Des photographies culinaires qui mettent l’eau à la bouche

Préparer, servir, déguster : voilà les étapes créatives nécessaires pour satisfaire un client dans un restaurant ou un café. Mais avant de pouvoir le servir, il faut commencer par l’attirer. De plus en plus de restaurateurs se tournent pour cela vers un site Internet attrayant ou une présence régulière sur les réseaux sociaux. Pour y marquer des points, il faut être très attentif à l’atmosphère et aux plats proposés. Le temps et les efforts investis dans ce projet en valent la peine à plusieurs égards.

Conseil

Vous n’avez pas encore votre propre site web ? Consultez nos packs pour créer un site Internet. Vous y trouverez une solution adaptée à votre entreprise.

Un équipement approprié est indispensable pour des photos de qualité. Il est certes possible d’obtenir aujourd’hui de très bonnes images en haute résolution avec les smartphones, mais certains effets restent encore impossibles à réaliser ou nécessitent des applications supplémentaires souvent contraignantes. Les flashs intégrés des téléphones portables peuvent diminuer l’effet yeux rouges, mais il est difficile, voire impossible, de mettre en place d’autres techniques d’éclairage ciblées. Comment mettre en scène vos compétences gastronomiques et faire ainsi un pas de plus vers la numérisation en tant qu’entreprise locale ? Ce guide vous offre des informations importantes et des conseils pratiques.

Séduire avec des photographies de produit professionnelles

Tout d’abord : illuminer une escalope dans une assiette n’est pas suffisant pour obtenir une belle photo, mais c’est un bon début. Cela donne déjà un aperçu de l’éventail créatif de la photographie gastronomique. La photographie est un genre qui fait principalement appel aux sens. Une photo de produit réussie ne représente pas seulement un objet, elle rend également compte d’une ambiance : on s’imagine en train de sentir l’odeur de la nourriture, de goûter un plat, d’entendre les sons ambiants du restaurant. Tout cela donne envie de s’y rendre et de ressentir ces sensations en vrai. Le plat censé déclencher un tel désir figure naturellement sur la photo et occupe une place très centrale. Mais quelle ambiance se dégage d’une simple escalope sur fond blanc, pour reprendre notre exemple initial ? Une telle photo reste très anonyme puisqu’elle peut avoir été prise n’importe où. C’est pourquoi il est important d’intégrer des éléments de design pour compléter votre photo : ils rendent compte d’une atmosphère particulière sans éclipser le produit. Comment faire pour y parvenir ?

Particularités de la gastronomie

Les établissements de restauration doivent respecter des normes d’hygiène très strictes. Les contrôles effectués par les autorités compétentes sont aléatoires (et également fréquents). Le respect des règles doit être clairement signifié aux clients potentiels et se refléter dans l’image du restaurant : plats frais, local propre, vaisselle et couverts coordonnés, verres brillants, nappes lisses, serviettes de table assorties, etc. Une apparence soignée avec des vêtements corrects sont indispensables si la nourriture et les boissons sont présentées par une personne. Les arrière-plans, les supports ou les accessoires doivent également répondre à ces exigences s’il s’agit d’une photo.

Le coronavirus place la barre de l’hygiène encore plus haut. Le Click & Collect pour les restaurants, c’est-à-dire la vente à emporter et le service de livraison, est un bon moyen de combler les pertes pour les établissements qui doivent rester fermer. Le client doit alors pouvoir compter sur le maintien de règles d’hygiène élevées. Une photo de nourriture peut suffire à faire passer le message. Dans certains cas, il peut être nécessaire de reprendre des photos pour votre boutique en ligne de certains plats et boissons.

Conseil

L’épidémie de Covid-19 a également durement frappé le secteur de la restauration. De nombreux guides professionnels expliquent comment éviter la transmission de ce virus. IONOS soutient les restaurants en leur fournissant des conseils, des ressources et des offres pour les aider à réussir durant cette période. Découvrez nos solutions ici.

Quel matériel choisir ?

Pour de la photographie de produit dans les cafés et restaurants, l’équipement technique minimum comprend un appareil photo numérique, un téléobjectif moyen, un kit d’éclairage et une toile de fond. Vous n’avez pas besoin d’un appareil photo plein format pour ce type de travail. Les appareils sans miroir avec capteur APS-C (22,3 x 14,9 mm) sont un choix approprié. Un bon objectif est très important. Il doit avoir une longueur focale d’au moins 50 millimètres, 75 millimètres est encore mieux, et une ouverture qui soit la plus large possible, au moins jusqu’à f/2,8. L’ouverture est un outil photographique essentiel qui permet d’orienter l’œil sur une image. Notre guide pour créer ses propres photos de produits professionnelles vous donne d’autres conseils intéressants.

