits dans Chrome, on risque de les fermer par mégarde en cliquant deux fois dessus.

Chrome et Firefox offrent tous deux différentes possibilités pour adapter le style du navigateur à son goût, par exemple à l’aide de thèmes. Par défaut, la ligne d’adresse du navigateur sert aussi de barre de recherche et le moteur de recherche utilisé peut être configuré. Les sites fréquemment consultés sont regroupés dans la page d’accueil pour un accès rapide.

Du fait de la position dominante de Google Chrome sur le marché, tous les sites ou presque sont optimisés pour Chrome, alors que tous les développeurs ne se préoccupent pas nécessairement d’optimiser l’affichage de leur site pour Firefox. Certains sites ne s’affichent donc pas bien dans Firefox.

Dans les deux moteurs de recherche, les onglets ouverts peuvent être verrouillés et leur son coupé. Il est également possible dans les deux cas de synchroniser sur plusieurs appareils les sites Web ouverts ainsi que d’autres paramètres. De même, les deux navigateurs offrent un remplissage automatique des formulaires.

Chrome vs Firefox : avantages et inconvénients

  Mozilla Firefox Google Chrome
Licence Utilisation libre selon MPL 2.0 Utilisation libre selon les conditions d’utilisation de Chrome
Lancement 2002 2008
Open source Oui Non (seule la plateforme Chromium est open source)
Éditeur Mozilla Foundation et communauté Open Source Google Inc. et communauté Open Source pour Chromium
Moteur de recherche prédéfini Google Google
Systèmes d’exploitation Windows, macOS, Linux, Android, iOS, Unix, FreeBSD ;quelques portages « non officiels » pour d’autres systèmes d’exploitation Windows, macOS, GNU/Linux x64, Android, iOS, iPadOS, Google Chrome OS
Mises à jour de sécurité automatiques Oui Oui
Codecs pris en charge WebM, Ogg Theora Vorbis, Ogg Opus, MPEG H.264 (AAC ou MP3), WAVE PCM Vorbis, WebM, Theora, AAC, MP3, H.264
Visionneuse PDF Oui (sans plug-in, nombreuses fonctions) Plug-in intégré désactivable avec un nombre limité de fonctions
Barre d’adresse avec fonction de recherche (« omnibox ») Oui Oui
Fonction capture d’écran Intégrée, avec sélection de l’extrait d’écran Via les extensions
Mode lecture Oui Non
Lecteur de codes QR Oui Non
Mode nuit/sombre Oui Oui (à partir de la version 74)
Services intégrés Via les extensions Gmail, Google Docs, Google Traduction, recherche d’image Google, autres via extensions
Bloqueur de pop-up Intégré Intégré
Bloqueur de publicité Via les extensions Via les extensions, pourrait être limité à l’avenir
Protection contre les sites dangereux Via la base de données Google Via la base de données Google
Gestion des mots de passe Via le mot de passe principal Via la connexion aux appareils
Avertissement avant les pages non chiffrées (HTTP) Oui Oui
Navigation privée Mode privé Mode navigation privée
Onglets Oui Oui
Groupement des onglets Oui Non
Exécution séparée des onglets (sandbox) Oui Oui
Affichage en onglets Défilement horizontal avec favicon Favicon
Synchronisation multi-appareil Oui Oui
Remplissage automatique des formulaires Oui Oui
En résumé

Google Chrome est incontournable si vous souhaitez opter pour le leader du marché. En revanche, si vous préférez l’open source et que vous vous méfiez de Google, Mozilla Firefox est une excellente alternative. Aucun de ces navigateurs n’est véritablement supérieur à l’autre, les pros installent et utilisent souvent les deux.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !