8 conseils pour réussir votre stratégie marketing sur Facebook

Un marketing mix sur Internet ne fonctionne pas sans sa branche « réseaux sociaux ». De plus, aucun réseau social n’est plus efficace que Facebook pour développer son image de marque (brand building en anglais), sa relation client et pour gérer sa réputation. Cela s’explique par le très grand nombre de possibilités publicitaires à longue portée proposées par le réseau social. Vous ne profiterez de Facebook en tant qu’outil marketing seulement si vous exploitez correctement le potentiel de ses possibilités. Découvrez ci-dessous 8 conseils marketing sur Facebook qui vous aideront à optimiser votre entrée en scène sur le réseau social et tirer le meilleur de ce canal en ligne :

1. Les bases du marketing sur Facebook

La base du succès sur Facebook est de mettre en place une page professionnelle. C’est pour cela qu’il est conseillé de prendre son temps pour exploiter cette page le mieux possible. Toutes les informations importantes doivent être indiquées en premier lieu. En plus de l’emplacement et des horaires d’ouverture, des détails tels que la palette de produits ou l’histoire de la création de l’entreprise peuvent s’avérer intéressants pour les utilisateurs. Un profil intégralement complété contenant des informations pertinentes en arrière-plan donne une impression de sérieux. Les images aussi doivent véhiculer du professionnalisme et être de bonne qualité. Pour ce qui est des photos de profil et de couverture, il faut faire attention à ce que vos images aient une résolution idéale et des dimensions correspondantes.

2. Coordonner tous les canaux

Si vous voulez utiliser Facebook comme un élément de votre marketing mix en ligne, vous devriez harmoniser les différents canaux utilisés les uns avec les autres afin de profiter d’effets de synergie et y intégrer un lien vers votre site Web d’entreprise. Ces renvois génèrent des signaux sociaux (social signals) qui sont considérés comme importants pour Google et constituent de fait un facteur de référencement pour l’optimisation sur les moteurs de recherche. De nombreux commentaires et un compteur de partage élevé traduisent l’importance et la pertinence d’un site pour les utilisateurs, mais aussi pour Google. Les responsables de l’animation des réseaux sociaux de l’entreprise, couramment appelés community managers, doivent faire attention à ce que tous les contenus puissent être rapidement et facilement partagés et bien communiquer sur les réseaux sociaux utilisés. Les actions classiques sont les suivantes : 

  • Boutons de partage (Social Plug-ins)
  • Boutons vers les réseaux sociaux
  • Plugin de gestion d‘une page Facebook
  • Flux RSS et services « favoris et signets »

3. N’oubliez pas les mobiles

En France, le leader des réseaux sociaux enregistre 31 millions d’utilisateurs actifs chaque mois dont 25 millions se sont déjà connectés depuis un smartphone ou une tablette. En effet, 80% des utilisateurs français se connectent depuis ces appareils mobiles. Dans le monde selon la même source, 1,6 milliards d’utilisateurs se connectent chaque jour au premier trimestre 2016 dont 1,4 exclusivement depuis un mobile. Ces chiffres parlent d’eux-mêmes et traduisent l’importance de l’optimisation mobile. Cela vaut aussi pour les réseaux sociaux, à commencer par la mise en page et les images. A cet égard, Facebook indique les dimensions exactes pour les photos de profil et de couvertures. Les mobinautes présentent un faible degré d’attention sur Facebook et peuvent ainsi décider en quelques secondes de scroller vers le bas lorsqu’un contenu ne les intéresse pas. Toute publication doit donc proposer des images concises et pertinentes.