Les flashs intégrés de l’appareil photo ne sont pas un éclairage adapté. Il n’est donc pas possible de « travailler » avec la lumière. Les flashs externes orientables avec diffuseur et filtres couleurs sont plus performants. Il existe également des lampes LEDpuissantes et abordables qui permettent de réguler la chaleur de la lumière. Elles permettent d’obtenir de très bons résultats. Ces sources de lumière peuvent être combinées avec un flash externe. Un bon éclairage photo ouvre le champ des possibilités. Par exemple, les photographes de produits adorent utiliser des anneaux de lumière qui permettent d’émettre une lumière uniforme. Enfin, un trépied solide et un déclencheur à distance sont essentiels. Aujourd’hui, les déclencheurs à distance ne sont plus connectés par des fils, mais fonctionnent avec le wifi ou le Bluetooth. Ainsi, les appareils photo modernes peuvent être déclenchés avec un smartphone via une application.

Conseils pratiques

Après avoir décidé des produits que vous souhaitez mettre en scène, pensez à un agencement approprié. Créez votre propre petit scénario : qu’est-ce qui doit apparaître sur la photo et à quel endroit ? Souhaitez-vous installer un décor pour accentuer une ambiance particulière ou laisser le produit « respirer ». Le message transmis est-il clair ? Comment faire en sorte que le client se sente le plus à l’aise possible ? Écoutez votre intuition et votre capacité à vous mettre à la place des clients du restaurant.

Les plats présentés doivent être fraîchement préparés. Ils sont encore plus beaux lorsqu’ils sont cuits, mais pas trop. Les fruits et légumes font d’excellent éléments décoratifs crus, en morceaux ou découpés, selon la variété. Mais attention : de nombreux types de fruits brunissent rapidement après avoir été coupés. Les fruits ne doivent pas non plus présenter de décoloration ou de marques de pression inhabituelles à l’extérieur, et les herbes ne doivent pas avoir de feuilles molles. Ce conseil s’applique également aux fleurs et aux compositions florales. Les pétales doivent être intentionnellement éparpillés, par exemple sur une table de fête.

N’utilisez que des verres, de la vaisselle et des couverts parfaitement propres, de préférence tous polis. Il y aura rapidement de vilaines traces de doigts sur les couverts et les verres, alors portez des gants ! En tant que photographe, plus vous vous approchez des verres et des bouteilles, plus vous courez le risque de voir votre reflet apparaître dessus.

Les assiettes ne doivent pas être remplies à ras bord, ni faire dans le minimalisme au risque de paraître ridicule (le client peut penser qu’il n’en aura pas pour son argent). Il est important que tous les éléments d’un plat ou d’un menu soient visibles. Faites des photos individuelles de chaque plat présent dans votre menu prestige composé de sept plats. Une image peut vite devenir surchargée et tous les plats ne sont pas mis en avant de la même manière. Choisissez la partie la plus intéressantedu plat, par exemple la tranche d’une lasagne, d’une roulade ou d’un morceau de gâteau.

L’angle de la prise de vue joue un rôle important. Diverses études ont montré qu’un angle qui donne au client l’impression de se trouver à table est plus chaleureux. Côté agencement, vous pouvez alors dresser une table. Mais la photo d’une table dressée ou d’une assiette prise du dessus peut aussi être très engageante, comme on le voit souvent sur Instagram. Pendant le shooting, il est recommandé de tester divers angles de prise de vue, en hauteur et de côté, pour des résultats radicalementdifférents. Il en va de même pour la lumière. Une prise de vue avec de la lumière et des ombres peu visibles semble naturelle et réaliste. Des ombres très marquées permettent de créer une ambiance dramatique, mais certains éléments risquent de ne plus être visibles. Vous pouvez également vous « amuser » avec des clichés en noir et blanc ou en couleur.

Si vous utilisez des images que vous n’avez pas créé, assurez-vous de prendre en compte les droits d’auteur afin d’éviter les avertissements. Notre guide sur le droit d’auteur sur Internet vous sera alors d’une aide précieuse.

Après le shooting

Vous pouvez perdre beaucoup de temps à chercher des photos ! Grâce à des dossiers systématiquement organisés, vous les retrouvez beaucoup plus rapidement. Les dossiers thématiques facilitent également la recherche. Si vous préférez inscrire la date sur vos noms de fichiers, nous vous recommandons de l’inscrire en entier, puis d’y intégrer un mot-clé « AAAA-MM-JJ_plattest ». Vous pouvez ensuite créer des sous-dossiers « Web », « Social Media » ou « SW », où vous pourrez placer directement vos photos retouchées ultérieurement.

Conseil

Vous souhaitez archiver vos photos en toute sécurité ? Le HiDrive de IONOS est une solution sûre et évolutive avec des serveurs basés en Europe.

Après un tel shooting, vous aurez souvent l’embarras du choix : mais quelle photo choisir ? Sauvegardez toutes les photos, même si certaines n’ont pas l’air parfaites à première vue. Les photos en haute résolution doivent être retouchées pour respecter les formats d’image et les tailles de fichier appropriés aux sites Internet ou réseaux sociaux. Mais vous devez toujours conserver la photo originale, car vous ne savez pas quand vous aurez à refaire le menu du restaurant, par exemple. Il existe différents programmes pour retoucher les photos. Le produit phare est Photoshop d’Adobe, mais il existe également des alternatives abordables, voire même gratuites, à Photoshop en ce qui concerne la retouche d’image pour les sites Web et les réseaux sociaux.

Lors de la création d’un site Internet pour un restaurant, les exigences techniques déterminent généralement les tailles d’image requises. Dans certains systèmes de gestion de contenu, il est possible de télécharger une photo originale qui sera ensuite convertie et enregistrée dans des tailles d’image différentes préalablement définies. Prenons par exemple les paramètres de WordPress : 150 x 150 pixels pour les vignettes (Thumbnails), 300 x 200 pixels pour les images d’illustration et 1 024 x 680 pixels pour les Lightbox ou les galeries photos. Bien entendu, l’image originale se trouve aussi sur le serveur et utilise plusieurs mégaoctets de mémoire. Il vaut donc la peine de réduire la taille des images avant de les télécharger : 1920 pixels pour le plus grand côté de votre photo avec une résolution de 72 dpi. Cela réduit donc d’un tiers la taille d’un fichier de 8,6 mégaoctets avec une photo de 4 896 x 3 672 pixels environ. Et vous n’aurez pas besoin de plus avec les formats habituels des sites Internet.

Stockage en ligne HiDrive

Avec HiDrive, vos fichiers sont sauvegardés en toute sécurité dans le Cloud basé en Europe et sont accessibles depuis tout appareil !

Assistance 24/7
Accès partagé
Ultra-sécurisé

Photos pour les réseaux sociaux

Une bonne stratégie de marketing pour les restaurants et les cafés consiste non seulement à créer son propre site web pour fidéliser les visiteurs, mais aussi à être présent et actif sur les réseaux sociaux avec des photos (et des vidéos). Julia Meifort a inventé le terme de « Digital Food » dans un article de recherche (Journal für korporative Kommunikation, numéro 2/2017). Avec cette forme de communication, manger devient une interaction sociale. Facebook, Twitter, Instagram ou YouTube : chaque chaîne a ses propres tailles et formats d’image. Pour assurer votre présence sur les réseaux sociaux, il est utile de créer des modèles aux formats d’image adaptés et de les nommer en conséquence. Il existe différents templates gratuits sur Internet. Voici un bref aperçu de la situation en 2020.

Facebook

  • Photo de profil : 180 x 180 pixels (sera ensuite affichée sous forme de cercle). Télécharger avec 1 200 x 1 200 pixels
  • Photo de couverture : 820 x 312 pixels
  • Photo de couverture pour les événements : 828 x 315pixels
  • Photos partagées : 1 200 x 630 pixels (recommandé)

Instagram

  • Photo de profil : 110 x 110 pixels (sera ensuite affichée sous forme de cercle)
  • Carré : 1 080 x 1 080 pixels
  • Format paysage : 1 080 x 560 pixels
  • Format portrait : 1 080 x 1 350 pixels
  • Stories : 1 080 x 1 920 pixels

Twitter

  • Photo de couverture : 1 500 x 500 pixels
  • Photo sur la page de profil : 400 x 400 pixels
  • Photo dans le feed Twitter : 400 x 220 pixels

Pour les formats fréquemment utilisés, il est préférable de créer des modèles des dimensions en pixels. Dans un tel fichier, par exemple sous forme de PSD dans Photoshop, vous pouvez placer les photos comme calque séparé, puis les redimensionner, recadrer, faire pivoter ou modifier comme vous le souhaitez. Les bons programmes de ce secteur ont une fonction d’exportation d’images web qui assurent la résolution finale de 72 dpi. Dans le cas des formats circulaires, le diamètre est utilisé pour mesurer la longueur de la bordure. Il est important de s’assurer que l’image soit bien centrée.

Notre guide « Comment les restaurants et cafés vendent sur Facebook et Instagram » fournit d’autres conseils et astuces pour une présence réussie sur les médias sociaux.

En résumé

Investir dans une présentation raffinée et crédible du menu de votre restaurant ou café sera très probablement payant puisque cela attirera les clients curieux. Si vous parvenez à servir des plats semblables aux photographies, vous serez sûr de faire fureur.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !