Google Discover : comment l’utiliser pour le SEO

Lorsqu’on utilise le moteur de recherche Google sur une tablette ou un smartphone, on peut trouver en dessous du champ de recherche une liste de notifications assorties de grandes images, souvent issues de sites d’actualités. Ces notifications Google Discover sont appelées des « fiches ». En appuyant dessus, vous serez redirigé vers le site Web qui héberge ce contenu.

Dans cet article, découvrez les différences et similarités entre la recherche Google classique et Google Discover, pour quels sites Web il est pertinent d’optimiser le SEO pour Google Discover, l’importance particulière qu’il convient d’accorder au SEO dans ce contexte et le rôle particulier des images.

Votre propre domaine .fr !

Démarquez-vous avec un nom de domaine unique et une adresse email personnalisée !

Simple
Sécurisé
Assistance 24/7

Google Discover : qu’est-ce que c’est ?

Google Discover est un service de Google qui permet de proposer les dernières actualités aux utilisateurs de smartphones ou tablettes. Celles-ci s’affichent sous le champ de recherche et sont composées d’une grande image, d’un titre et d’un teaser ou d’une description.

Google Discover est une évolution de l’ancien flux Google Actualités et peut prendre en compte le contenu de tous les sites Web, et plus seulement celui des sites d’information. À l’origine, Google Discover fonctionnait uniquement sur les appareils Android, mais il est désormais disponible sur les appareils iOS et Apple.

Note

Google Discover peut être facilement activé et désactivé sur les smartphones ou les tablettes. Sur les systèmes Android, ouvrez l’application Google et appuyez sur « Plus » en bas de l’écran puis sur « Paramètres ». Dans la rubrique « Général », vous trouverez un curseur vous permettant d’activer ou de désactiver Google Discover.

Google Discover vs recherche Google classique : quelles différences ?

La recherche standard et Discover sur Google se complètent mutuellement, mais ce sont des concepts bien distincts qui ont les mêmes bases techniques. En principe, tout contenu d’un site Web qui a été indexé par le moteur de recherche Google peut apparaître dans Google Discover. La recherche classique et Discover se concentrent tous deux sur les avantages pour les utilisateurs : l’utilisateur doit avoir accès aux contenus qui lui sont le plus utiles.

Dans le cadre d’une recherche Google, l’utilisateur entre un ou plusieurs termes de recherche. Google Discover fonctionne de manière inversée : avec cette fonctionnalité, Google propose activement du contenu qui pourrait intéresser l’utilisateur. En principe, Discover fonctionne comme n’importe quel fil d’actualité, comme sur les réseaux sociaux par exemple. Sauf qu’ici, c’est l’algorithme de Google qui décide du contenu du flux, la contribution active des utilisateurs n’étant pas absolument nécessaire.

Note

En appuyant sur « Paramètres », puis sur « Chaînes et centre d’intérêt » dans votre application Google, vous pouvez vous-même ajouter ou retirer des centres d’intérêt. Vous aidez ainsi Google Discover à choisir pour vous un contenu qui correspond à vos intérêts. Pour cela, vous devez néanmoins avoir activé l’onglet « Activités sur le Web et applications » dans votre compte Google. Vos activités sur les sites Web et les applications seront alors sauvegardées dans votre compte Google.

Dans le cadre de Google Discover, la grande question est de savoir selon quels critères Google suggère un contenu spécifique à quel utilisateur et à quel moment. Dans la mesure où Google garde secret son algorithme ainsi que le nombre, le type et l’importance des paramètres et les adapte en continu, il est difficile d’obtenir une réponse satisfaisante. Le fait est que Google s’appuie principalement sur les données de recherche, les données de localisation et les informations fournies volontairement par les utilisateurs pour évaluer les intérêts des utilisateurs de Discover.

Conseil

Pour en savoir plus sur la façon dont Google et la recherche Google ont évolué depuis leurs débuts, consultez notre article « L’évolution des résultats de recherche Google ».

Le SEO pour Google Discover : pour quels sites le SEO est-il pertinent ?

Google Discover ne récupère pas le contenu de n’importe quel site Web, les critères de sélection sont très stricts : Discover cible principalement les gros sites Web avec de nombreuses pages individuelles et répondant à des exigences très élevées en termes d’expertise, de compétence et de fiabilité. Dans ce cadre, Google a compilé en 2018 des directives SEO, sous l’acronyme E-A-T – Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness (expertise, autorité, fiabilité), qui sont utilisées aussi bien dans les recherches Google traditionnelles que pour la fonctionnalité Discover. Comme on peut le constater, Google Discover affiche généralement des contenus de sites d’actualité, de magazines ou de médias spécialisés que Google détermine comme bénéficiant d’un haut niveau de confiance de la part des utilisateurs.

Mais pour de nombreux propriétaires de petits sites Web, une question se pose inévitablement : cela vaut-il la peine d’optimiser son site pour Google Discover ? De manière générale, la réponse est non. Si vous avez par exemple un petit site statique, avec quelques sous-catégories seulement, auquel vous ne rajoutez pas nécessairement de contenu tous les jours, vous n’avez pas besoin de vous soucier de Google Discover ou d’optimiser votre site en ce sens. Dans un tel cas, mettre à jour régulièrement le SEO de votre site et vous renseigner sur les principes de base de l’optimisation pour les moteurs de recherche sera parfaitement suffisant. Vous pouvez également vous renseigner sur les termes de référencement grâce à notre lexique SEO.

Conseil

Le service rankingCoach de IONOS analyse votre site Web, vous montre le potentiel d’optimisation et vous aide à optimiser votre site Web étape par étape.

Mesures SEO pour Google Discover

Les conseils que donne Google aux exploitants de site Web concernant Discover correspondent dans les grandes lignes aux conseils généraux relatifs à l’optimisation pour les moteurs de recherche. Une des principales différences réside dans l’importance des images. De plus, contrairement à la recherche Google classique, Google Discover est parfaitement adapté à la surveillance de la concurrence, ce qui constitue une base solide pour adapter ses mesures de SEO.

Optimiser les images pour le référencement Google Discover

L’acceptation de Google Discover par les utilisateurs repose essentiellement sur des images attrayantes. Comme on peut facilement le constater, les images occupent beaucoup d’espace sur les fiches Discover. Les textes sans images n’ont quasiment aucune chance d’être pris en compte. Pour autant, assortir un texte intéressant de belles photos ne suffit pas non plus : Google recommande d’utiliser de grandes images avec une largeur de 1 200 pixels minimum. En outre, il est nécessaire d’activer le paramètre max-image-preview:large ou l’utilisation de AMP.

Pour activer le paramètre max-image-preview:large, vous devez consulter le code de votre site Web et apporter une petite modification dans l’en-tête de la page. Le paramètre max-image-preview:large, comme on le voit ici, est utilisé comme « balise méta pour les robots » dans la section d’en-tête :

 

<!DOCTYPE html>
  <html><head>
  <meta name="robots" content= "max-image-preview:large"/>
  (…)
  </head>
  <body>(…)</body>
  </html>

Si la balise max-image-preview est déjà présente dans l’en-tête, il vous suffit de la régler sur « Large ». Cela peut par exemple se faire en remplaçant le paramètre « Standard » ou « None » par « Large ».

<meta name="robots" content="max-image-preview:standard">

est remplacé par :

<meta name="robots" content="max-image-preview:large">

Le paramètre max-image-preview:large indique au robot Google qui scanne les sites la taille maximale d’une image pouvant être affichée dans un aperçu par Google. Il s’agit d’un prérequis non seulement pour Google Discover, mais également pour d’autres types de recherches Google notamment la recherche Google standard, la recherche d’images et Google Assistance.

Outre la prise en compte de cet aspect technique, vous devez vous assurer de mettre des images de très bonne qualité, intéressanteset pertinentes. Google refuse par exemple d’utiliser les logos des sites Web comme images pour les fiches Discover. Pour Google Discover, il est également important que les images soient dotées de textes alternatifs (Alt Text) adaptés aux moteurs de recherche. De plus, lorsque vous nommez les images, il est pertinent de choisir des noms en rapport avec le texte. Retrouvez plus d’informations à ce sujet dans notre article sur le SEO des images.

Créez votre site avec IONOS !

MyWebsite est la solution idéale pour votre présence en ligne professionnelle. Faites-en l'essai !

Certificat SSL
Domaine gratuit
Assistance 24/7

Mesures de SEO générales

Les autres mesures de référencement recommandées par Google pour Google Discover coïncident largement avec les directives d’optimisation pour les moteurs de recherche communiquées par Google de manière générale. Pour Discover, Google recommande d’utiliser des titres pertinents et des noms de pages évocateurs sans tomber dans le clickbait. Le texte ou le contenu doivent par ailleurs être à jour, offrir une histoire intéressante et un point de vue « unique ».

Google ne veut pas non plus être « piégé » en ce qui concerne Discover et pénalise particulièrement les personnes qui tentent d’attirer l’attention avec un aperçu trompeur ou exagéré. De plus, il est déconseillé d’attirer l’attention des utilisateurs par la provocation, l’indignation ou la « curiosité morbide ».

Pour Discover, Google insiste sur l’importance de la présence d’informations sur les auteurs et leurs sources. La confiance des utilisateurs et de Google est renforcée lorsque les noms des auteurs du contenu et leurs sources d’information sont indiqués de manière aussi claire et transparente que possible. La présence de données de contact (adresse email, numéro de téléphone, adresse) augmente la confiance des utilisateurs et est évaluée de manière positive. Il est essentiel que toutes les informations soient justes : les informations fausses, contradictoires ou incomplètes peuvent être contre-productives. Cela s’applique également aux sites Web de tiers, tels que les annuaires professionnels, où vos coordonnées sont listées.

Note

Google Discover est particulièrement adapté à l’analyse de la concurrence. Une fois que vous avez spécifié les domaines d’intérêt cibles dans les paramètres (voir ci-dessus), vous pouvez garder un œil sur vos concurrents à tout moment et analyser le contenu de sites Web similaires qui sont pris en compte par Google Discover. Vous obtiendrez ainsi des données supplémentaires sur ce à quoi le contenu doit ressembler pour être pris en compte par Google. Sur cette base, vous pourrez optimiser votre site Web et vos contenus pour Discover.

Google met à disposition des informations détaillées sur le SEO pour Discover sur la page « Discover et votre site Web » ainsi que sur la page « Règlement Discover relatif au contenu ».

Utilisation optimale grâce à la Google Search Console

La Google Search Console (GSC) est un outil en ligne important pour la création de sites Web optimisés pour les moteurs de recherche. Les exploitants de site Web qui accordent de l’importance au SEO utilisent généralement la Google Search Console.

La GSC compile notamment un rapport de performance pour la recherche Google traditionnelle, pour Google Actualités et, depuis peu, pour Google Discover. Les rapports de performance Discover sont toutefois uniquement affichés dans la Search Console si votre site Web a atteint un nombre minimum d’« Impressions Discover » confirmées au cours des 16 derniers mois. On entend par là le nombre d’utilisateurs qui voient une fiche Discover donnée. Une seule impression est comptabilisée par session. En plus des impressions, le rapport de performance Google Discover affiche également le nombre de « clics » et le « TDC » (taux de clics par impression).

Un clic est comptabilisé lorsqu’un utilisateur clique sur la fiche Discover correspondante et arrive ainsi sur le site Web qui héberge ce contenu. Aucun clic n’est comptabilisé par Google Search Console s’il ne fait que partager la fiche. La valeur TDC indique la fréquence moyenne à laquelle les utilisateurs doivent voir la fiche avant de cliquer dessus et d’ouvrir le contenu. Un taux de clic de deux pour cent signifie par exemple que sur 100 utilisateurs ayant vu la fiche, deux ont effectivement cliqué dessus et ont été redirigés vers le site hébergeant le contenu.

Google indique également dans le rapport sur les performances (Discover) des informations additionnelles sur les différentes façons dont ces mesures peuvent être affichées et analysées dans la Search Console. Le suivi permanent du succès des mesures de référencement est essentiel lorsqu’il s’agit d’améliorer continuellement le contenu de votre site Web pour Google Discover.

Conseil

Si vous vous intéressez à Google Discover et voulez augmenter le trafic sur votre site Web avec d’autres mesures de référencement, vous pourriez être intéressé par le Google Knowledge Graph.

Créez votre site avec IONOS !

MyWebsite est la solution idéale pour votre présence en ligne professionnelle. Faites-en l'essai !

Certificat SSL
Domaine gratuit
Assistance 24/7

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !