Optimisation SEO pour la recherche vocale

Google modifie son algorithme quasiment quotidiennement. Cependant, les fluctuations dans son classement de base restent assez rares. Mais une nouvelle tendance pourrait avoir un impact assez significatif sur les algorithmes des moteurs de recherche : c’est l’utilisation croissante de la recherche vocale notamment avec les smartphones. Il est ainsi aujourd’hui vivement recommandé d’adapter son site Internet pour la recherche vocale.

Cette technologie est encore récente : en octobre 2011, Apple présentait Siri l’application de commande vocale introduite pour le lancement de l’iPhone 4 créant ainsi l’apparition de la recherche vocale sur les appareils mobiles. Les applications Ok Google, Cortana (Microsoft) et Amazon Echo sont développées et lancées par la suite. La tendance est donc à une communication bidirectionnelle : c’est une conversation authentique avec l’appareil, l’utilisateur pose une question et la machine doit y répondre. Ce système a déjà fortement influencé le développement des algorithmes des moteurs de recherche et a évidemment modifié le comportement des utilisateurs pour effectuer des recherches, ce qui par conséquent influence fortement le référencement Web. 

Les utilisateurs de smartphones ont tout d’abord eu une attitude frileuse face à cette nouvelle technologie. En 2013, 85 pourcent des utilisateurs d’iOS indiquaient ne pas utiliser Siri. Cependant en 2016, une enquête américaine montre que 40 pourcent des utilisateurs de smartphones aux Etats-Unis utilisent désormais des logiciels de reconnaissance vocale. Enfin, les dernières enquêtes indiquent que l’utilisation de la recherche vocale est en constante augmentation, comme le révèle notamment l’étude de MindMeld qui indique que près de 42 pourcent des utilisateurs ont commencé à utiliser pour la première fois un assistant vocal au cours des 6 derniers mois (étude de décembre 2015).

Compte tenu de la place toujours plus grande de la commande vocale, l’optimisation pour la recherche vocale devient ainsi de plus en plus pertinente pour les administrateurs de sites Web. Anticiper rapidement et adapter votre site Internet pour la recherche vocale est un avantage non négligeable pour le classement sur Google et sur les autres moteurs de recherche. Mais que savons-nous de la commande vocale et quelle est son influence sur le changement de comportement des utilisateurs pour la recherche Web ? Enfin, comment optimiser votre site Web pour la recherche vocale ?

Parler ou écrire : dans quelles situations la recherche vocale est-elle utilisée ?

Les avantages de la commande vocale sont évidents : c’est rapide, direct, facile et ne nécessite pas d’entrée manuelle : 87 pourcent des participants à une étude de Google pensent que cette fonction est l’avenir. Ils utilisent un assistant vocal notamment pour les fonctions générales de l’appareil (passer des appels, dicter des messages, sélectionner de la musique) mais aussi pour effectuer des recherches sur Internet.

Quelles sont les entreprises qui bénéficient le plus d’une optimisation pour la recherche vocale ? La recherche vocale sur mobile est particulièrement populaire et son utilisation est pratique pour obtenir des directions ou pour trouver un magasin à proximité dans un quartier précis. Ainsi optimiser votre site Web pour la recherche vocale est intéressant pour les sites Web avec un trafic mobile élevé et qui possèdent un référencement local.

La commande vocale offre une certaine liberté et un confort d’utilisation parce qu’elle n’exige aucune saisie manuelle. C’est pourquoi cette fonction est souvent utilisée en voiture, dans la cuisine, en vélo, quand on regarde la télévision etc. En plus des réseaux sociaux, les blogs et les pages de conseils (recettes, notices de montage etc.) pourraient également fortement bénéficier des changements apportés par les logiciels de reconnaissance vocale.

L’enquête de Google sur les assistants vocaux sur mobile montre une image assez hétérogène des domaines d’applications et des situations d’utilisations de la commande vocale pour différentes générations. Les adolescents utilisent particulièrement cette fonction pour se réunir et communiquer entre amis ou pour l’aide aux devoirs. Les adultes eux l‘utilisent surtout pour dicterdes textes ou lorsqu’ils cuisinent. Enfin, regarder la télévision et utiliser en parallèle la commande vocale est un usage très fréquent aussi bien pour les adultes que pour les adolescents.

