Vente d’art en ligne : les bases

La pandémie de coronavirus semble avoir ouvert la voie à de nouvelles façons de vendre de son art en ligne. Pourtant, cela fait longtemps que la vente d’œuvres artistiques s’est démocratisée sur Internet. Avoir son propre site Web, être présent sur les réseaux sociaux, exposer dans des galeries en ligne réputées : Internet offre aux artistes de nombreuses possibilités pour présenter leurs œuvres au monde entier, gagner en notoriété et augmenter la valeur marchande de leurs créations. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez prendre en compte en tant qu’artiste lorsque vous vendez de l’art sur Internet. Une chose avant tout : pour réussir, vous devrez consacrer du temps à votre projet.

Domaine Internet pas cher

Bien plus qu'un simple domaine !

Personnalisez votre présence en ligne avec un nom de domaine pertinent.

Email
Certificat SSL
Assistance 24/7

Pourquoi vendre de l’art sur Internet ?

Pour de nombreux artistes, le meilleur moyen de vendre leurs œuvres passe encore par les galeries, les expositions et les ventes directes aux collectionneurs. Grâce à ces canaux de vente hors ligne, les acheteurs potentiels ont la possibilité de voir les objets respectifs « en vrai ». Il n’est pas rare que l’artiste soit présent et qu’il puisse répondre personnellement aux questions des amateurs d’art.

L’avantage d’Internet en tant que canal de distribution de l’art est évident : les personnes intéressées peuvent obtenir des informations sur une œuvre d’art à tout moment, et depuis n’importe quel endroit du monde, et l’acheter immédiatement. Cependant, il est important de ne pas oublier que les lois du marché de l’art s’appliquent également sur Internet. Commencez par vous poser les questions suivantes avant de vendre votre art en ligne :

  • Qui achète mon art ? À quoi ressemble mon groupe cible (potentiel) ?
  • Combien les acheteurs sont-ils prêts à payer pour mon art ?
  • Par quels canaux de distribution (en ligne et hors ligne) puis-je vendre mon art ?
  • Dans quelle direction est-ce que je veux développer mon art (indépendamment des conditions du marché de l’art) ?
  • Quels sont mes objectifs par rapport au marché de l’art ?
  • Comment me présenter en tant qu’artiste ?
  • Qui s’occupera de la commercialisation de mon art : moi et/ou d’autres personnes ?

Prenez le temps de voir comment vos concurrentsont réussi à se faire une place dans le marché de l’art sur Internet. La question « en ligne ou hors ligne » se pose rarement, même dans le domaine de l’art, lorsqu’il s’agit de canaux de distribution. En général, il faut trouver un mélange d’activités en ligne et hors ligne qui convienne à l’artiste et à son travail.

Si vous êtes un artiste en herbe qui envisage de vivre de la vente de ses œuvres, il peut être judicieux de créer un business plan. Jetez un coup d’œil à l’article « E-Commerce : caractéristiques et développement » pour en apprendre plus sur la vente en ligne.

Vente d’art en ligne : avantages et inconvénients

Avantages

Inconvénients

Indépendance géographique : vous touchez de nombreux acheteurs potentiels dans le monde entier

Les œuvres d’art ne peuvent pas être vues « en vrai »

Indépendance temporelle : vos œuvres d’art peuvent être vues et achetées 24 heures sur 24

Aucun contact direct et personnel entre les acheteurs et les artistes

Indépendance vis-à-vis des fournisseurs : un site Web dédié permet de vendre vos œuvres directement aux collectionneurs sans avoir à payer de commissions aux galeries

Chronophage : si vous voulez vendre votre art en ligne, vous devez vous familiariser avec les différentes possibilités de vente sur Internet

Site Web d’artiste : point de contact central pour les acheteurs

Si vous souhaitez vendre votre art en ligne, la création d’un site Web d’artiste est incontournable. Votre site vous offre un point de départ pour toutes les activités en ligne qui concerne le marché de l’art. Lorsque vous vendez des objets directement sur votre site personnel, aucune commission ne doit être versée aux galeries ou aux plateformes artistiques : tous les produits de la vente vous reviennent. Contrairement aux réseaux sociaux ou aux plateformes d’art en ligne, vous contrôlez totalement le design et la convivialité de votre site Web.

