Pour qui est-ce nécessaire d’être présent sur le Web ?

Une présence sur le Web permet de mettre en ligne des contenus tels que des textes, des images ou des vidéos. Les entrepreneurs ont besoin d’un site à l’image de leur entreprise et de présenter celle-ci. L’objectif est d’informer les clients et les prospects des produits ou services proposés, ou encore de commercialiser ses produits. En ce qui concerne les particuliers, avoir son propre site Internet est l’occasion de prendre part activement au débat public. La multiplication des sites privés en témoigne et nombreux sont ceux qui proposent un contenu informatif, ou visant simplement à divertir. Vous trouverez un aperçu de ces sites de divertissement sur l’infographie qui suit. De plus, votre présence sur le Web doublée d’un profil sur les réseaux sociaux peut vous permettre d’atteindre des employeurs potentiels ou des personnes partageant les mêmes centres d’intérêt. Un site Internet est une porte ouverte à tous, ce qui est la raison principale de sa croissance exponentielle à travers le monde.

Cliquez ici pour télécharger l’infographie sur les tenants et les aboutissants concernant les sites Internet.

La construction d’un site Web

Nombreuses sont les entreprises qui indiquent l’adresse Web de leur site sur les cartes de visite ou encore dans les signatures d’email. En tapant l’URL (Uniform Resource Locator), c’est-à-dire l’adresse du site dans la barre de recherche du navigateur, on arrive généralement directement à la page d’accueil du site Web. Les internautes peuvent par la suite parcourir les autres pages du site, qui sont des documents HTML reliés à la page d’accueil par des hyperliens (souvent simplement appelés « liens »). Les utilisateurs sont souvent incités à se rendre sur les sous-pages les plus importantes (groupes de produits, pages informatives, catégories…) au cours de la navigation. Les liens vers les pages principales du site sont souvent présents sur l’en-tête du site mais aussi en bas de page. Cette navigation est facilitée par les menus, qui permettent à l’internaute de s’orienter et d’avoir un aperçu d’ensemble du site. Les liens vers les différentes sous-pages se trouvent également dans le contenu, c’est-à-dire dans les éléments de texte et les images de la page. Généralement, les pages d’accueil comprennent également de nombreux liens dans le « footer », le bas de la page, pour que les visiteurs puissent poursuivre leur lecture sur les conditions générales du site.

Les sites Web - dynamiques ou statiques ?

Si l’objectif du site est simplement d’être équivalent à une carte de visite en ligne, des pages Web statiques suffisent. Pour cela, les documents HTML contenant les informations souhaitées sont créés en une seule fois, enregistrés sur le serveur avec une URL propre. Lorsqu’un utilisateur se rend sur le site, la page Web statique est affichée telle qu’elle a été enregistrée sur le serveur. 

Mais que se passe-t-il lorsqu’un site Web doit régulièrement fournir un contenu nouveau ? Les modifications sur une page Web statique doivent systématiquement être effectuées manuellement sur le code HTML, et ce pour chaque sous-page. Avec les pages Web dynamiques, le processus de travail est différent. Ces pages sont générées à nouveau à chaque demande du serveur, qui adapte systématiquement le contenu de la page, contrairement aux pages Web statiques.

Pour cela, les pages Web dynamiques séparent entièrement le contenu de la mise en page. Ces deux éléments distincts sont assemblés par la suite lors de l’affichage de la page sur le navigateur. Par conséquent, les pages Web dynamiques nécessitent bien plus de performances de la part du serveur et une base de données de type MySQL. Généralement, les pages Web dynamiques sont développées à partir de templates (soit l'architecture du design d'une page). De par leur flexibilité, la popularité sur le Web des pages dynamiques augmente sans cesse.

Conseil

Avec 1&1 IONOS, créez votre carte de visite virtuelle en seulement quelques étapes !

Comparaison des pages Web statiques et dynamiques

Pages statiques Avantages : les pages Web statiques présentent des coûts d’exploitation raisonnables car elles exigent moins de performances du serveur en termes de stockage. Les documents HTML sont conçus en une fois, ils s’affichent tels quels et livrent un contenu qui reste d’actualité. Si l’on se rend sur une page Web statique, le temps de chargement est largement réduit par rapport aux pages Web dynamiques.
  Désavantages : si des modifications d’informations tombées en désuétude doivent être effectuées, chaque page HTML doit être retravaillée manuellement et cela représente une plus grande charge de travail. Ce type de manipulations requiert des connaissances en programmation. De plus, un programme FTP est nécessaire pour transférer les documents HTML vers le serveur Web.
Pages dynamiques Avantages : la flexibilité est l’avantage premier des pages Web dynamiques. Grâce à la séparation entre le contenu et la mise en page du site Web, même les personnes ne disposant pas de connaissances techniques en programmation peuvent effectuer des modifications du contenu. En règle générale, un simple éditeur de texte sert à effectuer les modifications. D’autre part, les pages Web dynamiques réagissent aux données des utilisateurs.
  Désavantages : le développement de pages Web dynamiques requiert bien souvent l’utilisation d’un CMS (ou une solution de e-commerce. En plus de connaissances de base en HTML, la maîtrise de langages de programmation tels que Perl ou PHP est requise. Le serveur sur lequel le système est hébergé doit aussi disposer d’une grande capacité de stockage. En fonction de la taille du projet, les pages Web dynamiques requièrent plus de ressources du serveur que les pages Web statiques.

Créer son propre site Web

En fonction du type de présence souhaitée sur le Web et de l’ampleur du projet, trois possibilités s’offrent à vous pour créer votre site Internet. Il était d’usage auparavant de programmer soi-même le code source à l’aide d’un éditeur HTML pour créer sa page d’accueil. Mais de nombreuses possibilités et solutions s’offrent désormais aux administrateurs, que ce soient des CMS ou des éditeurs de sites en ligne. Les entreprises et les particuliers qui ne disposent pas des connaissances nécessaires en programmation peuvent choisir parmi la multitude de prestataires payants qui proposent une maintenance et des outils de développement professionnels de sites Web.

Les éditeurs de site Web : la solution parfaite pour débuter

Aujourd’hui, nul besoin d’être un expert en programmation pour créer son site Web. À l’aide des éditeurs de sites Web, vous pouvez créer le résultat désiré en l’espace de quelques clics et choisir parmi de nombreux modèles de templates. Vous pouvez vous inspirer des textes et des images déjà adaptés à de nombreux secteurs d'activité disponibles. Ces bases d’aide à la création sont axées sur le principe du « What You See Is What You Get », (littéralement « ce que vous voyez est ce que vous obtenez ») et vous permettent de procéder pas à pas. Les modifications peuvent être effectuées facilement, avec un outil d’aperçu. Si la mise en page correspond au résultat escompté, l’éditeur permet d’insérer librement les textes, vidéos et images.

Si votre éditeur de site est couplé à un service d’hébergement Web, le résultat peut être mis en ligne en l’espace de quelques clics. Ce type de services offre également d’autres avantages, car les sites Web peuvent être créés sans connaissances préalables en programmation et les modifications peuvent être directement effectuées sur l’éditeur. Le désavantage de ce type de services repose néanmoins sur le manque de flexibilité en termes de personnalisation, car les templates sont préconçus et réservés aux pages Web statiques.

Conseil

Grâce à leur aspect intuitif, les constructeurs de sites Web sont un excellent outil pour commencer à construire votre propre site.

Les CMS : un outil efficace de Web design pour les utilisateurs expérimentés

Pour ceux qui sont prêts à s’investir un peu plus dans le développement de sites Web et qui désirent travailler avec des langages de script tels que HTML ou PHP, les CMS (content management system) sont une bonne solution. Une fois installés sur le serveur Web, les CMS (soit « système de gestion de contenu ») permettent de gérer séparément le contenu du site d’une part, et son noyau d’autre part, soit l’architecture du site. Le CMS fonctionne avec une base de données et permet de générer des pages Web dynamiques. Ces systèmes de gestion de contenus sont tout autant appréciés dans le domaine des entreprises que par les particuliers, notamment parce qu’ils sont souvent gratuits et en open source.

Les leaders du marché sont WordPress, Joomla, Drupal et eZ Publish, dont de nombreux templates et extensions de navigateurs sont disponibles pour permettre une plus grande palette de personnalisation de votre site Web. Tout comme avec les éditeurs de site, les éléments de texte, vidéos et images sont faciles à intégrer. Cette partie du CMS s’appelle le front-end. Celui-ci permet de gérer les tâches rédactionnelles, même pour les personnes disposant de connaissances techniques réduites. Pour sécuriser votre site Web, celui-ci devrait toujours être géré par un administrateur qui se charge des mises à jour et veille au bon fonctionnement du site sur le long terme. L’administrateur travaille en back-end, ce qui nécessite obligatoirement une connaissance des langages de programmation du CMS.

La solution pour les professionnels : les pages HTML programmées indépendamment

Pour une personnalisation complète de votre site Web, il est nécessaire de programmer soi-même le code source des documents HTML ou les templates du CMS. Si vous souhaitez lancer votre site Web en tant que particulier, cette option ne vous reste ouverte que si vous disposez des connaissances techniques requises, ou souhaitez les acquérir. Généralement, les entreprises externalisent le développement de leur propre site Web plutôt que d’engager directement un personnel dédié à la tâche.

Pour développer une page Web statique et simple, des connaissances de base en HTML et en CSS (Cascading Style Sheets) sont suffisantes. Pour cela, les débutants peuvent s’aider d’éditeurs de site, qui permettent de voir en tout temps comment le code source modifie la structure, le design ou la mise en page du site. Comme les sites Web professionnels doivent respecter certains standards de sécurité, en plus d’un affichage et de fonctionnalités élaborées, il est recommandé d’avoir recours aux services d’un programmeur, Web designer ou d’une agence.

A quoi il faut-il veiller ?

Mettre du contenu en ligne n’a désormais jamais été aussi simple. Mais avant de lancer votre site internet et votre contenu, il faut veiller à ce que tout soit en ordre d’un point de vue juridique. Dans le cas contraire, vous encourez des risques judiciaires ou une amende. C’est pourquoi il est de votre devoir en tant qu’administrateur de vérifier si votre site doit afficher des mentions légales (c’est bien souvent le cas) et si vous affichez du contenu protégé par des droits d’auteur.

  • Mentions légales : les mentions légales livrent des informations sur l’administrateur d’un site et contribuent à plus de transparence sur le Web. Leur affichage permet également de prendre contact facilement, notamment en cas de réclamations. En règle générale, les mentions légales ne sont pas obligatoires si votre site est d’usage privé et d’un intérêt purement personnel. Ce type de sites représente une partie minime de l’écosystème du Web. À titre d’exemple, même un blog géré personnellement s’adresse au public et même ce type de sites requiert l’affichage de mentions légales. Le respect de cette contrainte est d’autant plus important pour les sites de vente ou de services en ligne et ceux à caractère journalistique.
  • Les droits d’auteur en ligne : les droits d’auteur sont à respecter scrupuleusement en ligne aussi. L’utilisation non autorisée de textes, d’images, de vidéos ou de musiques est un délit. L’exploitation d’une œuvre protégée par des droits d’auteur n’est autorisée que si l’on a obtenu un accord de l’auteur ou du détenteur des droits. Etant donné que les logiciels sont également protégés par des droits d’auteur, même l’utilisation d’un template peut mener à des complications judiciaires, à moins que son auteur n’ait pas clairement spécifié que le template peut être utilisé gratuitement.
Conseil

Envie d'un site web qui sort de l'ordinaire ? Créez votre Favicon personnalisé dès maintenant avec le Favicon Generator gratuit de 1&1 IONOS.