Les avantages du cloud computing

Le cloud computing a révolutionné la façon dont les entreprises utilisent l’informatique. Le matériel n’est plus acheté et exploité en interne. On utilise plutôt des modèles XaaS (« X-as-a-service ») : les services informatiques sont loués sur la base de matériel et de systèmes d’exploitation virtualisés. Le cloud computing comprend le stockage et le traitement des données ainsi que l’hébergement d’applications et d’interfaces. Les avantages du cloud computing sont donc nombreux, même si cette solution présente également quelques inconvénients.

IONOS Cloud Compute Engine

Les moyennes et grandes entreprises choisissent le Cloud Made in Germany. IaaS et PaaS du champion caché aux champions cachés.

Sûr
Fiable
Flexible
CTA-Image

Le cloud computing offre des avantages économiques

Pour de nombreuses entreprises, les principaux avantages du cloud computing sont d’ordre économique. Heureusement, il existe de nombreux autres bénéfices que nous évoquerons ci-dessous. Il reste cependant nécessaire de peser le pour et le contre avant de se tourner vers le Cloud. En ce qui concerne les avantages économiques, il est important de faire la distinction entre l’utilisation d’un Cloud public et de son propre Cloud privé. Le premier peut être utilisé tout de suite, sans coûts supplémentaires, alors que le second nécessite un investissement pour la mise en place de structures propres.

Conseil

Vous trouverez toutes les informations de base sur le Cloud public dans notre livre blanc « Cloud public : la voie à suivre pour réussir la transformation numérique » (en anglais).

De meilleurs produits et services

Pour la plupart des entreprises, la technologie est un moyen de parvenir à une fin. Les produits et services réels ne sont pas de nature technique. Pour ces entreprises, il est donc important que la technologie soit invisible. Le Cloud rend cela possible.

L’utilisation du cloud computing permet à une entreprise d’accorder moins d’attention aux aspects techniques. Ainsi, tous les efforts sont dirigés vers les tâches essentielles de l’entreprise. Il en résulte de meilleurs produits et services et une plus grande efficacité. Une grande partie des ressources utilisées contribue directement au succès.

Imaginons une grande chaîne de boulangerie. Elle peut avoir besoin de ressources informatiques pour la logistique, les ventes, le marketing, etc. Au lieu de gérer ses propres serveurs ou centres de données, elle peut faire appel aux ressources Cloud. Les entreprises technologiques font exception à la règle. Il peut être intéressant pour elles de créer et d’exploiter leurs propres structures. Mais même dans ce cas de figure, les solutions de Cloud privé restent attrayantes.

Une plus grande flexibilité

L’utilisation du cloud computing permet une plus grande flexibilité. L’infrastructure informatique requise est immédiatement disponible et peut être adaptée en fonction des besoins. Cela permet de réagir immédiatement aux opportunités et aux risques. Traditionnellement, les investissements dans l’infrastructure informatique d’une entreprise conduisent à un nouvel environnement technologique. Celui-ci reste en place pendant une longue période, car de nouveaux investissements sont alors à prévoir pour tirer parti des nouveaux développements technologiques.

Le cloud computing permet de réagir plus rapidement à des conditions changeantes. Les entreprises peuvent s’adapter au marché sans avoir à planifier, approuver et créer des infrastructures. Avec l’élimination de ces processus longs et coûteux, la technologie contribue directement à la mise en œuvre de la stratégie.

Réduction des coûts

L’utilisation du cloud computing contribue souvent à réduire les coûts. En effet, il n’est plus nécessaire d’acquérir et d’exploiter une infrastructure informatique. Seuls des « clients légers » doivent être fournis aux employés. Dans la majorité des cas, tout appareil moderne doté d’un navigateur Web suffit. L’économie de matériel propre va de pair avec une baisse du personnel informatique. De plus, l’accent n’est plus mis sur la maintenance et la technologie de réseau mais sur un support plus direct pour les employés.