Quels sont les éléments de base, le contenu et les fonctions que doit posséder tout site Web d’artiste ?

  • Page d’accueil : première impression et aperçu de ce qui attend le visiteur sur le site Web
  • Actualités : informations sur les vernissages, les expositions, les événements et autres manifestations en cours
  • Exposition des œuvres en ligne : les travaux les plus importants peuvent être présentés par exemple sous forme de galeries photo
  • Biographie : résumé de la carrière et de la formation de l’artiste
  • Section style/approche artistique/« philosophie » : informations sur l’approche et la conception de l’art par l’artiste
  • Possibilité de contact : non seulement pour les acheteurs potentiels, mais aussi pour les partenaires éventuels, comme les galeries, ou pour les demandes d’interview
  • Boutique en ligne : pour vendre directement en ligne des peintures originales, des sculptures, des gravures et d’autres produits

La chose la plus importante à retenir est que même le site Web le plus élaboré n’est d’aucune utilité s’il ne peut être trouvé sur Internet. C’est pourquoi il est important de faire connaître votre site Web, à travers l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) ou l’optimisation des images. Ce dernier joue un rôle important pour les sites d’artistes.

Créer une boutique d’art en ligne : conseils les plus importants

Il existe plusieurs façons de vendre de l’art sur Internet avec une boutique en ligne :

  1. L’outil de création de site WebIONOS MyWebsite propose des services complets pour concevoir rapidement, facilement et à moindre coût un site Web d’artiste avec une boutique en ligne intégrée. Sélectionnez pour cela l’éditeur de site e-commerce MyWebsite. Vous pouvez également choisir l’outil de création pour concevoir votre site Web d’artiste, puis ajouter la fonction boutique ultérieurement.
  2. Trouvez une adresse Internet appropriée et enregistrez votre nom de domaine. Jetez un œil à nos « Conseils les plus importants pour déposer un nom de domaine » pour vous aider.
Domaine Check
  • .fr
  • .art
  • .auction
  • .gallery
  • .clothing
  1. Si vous ne voulez pas concevoir vous-même votre site Web et votre boutique en ligne, le service de conception MyWebsite de IONOS vous aidera.
  2. Vous possédez déjà un site Web basé sur WordPress ? Avec le plugin WordPress « WooCommerce », vous pouvez facilement ajouter une boutique en ligne. IONOS vous propose un hébergement WooCommerce spécial pour votre site Web. Cela signifie que votre site et votre boutique sont toujours accessibles de manière fiable.
  3. Vous ne souhaitez pas créer de boutique pour vendre votre art en ligne ? Il existe des solutions plus simples. Avec le bouton d’achat IONOS, vous pouvez facilement vendre votre art via les réseaux sociaux ou complétez votre site Web existant avec l’intégration e-commerce IONOS. Utilisez ensuite l’application pour la gestion de votre boutique IONOS afin de gérer facilement vos ventes via votre smartphone.

Créez votre site avec IONOS !

MyWebsite est la solution idéale pour votre présence en ligne professionnelle. Faites-en l'essai !

Certificat SSL
Domaine gratuit
Assistance 24/7

Vente d’art en ligne via les réseaux sociaux

L’un des principaux moyens de faire connaître son site Web d’artiste, et donc de vendre plus d’œuvres en ligne, consiste à utiliser les réseaux sociaux. Pourtant, les plateformes comme Instagram, Facebook et Pinterest ne servent pas qu’à diriger les acheteurs potentiels vers votre site Web. Elles jouent également un rôle central pour les artistes en leur permettant de communiquer régulièrement avec les amateurs d’art et de rester en contact avec leur groupe cible.

Si vous souhaitez vendre vos œuvres sur les réseaux sociaux, vous devez vous concentrer sur les groupes d’acheteurs potentiels. De nombreux artistes évoluent principalement au sein de leur scène sur les réseaux sociaux : celle-ci est généralement constituée d’autres artistes et représentants du monde de l’art. D’un point de vue purement commercial, les autres artistes ne sont pas seulement des collègues ou des modèles, mais aussi des concurrents. Et relativement peu d’artistes achètent régulièrement les œuvres d’autres collègues.

Le fait est que, pour les ventes directes, communiquer avec d’autres artistes via les réseaux sociaux apporte relativement peu. Néanmoins, les activités liées aux réseaux sociaux sont également importantes si vous souhaitez vendre des œuvres d’art avec succès sur Internet. Un profil vous permet :

  • Un contact régulier avec les personnes intéressées par l’art et les acheteurs potentiels
  • Le transfert de visiteurs des réseaux sociaux vers votre site Web, et donc plus de ventes
  • Une culture de votre image numérique à l’intérieur et à l’extérieur de la scène
  • Un échange rapide d’informations et un aperçu des dernières activités et tendances sur le marché de l’art
  • Une possibilité de se créer rapidement un réseau à distance et de lancer des projets collectifs, sous la forme d’expositions communes, de coopérations, de travaux communs, etc.
  • Une utilisation pour l’analyse du marché et de la concurrence, notamment pour identifier les acheteurs potentiels et leur fournir du contenu de manière régulière

Quel réseau social choisir ?

Le choix du réseau social qui vous conviendra le mieux en tant qu’artiste dépend du type d’art, du groupe d’acheteurs, de la force de la concurrence sur la plateforme et du temps que vous souhaitez investir. En plus de ces questions, avant d’opter pour une plateforme particulière, renseignez-vous sur son fonctionnement détaillé et cherchez à savoir s’il sera facile pour vous de travailler régulièrement avec.

Si vous souhaitez vendre activement des œuvres d’art via les réseaux sociaux, vous avez tout intérêt à ne pas rester exclusivement dans votre « bulle ». Parmi les principaux réseaux sociaux ayant une forte présence en France, certains peuvent être particulièrement pertinents pour les arts visuels :

  • Facebook, le plus grand réseau social du monde
  • Instagram, un réseau à large portée qui met l’accent sur les images
  • Pinterest, une plateforme mondiale comptant une forte proportion de groupes cibles sensibles à l’art
  • Twitter, une plateforme relativement « élitiste » qui a montré à de nombreuse reprises son intérêt pour l’art, avec le lancement de la #MuseumWeek en 2014 par exemple

Les artistes qui sont déjà familiers avec les réseaux sociaux devraient également essayer d’utiliser YouTube ou TikTok comme plateformes de communication. En outre, de plus petites plateformes continuent d’émerger, destinées à des scènes spécifiques. S’inscrire sur les réseaux sociaux, c’est essayer et faire des erreurs : à vous de tester une plateforme ou une méthode spécifique. Si vous avez du succès avec elle, continuez à développer votre présence. Cependant, il est aussi important de faire preuve de persévérance, car le succès est rarement immédiat.

Storytelling : relier vos œuvres d’art à des histoires

L’un des principaux avantages des artistes sur les réseaux sociaux est qu’ils disposent déjà d’un contenu unique avec leurs œuvres. Il leur suffit de l’adapter au réseau social choisi. Bien entendu, vous pourriez vous contenter de publier de belles photos de vos œuvres d’art. Mais pourquoi ne pas les lier à une histoire courte ? Dans ce contexte, le storytelling permet d’intégrer l’œuvre présentée à cette histoire.

Vous pouvez, par exemple, raconter les circonstances dans lesquelles une œuvre particulière a été créée, ou rédiger une note personnelle expliquant votre motivation. Cette stratégie est également très efficace pour brouiller la frontière entre « art numérique » et « art analogique ». Un contenu est réussi s’il atteint un grand nombre d’acheteurs potentiels : en d’autres termes, s’il est partagé ou aimé autant que possible au sein du groupe cible concerné. Si le contenu que vous partagez sur les réseaux sociaux amène à une augmentation du nombre de visiteurs sur votre site ou sur votre boutique en ligne, vous observerez sûrement une hausse des ventes.

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans notre article « Social commerce : augmentation des ventes via les réseaux sociaux ».

Galeries et plateformes en ligne pour l’art

Galeries en ligne avec une forte concurrence

Les galeries en ligne fonctionnent généralement selon les mêmes principes que les galeries « réelles » : elles offrent aux artistes un cadre où ils peuvent présenter et vendre leurs œuvres. Dans le même temps, les visiteurs attendent généralement d’une galerie un certain style et un « niveau de qualité » associé. Les galeries en ligne sont souvent financées par les commissions des artistes une fois l’œuvre vendue. Mais comment trouver la bonne galerie en ligne ? Les conseils suivants peuvent vous aider à faire le bon choix.

Orientez-vous vers le meilleur. Il existe des galeries en ligne très réputées au niveau international qui représentent des artistes dans le monde entier, comme Gagosian. Se faire exposer par ces galeries en tant que débutant est difficile et rare. Cependant, vous aurez une bonne idée de ce qui est actuellement demandé sur le marché de l’art en consultant les sites Web de ces galeries.

Vous trouverez également un certain nombre d’exposants connus sur le site Web d’Art Basel, l’une des plus importantes foires d’art au monde. La plateforme d’art Saatchi Art est très réputée, mais reste accessible à tous les artistes. Presque tout le monde peut y proposer ses œuvres à la vente et en déterminer le prix librement. Mais comme la concurrence y est très rude, le niveau artistique reste relativement élevé.

Places de marché en ligne pour l’art

Le plus important lorsqu’on désire vendre de l’art sur Internet est de rester réaliste. Comme mentionné ci-dessus, vous devez être clair sur la direction que vous voulez prendre en tant qu’artiste. Aspirez-vous au succès et à la célébrité sur le marché mondial de l’art ou vous suffit-il d’occuper une niche ? Vous n’avez pas à toujours exposer sur les meilleures adresses internationales. En plus des grandes galeries et plateformes renommées, il existe un certain nombre d’excellentes places de marché en ligne où l’art et l’artisanat sont plus facilement vendus.

De bons exemples sont Etsy, probablement la plus grande plateforme en ligne pour les arts et l’artisanat, Storenvy ou Zazzle, où vous pouvez notamment proposer vos propres designs. Pour plus d’informations sur la vente d’objets artisanaux, consultez l’article « Vendre des objets artisanaux ».

Rester flexible et créatif

Faites preuve de créativité dans le choix de vos canaux de vente d’art en ligne. Si vous n’êtes pas lié contractuellement à une galerie en ligne spécifique, profitez-en pour tester une grande variété de plateformes. Il peut s’agir de places de marché qui ne sont pas spécifiquement liées à l’art. Par exemple, si vos œuvres sont surtout achetées par des personnes qui pratiquent un certain hobby (comme la voile), écoutent un certain genre de musique ou pratiquent un certain sport, il peut être intéressant de ventre sur les plateformes utilisées par cette clientèle.

Cependant, personne ne peut dire avec certitude qui sera réellement intéressé par votre art. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser également les plateformes de vente plus générales lors de la vente d’art en ligne, comme eBay ou Amazon Handmade. Ce sont devenus des canaux de vente incontournables.