Sans surprise, les utilisateurs les plus jeunes utilisent la recherche vocale beaucoup plus fréquemment que les utilisateurs plus âgés. Les enfants du numérique sont bien plus familiers avec cette nouvelle technologie et la recherche vocale est parfaitement adaptée au comportement de ces jeunes utilisateurs (le second écran). Ainsi, il est vivement conseillé aux administrateurs de sites Web et aux commerçants qui souhaitent atteindre une cible plus jeune via une présence Web, d’adapter le site Internet pour la recherche vocale.

La recherche vocale est de plus en plus utilisée

La popularité du second écran se confirme, le multitasking ou le fait d’utiliser un deuxième écran tout en regardant la télévision influence l‘évolution des modes de consommation de tous les groupes d’utilisateurs. Une étude internationale de MillwardBrown réalisée en 2014 dans 30 pays dont la France révèle bien que ce phénomène progresse et que le multi-tasking (dont le second écran) est pratiqué par plus de 32 pourcent des français. Cette tendance est donc forte et les études sur le comportement des utilisateurs du second écran sont précieuses pour réaliser une bonne optimisation pour la recherche vocale.

Toutes ces études indiquent donc que la recherche vocale ne cesse de progresser. De plus, l’étude de MindMeld révèle que 88 pourcent des participants ont affirmé être indifférents ou très satisfaits de la fonction de recherche vocale. Seuls 12 pourcent s’opposaient à la fonction. La commande vocale semble donc satisfaire les utilisateurs. De plus il faut tenir compte que cette technologie est encore balbutiante. Plus de 30 pourcent des participants affirment ne pas encore avoir utilisé un assistant vocal, ce qui indique qu’il reste encore un important potentiel de nouveaux utilisateurs.

L’impact sur le comportement des utilisateurs pour la recherche Web : les changements majeurs

Si vous souhaitez optimiser votre site Internet pour la recherche vocale, il est nécessaire de comprendre comment cette technologie modifie le processus de recherche. Le changement le plus important se trouve au niveau du langage, avec la suppression du langage écrit et l’apparition d’un langage parlé. Cela signifie des requêtes plus longues : au lieu de l’utilisation d’un à trois mots-clés, ce qui est normal lors d’une recherche écrite sur les moteurs de recherche, la recherche vocale consiste à utiliser en moyenne deux à quatre mots-clés, voire encore plus. Cela valorise donc les mots-clés de longue traîne.

Les requêtes plus longues sont généralement des questions. Par exemple, si un utilisateur souhaite avoir des informations sur une personnalité publique, sa recherche vocale est susceptible de ne pas être « Steve Jobs » mais plutôt « qui est Steve Jobs ? ». Les recherches formulées sous forme de questions ont en effet connu un boom qui doit être donc pris en compte dans l’optimisation pour la recherche vocale. Les questions avec « qui », « quand » et « où » sont beaucoup plus fréquentes que les questions avec « pourquoi » ou « quoi » et « comment ». Avec des ajustements d’algorithme, les assistants vocaux interprètent aussi les prépositions (par exemple « de » ou « pour ») de mieux en mieux. Ainsi, ils comprennent par exemple la requête « vol de Berlin pour Paris ».

Il en résulte donc une évolution qui a des conséquences sur la recherche traditionnelle de textes : le changement structurel des mots-clés au contenu. Les mots-clés classiques perdent en effet de l’importance et les éléments de langage deviennent eux à l’inverse de plus en plus intéressants. Les analyses et les enquêtes montrent que la recherche vocale est surtout utilisée pour obtenir des informations, pour avoir une réponse à une demande. Elles indiquent aussi que la recherche vocale est utilisée pour obtenir des informations générales et que la décision d’achat ou les recherches très spécifiques sont souvent effectuées ultérieurement. Un contenu qui contient des informations spécifiques et apporte des réponses aux demandes de recherche sera plus efficace pour attirer des utilisateurs sur votre site Web plutôt que des mots-clés individuels.

La modification du comportement de recherche a également eu un impact sur la technique puisque les algorithmes sont constamment en développement. Ils doivent en effet correspondre aux besoins de l’utilisateur qui souhaite des réponses directes à ses questions. Un exemple de ce développement constant est l’introduction en 2012 par Google d’une base de connaissances (Knowledge Graph). Le graphique des connaissances présente plusieurs résultats de recherche qui offrent des informations dans une courte fiche sur le terme ou sujet de recherche, sans que l’utilisateur n’ait besoin d’aller visiter une autre page Web pour accéder à ces informations. Google développe ainsi une machine de réponse indépendante. Les utilisateurs peuvent aussi avoir ces « réponses directes » en mode audio grâce à l’assistant vocal de Google et l’option « lire à haute voix ». Ce sont donc des étapes décisives vers une communication naturelle bidirectionnelle entre l’homme et la machine.

La popularité de ces réponses directes (qui sont dans le graphique des connaissances) peut poser un problème pour les administrateurs de sites Web. En effet, il réduit parfois considérablement le trafic habituellement généré par la recherche Google. Cependant, on peut s’interroger sur le réel intérêt (et le potentiel) des utilisateurs pour ces sites si ces derniers se contentent des informations du graphique des connaissances.

Un autre développement technique a compliqué l’optimisation pour les moteurs de recherche : les algorithmes les plus récents ciblent de plus en plus les contenus personnalisés pour permettre des résultats de recherche bien plus individualisés et des publicités personnalisées. Pour cette personnalisation, les assistants vocaux offrent des informations détaillées. Ils sont en effet désormais une interface entre l’utilisateur, son périphérique d’entrée et la recherche sur Internet et peut ainsi recueillir de nombreuses informations et des données utiles. Le contenu personnalisé complique le référencement puisque, dans ce contexte, l’évaluation et le calcul des données ne sont pas visibles par les administrateurs de sites Web et pour les spécialistes du marketing avec l’utilisation des assistants vocaux.

Google s’est bien évidemment adapté à la mode de la recherche vocale et locale. Par exemple avec la mise à jour Pigeon de l’algorithme, en juillet 2014 qui vise notamment à donner une meilleure visibilité aux entreprises locales. Il est frappant de constater que la recherche vocale par rapport à la recherche écrite affiche trois fois plus de résultats locaux. Ainsi Google répond à ce nouvel usage mobile de recherche vocale. Il est donc important de prendre en considérations ces évolutions technologiques lors de son optimisation pour la recherche vocale.

Aperçu des assistants vocaux les plus populaires

Pour optimiser votre site Internet pour la recherche locale, il faut d’abord voir comment les assistants vocaux fonctionnent. Les logiciels de reconnaissance vocale sont conçus pour aider à la navigation et à la manipulation de l’appareil (pour lancer des applications, écouter de la musique, rédiger des messages) et pour l’organisation du contenu personnel (calendrier, rappels, anniversaires etc.). En outre l’assistant vocal Siri a été initialement créé pour fournir des réponses aux questions fréquemment posées. Enfin les assistants vocaux servent aussi comme outils de réponses et sont donc utilisés comme des outils de recherche vocale. En tant qu’interface entre l’utilisateur, l’appareil et le Web, ils possèdent un fort potentiel d’intelligence artificielle. C’est là que de nombreuses critiques s’expriment, surtout au niveau de la confidentialité des données, ce qui peut parfois être une raison de préférer la recherche classique et le fonctionnement manuel.

Siri de la firme Apple est le premier assistant vocal disponible pour un large public, il a été introduit en 2011 en tant que fonction de l’iPhone 4s. Il est désormais aussi disponible pour l’iPad et l’iPod Touch. L’application démarre automatiquement lorsque les mots  « Bonjour Siri » sont prononcés. Il est conçu comme un véritable assistant mobile. Aux Etats-Unis, Siri représente 40 pourcent du marché des assistants vocaux. Ok Google est lui en seconde place avec 26 pourcent du marché américain.

Ok Google est la fonction vocale de Google et c’est donc l’élément central de l’assistant numérique Google Now. Il est disponible comme application pour Android et plus récemment pour les appareils iOS et devient donc un concurrent direct de Siri. Disponible aussi avec le navigateur Chrome, Google Ok peut donc être aisément utilisable à domicile pour réaliser une recherche Google ordinaire.

Cortana est l’assistant vocal (relativement récent) de Microsoft. Initialement introduit sur les téléphones Windows, Cortana a depuis été intégré au sein du système d’exploitation Windows 10 et touche par conséquent un public plus large. Cortona est davantage un dispositif que l’on peut utiliser à domicile, l’assistant de Microsoft est fondamentalement différent de Siri et de Google Now. Depuis, Cortana est disponible pour Android et iOS mobile.

En 2015, le géant Amazon a lancé avec Amazon Echo/Alexa son propre assistant vocal sur le marché mondial. Il est également conçu pour une utilisation à domicile, Amazon Echo est vendu comme un dispositif autonome sous la forme d’un haut-parleur. Outre la commande vocale, il peut diffuser de la musique, possède la fonction réveil, peut répondre aux questions et bien évidemment aide à réaliser son shopping sur la plateforme Amazon.

Adapter son site Web pour la recherche vocale : liste des mesures

L’optimisation pour la recherche vocale est un champ d’application novateur pour obtenir un meilleur classement de votre site Internet sur les moteurs de recherche. Dans ce but, nous avons réalisé une liste de mesures qui sont nécessaires et utiles pour optimiser votre site Internet pour la recherche vocale.

✔ Eléments de langage à la place des mots-clés concurrentiels

Les éléments de langage deviennent en effet de plus en plus importants pour un bon référencement. Cela est particulièrement vrai pour optimiser un site Web pour la recherche vocale. En effet les recherches vocales sont généralement composées de phrases plus complexes et comportant donc des éléments de langage. Vous pouvez obtenir une meilleure lisibilité sémantique de votre site Internet en donnant de l’importance aux données structurées. De plus, les liens internes aident les moteurs de recherche à mieux saisir votre contenu et ainsi à réaliser une meilleure indexation des pages de votre site Internet.

Vous pouvez aussi augmenter la pertinence de votre site Internet en couvrant largement vos sujets. Il est en effet judicieux d’intégrer sur votre site Web tous les aspects relatifs à vos offres. La hiérarchisation est aussi cruciale : les sujets les plus importants, les questions et les réponses doivent être concis mais informatifs et correspondre à des recherches pertinentes.

✔ Travailler avec Schema.org et des services pour structurer des données.

L’intégration de Schema.org peut vous aider à rendre les connexions de langage bien plus lisibles par les machines. Le langage de balisage a été développé conjointement par Google, Bing et Yahoo! en 2011 pour unifier et normaliser les annotations sémantiques des pages Web. Il fournit des schémas standardisés pour structurer les données, la base du Web sémantique. Avec le balisage Schema.org, vous pouvez entrer des informations supplémentaires dans le code HTML, permettant à la machine de lire automatique des données sémantiques.

Selon une étude réalisée par Raven Tools, plus de 80 pourcent des sites analysés manquent de micro-données de Schema.org. L’intégration de Schéma.org offre ainsi un potentiel considérable pour se démarquer de la concurrence et rendre votre site Internet bien plus accessible dans la recherche vocale.

Conseil

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre guide sur Schema.org ainsi qu’un tutoriel détaillé sur la structure des données avec RDFa, Microdataou JSON-LD.

✔ Apporter des réponses

L’utilisation de mots interrogatifs est l’alpha et l’oméga de l’optimisation de la recherche vocale. Afin de répondre aux recherches fréquentes qui sont généralement des questions, il est nécessaire d’inclure ces questions (évidemment elles doivent être en lien avec l’offre ou le service de votre site Internet) dans votre contenu. Idéalement, vous avez aussi des réponses appropriées ainsi que des termes de recherches pertinents. La structure des pages FAQ peut par exemple servir de base et être une bonne méthode pour ajouter du langage naturel (parlé) à votre site Internet. Enfin pour déterminer la popularité des questions, vous pouvez passer au crible les forums qui sont en liens avec le thème de votre site ou en lien avec votre offre.

Il peut aussi être intéressant de créer des publicités et des campagnes personnalisées pour les recherches vocales en tenant compte des mots-clés interrogatifs. Notez tout de même que certains mots interrogatifs sont utilisés plus fréquemment. En outre l’apport de micro-données aide l’utilisateur de la recherche vocale à trouver rapidement les bonnes réponses à ses questions sur votre site Web. 

Puisque Google fournit désormais de plus en plus des réponses directes, il est recommandé de proposer votre contenu pour qu’il puisse être intégré dans le graphique des connaissances. Cela augmente la probabilité d’être trouvé par le biais de la recherche vocale.

✔ Utiliser des références locales

Un utilisateur est beaucoup plus susceptible d’utiliser la fonction de recherche vocale sur un appareil mobile pour s’orienter (obtenir une direction) ou trouver des informations locales. Ainsi l’optimisation locale est fortement utile et contribue également à améliorer la recherche vocale de votre site Internet. Les entreprises locales et les boutiques sont particulièrement encouragées à réaliser ces changements pour bénéficier du nombre croissant des recherches locales.

Les évaluationset les commentaires des internautes sont toujours importants pour réaliser un SEO local efficace et pour l’optimisation pour la recherche locale. De plus, il est aussi judicieux de mettre à jour régulièrement vos coordonnées et vos heures d’ouverture sur Google et Yelp. Enfin, il est bénéfique d’être visible sur plusieurs annuaires et répertoires locaux.

Les clients sont toujours reconnaissants d’avoir des indications et des directions claires et compréhensibles. Si vous mentionnez des points de repères, des lieux ou d’autres points régionaux, cela est particulièrement bénéfique et efficace pour optimiser votre site Web pour la recherche vocale. Expérimentez aussi d’autres façons de placer des indications locales en tant que mots-clés. Les utilisateurs qui veulent connaître la région ou la ville sont ainsi plus susceptibles de visiter votre  site Web qu’un site concurrent.

Remarque

N’oubliez pas que l’assistant vocal Alexa (de Amazon) génère des résultats de recherche pour les fournisseurs locaux avec le portail d’évaluation YELP.

✔ Adapter les mots-clés

Même si l’utilisation des mots-clés n’est pas le sujet le plus important pour l’optimisation de la recherche vocale, il faut tout de même tenir compte de quelques règles. Si vous souhaitez optimiser les mots-clés pour la recherche vocale, il est alors bon de les adapter au langage parlé et de placer les principaux mots-clés de forme interrogative dans des endroits stratégiques de vos contenus comme le H1 (titre principal) ou H2 (sous-titre). Votre site Internet sera plus visible si vous utilisez des termes, phrases et éléments de langage qui relèvent de l’oral plutôt que de l’écrit.

 Optimiser aussi les mots-clés de longue traîne pour que votre site Web puisse être facilement trouvé lors d’une recherche vocale. Dans le cas d’une recherche écrite, les utilisateurs omettent souvent des mots. Il est cependant toujours utile de les inclure pour optimiser votre site Internet pour la recherche vocale. Si vos mots-clés correspondent au langage parlé et naturel, la probabilité d’apparaître dans les résultats de recherche vocale augmente.

Remarque

Il existe toujours un risque que les noms de marques ne soient pas correctement prononcés ou mal interprétés par la reconnaissance vocale. Ce problème survient surtout avec les jeux de mots, les sigles ou les noms qui ne sont pas français. Dans ce cas, le référencement représente un défi pour la recherche vocale. Il faut cependant espérer que la reconnaissance vocale s’améliore et règle enfin ces défauts.

✔ Etre vigilant

La recherche vocale est encore à un stade de développement précoce et continue donc à évoluer fortement aussi bien au niveau des utilisateurs qu’au niveau des ajustements technologiques. Ainsi une optimisation significative de la recherche vocale n’est donc possible que si vous connaissez et restez attentifs aux développements des techniques et à l’évolution du comportement des utilisateurs. Gardez à l’esprit les avancées antérieures réalisées par Google comme RankBrain et Direct Answers, qui visent à comprendre les contextes sémantiques et à intégrer l’intelligence artificielle. Mais également le comportement des consommateurs, comme l’utilisation du second écran qui est un élément crucial de votre optimisation pour la recherche vocale. Pour adapter votre site Internet à la recherche vocale il faut tenir compte des conditions techniques qui évoluent rapidement.