Les services Cloud s’adaptent à la charge réelle. Il n’est donc plus nécessaire de conserver des capacités excédentaires en interne. Qu’il s’agisse de louer des serveurs supplémentaires ou de mettre à l’échelle des serveurs existants, tout cela se fait automatiquement ou en un clic. L’utilisation du cloud computing est particulièrement intéressante pour les jeunes entreprises. Le fait de pouvoir économiser sur leur propre matériel permet de réduire le capital de départ nécessaire. Une start-up loue initialement des infrastructures et des services à petite échelle. Au fur et à mesure que l’entreprise se développe, les services achetés sont étendus.

Plus de durabilité

Déployé à grande échelle, le cloud computing permet d’améliorer la durabilité. Il est plus efficace de partager de grands centres de données Cloud centralisés que d’exploiter des centres de données individuels pour les entreprises.

Les grands centres de données disposent de meilleures options pour la gestion de la chaleur résiduelle et la production d’électricité sur site. Prenons l’exemple des centres de données en Islande qui utilisent l’énergie géothermique. Il leur est également plus facile de recycler les anciens équipements lors de l’achat de nouveaux matériels. En général, l’utilisation de la virtualisation réduit le besoin en équipements individuels.

Managed Kubernetes de IONOS

Le moyen le plus simple de gérer les charges de travail en conteneur. Configuration automatisée des clusters Kubernetes ainsi que visibilité et contrôle maximum des clusters K8s.

Stockage persistant
Assistance 24/7
Configuration automatisée des clusters

Le cloud computing offre des avantages organisationnels

Les avantages économiques obtenus grâce à l’utilisation du cloud computing s’appliquent à l’ensemble d’une entreprise. Mais les avantages sont également nombreux au sein d’une organisation. La technologie numérique est la colonne vertébrale de la communication et de l’échange de données dans une entreprise. Le cloud computing permet aux services et aux employés de travailler ensemble plus rapidement, plus sûrement et plus facilement.

Gestion cohérente des données

Avec le cloud computing, les organisations s’efforcent de gérer les données de manière cohérente. Cela fait des années que le terme « données » est évoqué dans le monde politique et économique. Les dirigeants supposent souvent, à tort, qu’un plus grand nombre de données entraîne automatiquement plus d’avantages. Toutefois, les données ne sont utiles que si elles sont gérées de manière judicieuse. Sinon, vous vous retrouvez simplement face à une pile de données. Sans une gestion intelligente, les données sont plus un fardeau qu’un avantage.

Une utilisation réfléchie du cloud computing permet de développer des solutions uniformes à l’échelle de l’entreprise pour le stockage et l’exploitation des données. En revanche, l’utilisation de solutions isolées conduit rapidement au chaos. Les différentes approches de la gestion des données utilisées en parallèle ont tendance à accumuler de grandes quantités de « données sombres ». Ces données, qui existent en dehors des systèmes et processus prévus, constituent un risque.

La gestion des données dans le Cloud fait largement appel à des formats, des interfaces utilisateur et des API basés sur le Web. Ils sont généralement basés sur des interfaces ouvertes. Cela permet de voir plus clairement quelles données se trouvent où et comment y accéder. Pour une gestion optimale des données, il est néanmoins indispensable d’impliquer les employés. Aucune technologie, aussi sophistiquée soit-elle, ne peut remplacer des processus bien définis et une bonne documentation.

Une meilleure collaboration

Lorsque les données et les services sont hébergés dans le Cloud, l’accès se fait généralement via des interfaces Web. Cela facilite la vie des employés qui peuvent alors travailler de n’importe où. Qu’il s’agisse du personnel sur le terrain, en télétravail ou freelance : tout le monde utilise les mêmes flux de travail en ligne et les mêmes outils. Si nécessaire, un réseau privé virtuel (VPN) appartenant à l’entreprise peut être utilisé comme palier intermédiaire.