Note

Certaines galeries en ligne et plateformes artistiques réclament aux artistes des frais d’inscription. Ces offres ne sont pas toujours sérieuses. Il convient d’agir avec prudence, surtout si les frais vous semblent très élevés, si le système de facturation n’est pas transparent ou si vous devez vous engager à effectuer des paiements sur une longue période.

Œuvres d’art et NFT : le dernier cri

Les possibilités offertes par la numérisation aux artistes vont bien au-delà de la commercialisation des œuvres d’art en ligne. Il est important de toujours garder à l’esprit les possibilités artistiques offertes par le numérique, même si vous créez des œuvres d’art dites « traditionnelles » comme des peintures, des gravures ou des sculptures.

La dernière mode sur le marché de l’art est celle des NFT (Non-Fungible Tokens ou jeton non fongible en français). Les NFT sont des crypto-certificats issus de la technologie blockchain. Ils permettent à une œuvre numérique, par exemple une image stockée sur un ordinateur, d’être attribuée de manière unique à un propriétaire spécifique. En termes purement techniques, cette image peut toujours être reproduite ou partagée sur Internet aussi souvent que souhaité, mais le propriétaire de l’image peut être identifié grâce à la technologie blockchain.

Le principe de base est similaire à celui du monde analogique : pratiquement tout le monde peut accrocher une photo de la Joconde de Léonard de Vinci dans son salon. Cependant, chacun sait que l’original se trouve au Louvre, à Paris. Alors que le tableau original est hors de prix, la copie de salon, presque identique, peut être acquise pour trois fois rien.

Aujourd’hui, les peintures numériques NFT se vendent pour plusieurs millions. Un collage de l’artiste américain Beeple, par exemple, a presque atteint la somme de 70 millions de dollars aux enchères. Même si la valeur artistique de nombreuses œuvres NFT « typiques » est contestée par les experts en art et que la durée de cet engouement est loin d’être claire, il est cependant clair que les technologies blockchain comme NFT auront un impact énorme sur la façon dont l’art se vendra sur Internet dans les années à venir. Des portails comme Rarible, Open Sea ou Nifty Gateway se sont déjà spécialisés dans ce domaine.

Conclusion et aperçu : vendre de l’art sur Internet

En résumé, la vente d’art en ligne est une combinaison réussie de différentes plateformes et méthodes, chacune ayant sa raison d’être. Pour presque tous les artistes, il est conseillé de coordonner ces activités en ligne avec une présence sur le « marché de l’art analogique », via le biais d’expositions dans des galeries par exemple.

Site Web d’artiste

Activités sur les réseaux sociaux

Galeries en ligne + plateformes

Avantages :

+ contrôle exclusif de la conception et du contenu

+ point de départ de toutes les activités sur Internet

+ vente directe d’œuvres d’art, par exemple via une boutique en ligne ; pas de commissions

Avantages :

+ très simple à mettre en place

+ tendances faciles à repérer

+ réseautage avec des personnes partageant les mêmes idées

+ positif pour la construction de l’image

Avantages :

+ visiteurs qui s’intéressent spécifiquement à l’art

+ très bon environnement et bonne image si exposé sur des galeries connues

+ aide et soutien lors de la vente

+ prix élevés ou gains élevés possibles en fonction du nom et de la popularité de la galerie en ligne

Inconvénients :

- optimisation pour les moteurs de recherche nécessaire pour que le site soit trouvé par les bonnes personnes

- demande beaucoup de temps et d’effort lors de la création

Inconvénients :

- chronophage

- activités de vente ciblées parfois difficiles (risque de « dispersion »)

Inconvénients :

- difficile pour un débutant d’être exposé par de bonnes galeries en ligne

- commissions pouvant aller jusqu’à 40 %

- Attention aux fournisseurs douteux sur le marché

Votre propre domaine .fr !

Démarquez-vous avec un nom de domaine unique et une adresse email personnalisée !

Simple
Sécurisé
Assistance 24/7

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !