Qu’est-ce qu’un Byte ou octet? La plus petite quantité de données expliquée

Nous sommes entourés d’unités de mesure. Un jour se compose de 24 heures, 1 440 minutes et 86 400 secondes. Nous calculons notre poids corporel en grammes et en kilogrammes. Les liquides sont conditionnés en litres, tandis que les distances sont mesurées en kilomètres. Une autre unité de mesure qui régit notre vie quotidienne est le Byte. Les Bytes indiquent combien de photos peuvent encore tenir sur notre smartphone ou quand le disque dur de notre PC doit être rangé. Les Bytes sont les plus petits blocs de construction lorsqu’il s’agit de volumes de données. Cela vaut la peine d’apprendre à mieux les connaître.

Note

Les Bytes ne vous disent rien ? Peut-être les connaissez-vous sous un autre nom : les octets. En France, le terme d’« octet » est tout simplement privilégié par rapport à « Byte », même si les deux mots sont synonymes. Ainsi, 1 octet = 1 Byte = 8 bits. Attention : l’abréviation diffère également. Ainsi, vous avez des chances de tomber aussi bien sur 1 MB (pour mégabyte) que sur 1 Mo (pour mégaoctet).

Domaine Internet pas cher

Bien plus qu'un simple domaine !

Personnalisez votre présence en ligne avec un nom de domaine pertinent.

Email
Certificat SSL
Assistance 24/7

Du bit au Byte

Si vous voulez comprendre le Byte, commencez par vous renseigner sur le Bit. Car même si le Byte est la plus petite unité de données, les bits sont les pierres qui composent les Bytes. Le nom « bit » est dérivé du chiffre d’information binaire. Le terme a été mis en circulation par le mathématicien américain John W. Turkey. C’est le pionnier de la technologie moderne de l’information, Claude E. Shannon, qui l’a établi dans son article de 1948 intitulé « A Mathematical Theory of Communication ». Pour cette raison, Shannon est également considéré comme le « Père du bit ».

En tant que plus petite unité d’information dans la transmission de données numériques, le bit ne peut représenter que deux états d’information : 1 ou 0. Comme les ordinateurs ne connaissent que deux états et communiquent en code binaire, le bit est la plus petite distinction qu’un ordinateur peut adresser ou lire.

1 bit = 1 ou 0 (« On/vrai » ou « off/faux »)

Les bits eux-mêmes sont trop petits pour représenter des caractères. Même ce qu’on appelle les Nibbles, composés chacun de 4 bits, ne constituent pas une quantité de données utilisable. Ils sont principalement utilisés dans les architectures informatiques et les protocoles de données à 4 bits.

Afin de calculer les quantités de données et les capacités de stockage, les Bytes sont nécessaires comme unité de mesure de la taille des données. C’est Werner Buchholz, ingénieur chez IBM, qui a remplacé le terme « Bit » par « Byte » en 1956, afin de distinguer la plus petite quantité de données de la plus petite unité d’information.

Qu’est-ce qu’un Byte ?

Un Byte est constitué de 8 bits et est abrégé en « B ». Contrairement au bit, qui ne connaît que deux états, le Byte peut représenter 256 (28) états.

1 Byte ou octet = 8 bits =28 = 256 caractères

Un exemple de Byte en code binaire ressemblerait à ceci : 00111001

Comme chaque bit contenu dans le Byte peut être 1 ou 0, il existe 8 possibilités de positionner un bit de valeur 1 dans le Byte :

00000001

00000010

00000100

00001000

00010000

00100000

01000000

10000000

Si vous considérez le bit comme une lettre binaire, alors le Byte est le plus petit mot binaire qui peut être composé de celui-ci. Pour pouvoir mettre en correspondance des lettres ou des caractères alphanumériques réels, il faut au moins un Byte.

Le Byte : quelle est la différence avec le bit ?

Pourquoi parle-t-on toujours de bits par seconde (Bit/s) lorsqu’il s’agit de vitesses Internet pour les connexions DSL ou les smartphones, alors que les volumes de stockage sont spécifiés en mégabytes, kilobytes ou térabytes ? La réponse est simple : les bits décrivent comme une unité de mesure la vitesse et la quantité de données consommées au moyen du débit binaire. Les bits indiquent donc généralement combien d’unités de données sont transférées pendant une période donnée.

Les Bytes définissent comme unité de mesure pour les quantités de données les capacités et les tailles de stockage possibles. Il est important de garder à l’esprit qu’une personne en réseau génère entre 700 mégabytes et 1 gigabyte de données par jour rien qu’en surfant sur Internet. 1 gigabyte est l’équivalent de 1 milliard de Bytes. En 2020, le volume annuel de données générées dans le monde atteindra le chiffre impressionnant de 59 zettabytes. 1 zettabyte correspond à environ 1 trillion de bytes (1021). Des ordres de grandeur qu’il est difficile d’imaginer.

Chaque année, nous produisons plus de données et nous avons besoin de plus d’espace de stockage. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que les premiers disques durs disposaient de capacité de stockage en mégabytes, qu’ils sont passés aux gigabytes en 1997 et qu’ils la calculent en térabytes depuis 2008.

Conseil

Que les Bytes soient exprimés en GB ou en MB : un grand nombre de Bytes occupe beaucoup d’espace de stockage. Mais que ce soit à titre privé ou professionnel, il arrive que votre propre mémoire ne suffise pas. Pour un accès rapide et un volume de stockage important, un stockage central dans le Cloud convient. Avec le stockage dans le Cloud HiDrive Cloud de IONOS, vous pouvez stocker des données de manière flexible et sécurisée et créer des sauvegardes importantes.

Kilo, méga, giga, téra : comment se calculent les Bytes ?

En tant qu’unité de mesure, le Byte est trop petit pour caractériser de grandes quantités de données. Il faut donc utiliser les puissances. Il existe deux normes de préfixe pour marquer les multiples de Bytes : Préfixes binaires et préfixes décimaux.

Comme les ordinateurs communiquent en binaire, les préfixes binaires sont l’identifiant le plus précis. Ils indiquent la quantité réelle de données, et donc les capacités de stockage. Cependant, ils ne se sont pas encore imposés malgré la recommandation de la Commission électronique internationale (CEI). Qu’il s’agisse de disques durs ou de clés USB, on trouve encore partout des préfixes décimaux qui indiquent des quantités de données arrondies de manière inexacte.

Actuellement, il existe les huit normes de classification suivantes avec des préfixes décimaux :

Préfixes décimaux En Bytes/octets Facteur de conversion en Bytes/octets
Kilobyte (KB) ou kilooctet (ko) 1 000 103
Mégabyte (MB) ou mégaoctet (Mo) 1 000 000 106
Gigabyte (GB) ou gigaoctet (Go) 1 000 000 000 109
Térabyte (TB) ou téraoctet (To) 1 000 000 000 000 1012
Pétabyte (PB) ou pétaoctet (Po) 1 000 000 000 000 000 1015
Exabyte (EB) ou Exaoctet (Eo) 1 000 000 000 000 000 000 1018
Zettabyte (ZB) ou zettaoctet (Zo) 1 000 000 000 000 000 000 000 1021
Yottabyte (YB) ou yottaoctet (Yo) 1 000 000 000 000 000 000 000 000 1024

Hébergement Managed WordPress avec IONOS !

Lancez votre site Web et bénéficiez d'une plateforme optimisée et de la version la plus récente et la plus sûre de WordPress ! Avec 1 nom de domaine inclus la 1ère année.

Domaine
Certificat SSL
Assistance 24/7

Pour indiquer avec précision la quantité de données et la taille de la mémoire, les préfixes binaires suivants, moins courants, sont recommandés :

Préfixes binaires (CEI) En Bytes/octets Facteur de conversion en Bytes/octets
Kibibyte (KiB) ou kibioctet (Kio) 1 024 210
Mébibyte (MiB) ou mébioctet (Mio) 1 048 576 220
Gibibyte (GiB) ou gibioctet (Gio) 1 073 741 824 230
Tébibyte (TiB) ou tébioctet (Tio) 1 099 511 627 776 240
Pébibyte (PiB) ou pébioctet (Pio) 1 125 899 906 842 624 250
Exbibyte (EiB) ou exbioctet (Eio) 1 152 921 504 606 846 976 260
Zébibyte (ZiB) ou zébioctet (Zio) 1 180 591 620 717 411 303 424 270
Yobibyte (YiB) ou yobioctet (Yio) 1 208 925 819 614 629 174 706 176 280

Le mégabyte, le gigabyte et le térabyte sont des tailles abstraites. Si l’on ajoute ensuite le zettabyte ou le yottabyte, cela dépasse l’imagination. Des exemples concrets tirés de la vie quotidienne permettent de comprendre de quelles quantités de données il s’agit :

1 Byte = 1 lettre

1 mégabyte = 1 livre (de 200 pages)

1 gigabyte = environ 595 photos

1 térabyte = environ 250 000 photos, 250 films et 500 heures de vidéos HD

1 pétabyte = environ 15 trillions de photos sur Facebook

1 exabyte = 320 trillions d’éditions de la Bible

1 zettabyte = tout le trafic internet en 2016

1 yottabyte = tous les atomes de 7 000 corps humains.