L’outil de base pour accéder aux services basés sur le Cloud est le navigateur Web. Un matériel simple suffit à y accéder, comme les tablettes et les smartphones qui sont moins chers, plus faciles à entretenir et plus faciles à transporter que les ordinateurs de bureau traditionnels. La majorité des données sont stockées dans le Cloud plutôt que sur l’appareil. En général, le cloud computing sauvegarde et archive automatiquement les données au fur et à mesure des modifications apportées. Le risque que des employés provoquent par inadvertance une perte de données est ainsi réduit.

Les avantages du cloud computing en termes de sécurité

La sécurité et la protection des données sont des questions importantes dans notre société numérique. L’utilisation du Cloud est souvent avantageuse à cet égard. Toutefois, cette idée est difficile à appréhender pour de nombreuses personnes, car le Cloud est « invisible ». Où se trouvent exactement les données ? D’un point de vue objectif, le Cloud offre de nombreux avantages en matière de sécurité et de protection des données. Comme toujours en informatique, il n’y a pas de solution miracle. Les avantages de cette technologie nécessitent une expertise et une attention particulière, notamment en ce qui concerne la sécurité du Cloud.

Une meilleure sécurité des données

Les données sont devenues une denrée très convoitée. Les criminels cherchent à voler des données pour les utiliser ou les vendre. En plus des personnes directement touchées, les entreprises concernées sont également pénalisées. La menace d’amendes sévères et de conséquences juridiques est réelle, mais la perte de clients, d’image et de confiance associée aux fuites de données et aux piratages est souvent bien pire encore.

Les grands fournisseurs de services Cloud utilisent des ressources dédiées pour se protéger des pirates et autres attaques. Ils disposent des dernières technologies et de leurs propres départements avec des spécialistes de haut niveau, un niveau qui ne peut être atteint par aucune petite entreprise. Un autre avantage de l’utilisation du Cloud est la normalisation et la certification des systèmes utilisés. Si vous construisez votre propre infrastructure, elle doit être certifiée, ce qui est un processus long et coûteux. Cela complique les ajustements ultérieurs du système, car le processus de certification devra peut-être être répété.

Une meilleure conformité en matière de protection des données

Les données étant invisibles, leur protection est généralement problématique. L’entreprise est toujours responsable de la protection des données qu’elle génère. La meilleure approche consiste à intégrer la protection des données dans les structures dès le départ. C’est un objectif louable, mais cette tâche peut être trop importante pour une seule entreprise. Il est plus facile de s’appuyer sur des systèmes Cloud bien établis.

Les systèmes des fournisseurs de services Cloud sont certifiés selon des normes officielles. Les prestataires mettent tout en œuvre pour se conformer aux règles, avec l’aide d’un service juridique propre et d’experts en technologie et en sécurité. Ainsi, un haut degré de fiabilité est garanti.

Une reprise après sinistre plus fiable

Dans le domaine informatique, le terme « reprise après sinistre » fait référence à un processus de sauvetage : comment revenir à l’état initial après une catastrophe ? Avec le Cloud, la reprise après sinistre est souvent plus facile, plus rapide et moins chère. Ce qui n’était possible que pour les grandes entreprises est désormais accessible au grand public.

Les fournisseurs de Cloud s’appuient sur des systèmes distribués à l’échelle mondiale. Les données et services sont disponibles en plusieurs exemplaires. Cela signifie qu’il n’y a pas de « point de défaillance unique », c’est-à-dire pas de talon d’Achille qui mettrait l’ensemble du système à terre. Ainsi, même si un serveur ou un centre de données tombe en panne, il n’y a généralement pas de perte permanente de données ou de capacité.

L’évolutivité intrinsèque des services Cloud permet de réagir rapidement aux défaillances. Les sauvegardes intégrées à l’infrastructure permettent de restaurer les données.