4. Augmenter l’engagement d’une communauté de fans

Mesure-t-on le succès d’une page Facebook par son nombre de likes (ou de mentions « j’aime » en français) ? Pas vraiment. Un « j’aime » ne profite seulement à l’entreprise que si l’utilisateur est actif. Des pratiques peu conformes à la morale en marketing sur Facebook, comme l’achat de mentions « j’aime », sont à éviter absolument. En effet, l’acquisition d’une grande quantité de likes ne va pas augmenter la portée de vos publications pour autant. Le véritable but à atteindre est l’acquisition de fans et de les inciter à interagir. L’engagement des fans augmente grâce à des contenus pertinents. Celui qui garde en vue les tendances actuelles et celles d’une communauté et qui réagit en conséquence, s’assure de gagner de nouveaux fans et d’augmenter la portée de sa page en conséquence. Une communauté peut se développer très rapidement par effet boule de neige grâce aux partages et aux différents contacts de chaque fan actif, qui peuvent se transformer en intéressés ou clients.

5. Communication et interaction

Avoir sa propre page Facebook s’avère idéal pour partager des informations et des nouvelles. En revanche, on ne devrait pas utiliser cette plateforme seulement pour livrer des informations, mais surtout pour mettre en place un dialogue et réagir aux différentes interrogations des intéressés. Si l’on réagit à des interrogations en apportant une valeur ajoutée claire, cela permet de fidéliser le client et consolider sa relation avec l’entreprise. On obtient de l’interaction grâce à des jeux concours ou des sondages. De plus, les sondages apportent de multiples avantages : en intégrant les fans de votre page aux processus de décision, vous n’augmentez pas seulement la confiance qu’ils ont pour l’entreprise, mais vous récoltez également des informations précieuses sur les attentes de vos clients concernant la société.

6. Le bon timing

Le marketing sur Facebook, par nature, ne s’arrête jamais. Mais grâce aux outils de gestion pour les réseaux sociaux existants qui permettent de poster des contenus en différé, aucun employé ne doit rester devant son ordinateur en permanence. L’aspect temporel joue toutefois un rôle important sur Facebook. D’un côté, la régularité est importante : les pages abandonnées, sur lesquelles on ne trouve pas de nouveau contenu depuis des années, ne véhiculent pas une image de sérieux ou de professionnalisme. D’un autre côté, le timing doit être juste et une publication doit idéalement être postée au moment où le plus d’utilisateurs possibles sont connectés. Celui qui veut être sûr des chiffres peut utiliser un outil comme Fanpage Karma.

7. La vidéo est le nouveau selfie

Grâce à l’introduction du nouveau lecteur vidéo de Facebook (et la fonction lecture automatique), l’utilisation de vidéos sur la plateformesociale est devenue très profitable. Grâce à cela, les entreprises gagnent très vite l’attention de leur cible. Les images animées de la sorte véhiculent plus d’émotions dans la communication et elles permettent souvent une représentation professionnelle de produits ou services. De plus, Facebook est idéal pour la propagation de vidéos virales. Deux bons exemples de ces dernières années sont l’Ice Bucket Challenge ou le Harlem Shake.

8. Faire de la publicité avec Facebook

Si vous n’avez pas réussi à obtenir naturellement le nombre souhaité de fans sur votre page Facebook, il reste encore la possibilité de faire de la publicité sur Facebook. A l’aide de Facebook-Ads, les entreprises atteignent spécifiquement leur cible en faisant apparaître des contenus publicitaires dans leur fil d’actualité. Découvrez-en plus sur les publicités Facebook grâce à un article dédié de notre Guide Digital.

Miser sur un marketing mix en ligne

Facebook est une entreprise influente pouvant donner une très grande portée à vos publications et promotions, notamment si vous prenez en compte nos conseils marketing sur Facebook. On doit considérer Facebook, et le marketing des réseaux sociaux en général, comme une partie du marketing mix total et non comme son point central. Comme sur tous les autres réseaux, vous n’êtes pas maître de vos campagnes et la portée qu’elles ont sur votre cible n’est que « prêtée » par le géant américain. Utiliser Facebook pour une entreprise comporte un aspect imprévisible car tout est fonction des conditions et contraintes imposées par le réseau. Il n’empêche que les entreprises se doivent tout de même d’utiliser Facebook car c’est une source importante de trafic.