Le cloud computing offre des avantages technologiques

Outre les aspects économiques, organisationnels et réglementaires déjà mentionnés, il existe également des avantages purement technologiques. Finalement, le Cloud repose sur le progrès technologique. Ainsi, les technologies utilisées déterminent les opportunités offertes.

Gestion optimisée du Big Data

La gestion du Big Data pose de sérieux défis aux organisations. Car lorsque nous parlons de Big Data, nous parlons bien de grands volumes de données. Il peut rapidement atteindre les pétabytes (milliers de térabytes) ou plus. Le cloud computing offre des avantages considérables.

La collecte, le stockage, le traitement et l’extraction de grandes quantités de données nécessitent une infrastructure spécialement adaptée. Il est très coûteux pour une entreprise de la construire elle-même. Dans de nombreux cas, il est plus intéressant d’utiliser les solutions XaaS existantes des grands fournisseurs. L’une des caractéristiques du Big Data est que de grandes quantités de données sont souvent ajoutées en peu de temps. Il est alors particulièrement important de pouvoir faire évoluer facilement les capacités de stockage et de calcul. Cela n’est généralement possible qu’avec des solutions Cloud.

Un meilleur DevOps

Outre les programmeurs et les chefs de projet, les projets de développement modernes font appel à une autre catégorie de spécialistes : les ingénieurs « DevOps ». L’objectif principal des DevOps est de fournir et de faire fonctionner les structures nécessaires au développement et à l’exploitation des logiciels. L’utilisation des technologies Cloud y contribue.

Le développement du cloud computing s’est accompagné de la fusion des approches en matière de développement et de déploiement local, notamment avec la virtualisation par conteneur. Le logiciel est développé dans un environnement local et fonctionne ensuite dans un système Cloud partagé. Les technologies de base sont similaires dans les deux cas. Cependant, avec le Cloud, les approches deviennent plus puissantes et, surtout, évolutives.

Les développeurs passionnés veulent souvent utiliser les dernières technologies pour leurs projets. Auparavant, l’obstacle était que les structures requises devaient d’abord être mises en place au sein de l’entreprise. Cet obstacle disparaît en grande partie avec l’utilisation du Cloud. Il est ainsi plus facile pour les entreprises de rester à jour. Un avantage attractif qui permet d’accélérer les projets de développement et d’attirer des talents ambitieux.

Stockage d'objets S3 de IONOS

Le stockage d'objets S3 est idéal pour les sauvegardes et pour l'archivage des données de l'entreprise. Vous pouvez stocker n'importe quel volume de données statiques à faible coût.

Évolutif
Économique
Pratique

Quels sont les inconvénients du cloud computing ?

Comme toute innovation technologique, le cloud computing présente également des inconvénients. Si les services et l’infrastructure sont loués et non exploités par l’entreprise elle-même, il y a en effet une dépendance vis-à-vis des fournisseurs impliqués. Pour les entreprises axées sur les produits techniques, la perte de contrôle associée peut être intolérable.

Dans une certaine mesure, les approches « infrastructure as code » protègent contre le vendor lock-in si redouté. Cela signifie qu’il est toujours possible de passer d’un fournisseur à un autre ou à son propre Cloud privé. Dans ce que l’on appelle le « multi-cloud » et le « Cloud hybride », les systèmes et les données sont répartis sur plusieurs Clouds publics et privés. Cela permet de réduire les dépendances vis-à-vis des fournisseurs individuels et de conserver la souveraineté sur ses propres données.

Le cloud computing offre aux entreprises un degré de flexibilité inégalé. Cependant, rester à la pointe de la technologie crée également une grande pression. De nouvelles méthodes et approches apparaissent constamment. La technologie utilisée aujourd’hui sera déjà considérée comme dépassée dans quelques années.


Black Friday
Des offres exceptionnelles sur l'hébergement Web, WordPress, les noms de domaine et bien plus.
Jusqu’à -98 %